GP du Qatar : Ducati se réveille !
GP du Qatar : Ducati se réveille ! Que Stoner atomise d'entrée tout le monde, ce n'est pas une surprise. Que son coéquipier Pedrosa signe le second chrono, non plus. Par contre, les 3e et 5e chronos de Barbera et Rossi, sur la Desmosedici, en est une grande...
C'est bien connu, Casey Stoner est le spécialiste pour signer des chronos d'outre-tombe d'entrée, histoire de mettre un bon coup au moral de ses adversaires, et tout particulièrement sur le circuit qui ouvre le bal de la saison. Sur la piste qatari où il s'est imposé pendant trois – et presque quatre – années successives, il a collé plus d'une demi-seconde à ses adversaires directs dès la première séance d'essais libres, et ce malgré une piste relativement sale et glissante. Il relègue son premier adversaire et coéquipier, Dani Pedrosa, à 6 dixièmes. Si la domination des deux pilotes Honda n'est pas une surprise, le 3e chrono d'Hector Barbera, en revanche, en est une énorme. Le pilote Ducati Aspar, qui bénéficie de la meilleure vitesse de pointe du plateau (326 km/h contre 323 et 320 pour Stoner et Pedrosa) n'est qu'à 59 millièmes de Pedrosa. Dans le même dixième, on retrouve également Marco Simoncelli (Honda). Valentino Rossi signe quand à lui le 5e chrono de cette première séance, reléguant derrière lui le duo Yamaha Spies-Lorenzo, ce qui confirme la bonne performance des Ducati sur le circuit qatari, par rapport aux catastrophiques essais de Sepang.

"Après les essais, nous avons décidé de revenir sur un réglage que nous avions abandonné trop tôt, explique Valentino Rossi. Finalement, il nous a permis d'améliorer vraiment les problèmes que nous rencontrions en entrée de virage. Maintenant, la moto va là où je veux lorsque j'accélère en grand, l'avant n'est plus aussi flou qu'auparavant. J'ai fait mon chrono avec des pneus durs qui avaient 19 tours et je suis confiant, même s'il faut encore qu'on s'améliore. On doit encore gagner une demi seconde. Si on arrive à finir dans les cinq premiers, ce sera une bonne course. On a bien commencé les essais, je suis content. Et puis être devant les deux Yamaha est une grande satisfaction !"

Un revirement de situation aussi soudain qu'inexpliqué, de l'aveu même de Randy de Puniet, 9e aujourd'hui, et auteur d'un très bon 6e temps en début de semaine : "J'aimerais bien comprendre, mais personne ne peut expliquer pourquoi les Ducati sont performantes ici, et pas à Sepang. Depuis qu'on est arrivé à Doha, je me suis senti mieux sur la moto, même si j'ai fait deux chutes le premier jour (dimanche dernier, ndlr). La première, je sais pourquoi : le pneu était trop usé et j'ai trop forcé. La deuxième, elle reste inexpliquée, mais au moins, je sais qu'il faut être très vigilant dans le virage n°2. Malgré ça, on a bien pu bosser et j'étais content de signer le 6e temps de la dernière journée des essais hivernaux. Aujourd'hui, ça s'est bien passé, même si j'ai eu un peu des soucis de rétrogradage dus, je pense, à ma botte neuve. Ça m'a gâché mon premier run. Après, je suis revenu dans le rythme, et je finis 9e mais à 4 dixièmes du second, avec des pneus course et dans mon dernier chrono. On a bossé pour la course, avec des pneus durs. Je suis d'ailleurs un des seuls pilotes Ducati à rouler avec, et c'est tout bénéf'. Par contre, avec tout le vent qu'il y a eu, la piste a un peu moins de grip que lundi. Mais ça devrait s'arranger au fur et à mesure des séances. La moto est bien, on ne va pas modifier grand-chose."

En Moto2 et 125, les débuts de nos Français ont par contre été plus discrets. Johann Zarco se place 7e (à 1,9 secondes de Nico Terol) sur les deux séances libres cumulées et Louis Rossi 17e à 4,2 sec. "La moto marche bien, explique Johann, c'est à moi de franchir le dernier cap." En Moto2, c'est l'ancien pilote Tech 3 Yuki Takahashi qui signe le meilleur chrono pour 53 millièmes devant Scott Redding. Mike Di Meglio (14e) est le premier Français classé, à 1,4 seconde du meilleur temps provisoire. Jules Cluzel est 17e, à 1,5 seconde. Valentin Debise est 27e, juste devant Kenan Sofuoglu.
Les Moto2 et les 125 n'auront plus qu'une séance libre demain soir, avant les qualifications de samedi, tandis que les MotoGP auront deux séance libres demain.

MotoGP : Séance libre 1

125 : Cumul séances libres 1 et 2

Moto2 : Cumul séances libres 1 et 2