GP du Qatar : Gentlemen, start your engines !
GP du Qatar : Gentlemen, start your engines !

Le circuit de Losail et ses 5,4 millions de watts sont prêts à accueillir, pour la troisième année consécutive, la course d’ouverture nocturne du championnat du monde MotoGP.

Pour rappel, c’est Casey Stoner sur sa Ducati qui a gagné les trois derniers GP du Qatar (un diurne et deux nocturnes). L’an dernier, Casey Stoner, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo sont montés dans cet ordre sur le podium. L’an dernier, c’est Stoner qui avait signé la pole (1’55.286), mais c’est toujours Jorge Lorenzo qui détient le record absolu de la piste (1’53.927) depuis sa pole en 2008. Mais à la différence d’aujourd’hui, les pilotes disposaient encore de pneus spéciaux de qualification.

Du fait que la saison MotoGP commence un peu plus tard que d’habitude, et que les pilotes n’ont eu que six jours d’essais durant l’hiver, tout le monde a hâte que le championnat reprenne, à commencer par Valentino Rossi. « L’hiver a été long, beaucoup trop long, et on est tous pressés que la saison reprenne. Nos essais hivernaux se sont bien passés et la M1 2010 est une très bonne machine. Je m’attends à me battre avec beaucoup de pilotes très forts cette saison et j’espère qu’on va assurer un beau spectacle aux fans. »

Son coéquipier Jorge Lorenzo, blessé à la main lors d’un entraînement, se dit « pas encore à 100%, mais le principal est que je puisse rouler ici, au Qatar. C’est un circuit qui a une place particulière pour moi car c’est ici que je suis monté sur mon premier podium MotoGP en 2008. Par contre, j’espère qu’il ne pleuvra pas cette année ! »

En effet, une pluie diluvienne avait repoussé la course MotoGP de 24 heures l’an dernier, et c’est le lundi soir, à huit clos, que les pilotes MotoGP s’étaient élancés pour la première course de l’année. Une course qui avait été magistralement remportée par Casey Stoner : « C’est vrai qu’on a toujours enregistré de bons résultats ici, bien que ça ne soit pas du tout l’un de mes circuits favoris. C’est une bonne chose que la course se fasse de nuit car ça permet d’offrir quelque chose de différent. C’est marrant pour les spectateurs, comme pour nous. Cette année, Ducati nous a fait un moteur plus exploitable qui rend le pilotage de la machine plus aisé pour tout le monde, moi compris, surtout quand les pneus sont usés. Comme d’habitude, je donnerai le maximum sur cette première course, mais les choses sérieuses commenceront, je pense, à partir du 3e ou du 4e round. »

Vainqueur du dernier Grand Prix de la saison 2009, à Valencia, Dani Pedrosa se dit calme et concentré malgré des essais hivernaux difficiles dans le clan Honda : « ça ne sert à rien d’arriver anxieux, au contraire, le championnat est long et il faut garder son sang froid. Pour une fois, je ne commence pas la saison avec des problèmes physiques , donc ça veut dire que la situation est bien meilleure que les saisons passés. Il y a deux ans, on a réussi à trouver de très bons réglages entre les essais et la course, et j’espère que ça sera encore le cas ce coup-ci. »

Il ne nous reste plus qu’à suivre ça de près, notamment les débuts de la nouvelle catégorie Moto2 que l’on attend avec impatience et une certaine petite crainte. « Faut se mettre dans le premier virage pour le départ… mais attention aux bouts de carénages qui vont voler » nous glissait en souriant Hervé Poncharal, juste avant de s’envoler pour la Qatar.

Photo : PSP Marc Robinot