GP Laguna Seca : les trois grands devant
GP Laguna Seca : les trois grands devant

On les appelle désormais dans le paddock les « big three » (les grands trois). Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et Casey Stoner occupent déjà les avant-postes. Dani Pedrosa n’est pas loin non plus en quatrième position.

Valentino Rossi, qui a déjà gagné jeudi à Laguna Seca… à l’occasion d’une course de superkarts organisée entre lui, Wayne Rainey, Eddie Lawson et Kenny Roberts Senior, a tiré avantage de son petit échauffement en arrachant à son coéquipier le meilleur temps de la première séance dans les tout derniers instants. Mais Jorge Lorenzo, qui avait violemment chuté l’an dernier en début de course, a d’ores et déjà montré qu’il faudra compter sur lui ce week-end pour jouer à nouveau les trouble-fêtes.

Casey Stoner sera là aussi (à 189 millièmes de Rossi), même s’il a essuyé un petit tout-droit en début de séance. Espérons que l’Australien ne sera plus gêné cette fois par son vilain virus qui lui a gâché les deux dernières courses. Son coéquipier Nicky Hayden, deux fois vainqueur ici, est pour l’instant en 14e position seulement.

Dani Pedrosa, qui n’avait pas participé à la course l’an dernier suite à sa main cassée en Allemagne, a tout de suite trouvé de bonnes sensations sur ce circuit (4e et premier pilote Honda), malgré sa douleur à la hanche toujours présente.

Pas d’incidents majeurs durant cette première séance, si ce n’est une chute de Vermeulen et quelques tout droits ou sorties de piste (dont celle de Stoner).

Randy de Puniet – 11ème – 1’23.439 : “J'ai dû faire face en début de séance à quelques petits problèmes avec le train avant de la moto que nous avons rapidement résolus avec les gars. J’ai pris la piste ensuite avec une gomme arrière dure mais je manquais cruellement d'adhérence en virage sur l'angle maxi avec l’arrière de la machine, et je ne pouvais absolument pas rouler plus vite que ce que je faisais. Ma deuxième moto avait quant à elle quelques difficultés avec son système de freinage et nous n'avons pas été en mesure de résoudre quoi que ce soit dans ces conditions. Ce n'est vraiment pas catastrophique dans la mesure où nous connaissons la nature du problème et que nous allons donner notre maximum pour être fin prêts avant la séance qualificative de demain. C'est vrai que j'espérais une autre entame de week-end pour bien travailler sur la mise au point, mais il nous reste malgré tout beaucoup de temps de roulage pour solutionner nos problèmes d'adhérence.”

 

Première séance d'essais libres:

 

1  Rossi (1’21.981)

2  Lorenzo ( 1’.22.093)

3  Stoner (1’22.170)

4  Pedrosa (1’22.637)

5  Elias (1’22.682)

6  Dovizioso (1’22.880)

7  Melandri (1’23.140)

8  Vermeulen (1’23.217)

9  Edwards (1’23.285)

10 De Angelis (1’23.406)

11 De Puniet (1’23.439)

12 Capirossi (1’23.637)

13 Toseland (1’23.690)

14 Hayden (1’23.747)

15 Gibernau (1’24.533)

16 Talmacsi (1’24.926)

17 Canepa (1’25.511)

Temps : sec – Air 19° - Piste 49°

Pneus Bridgestone utilisés : medium ou hard (avant et arrière)