GP du Japon : Rossi et Lorenzo pas d'accord
GP du Japon : Rossi et Lorenzo pas d'accord Alors que Rossi avait déclaré il y a une quinzaine de jours qu'il aiderait son coéquipier face à Pedrosa si Yamaha le lui demandait, il a oublié toutes ses bonnes résolutions en attaquant sans vergure Lorenzo, qui n'a pas vraiment apprécié, semble-t-il, les manoeuvres musclées du champion sortant.
La version de Valentino Rossi (3e) : "Quelle course ! J'aurais bien évidemment préféré me battre pour la victoire, mais je me suis quand même régalé. C'était un vrai spectacle et je félicite Jorge car il était très fort et n'a rien lâché ! Malheureusement, j'ai perdu du temps en début de course lorsqu'il m'a passé et Stoner et Dovizioso ont pu s'échapper. Lorsque j'ai repassé Lorenzo, ils étaient déjà trop loin. A la fin, j'étais vraiment fatigué et mes pneus glissaient beaucoup - ils étaient un peu plus tendres que ce que j'aurais voulu - et je savais que j'allais être en difficulté. Mais je voulais vraiment ce podium. Jorge est revenu sur moi et nous nous sommes livrés un grand duel, c'était propre. Je pense que tout le monde a apprécié. ça a été un grand week-end car nous pensions être en difficulté, alors que nous avons en fait été forts à chaque séance et que nous avons bien travaillé sur la moto. Pour le moment mon épaule est ok, donc c'est parti pour la Malaisie. On verra bien si on peut continuer comme ça ou même faire mieux !"

La version de Jorge Lorenzo (4e) : "C'était une grosse bagarre entre Valentino et moi, deux guerriers avec un instinct de tueurs. Mais je pense que certaines manoeuvres de Valentino n'ont pas été très correctes. Nous étions tous les deux à la limite et à plusieurs reprises il en a trop fait et m'a touché, m'obligeant à élargir. Je ne crois pas que c'était à faire. Nous sommes coéquipiers, je me bats pour le championnat pilotes mais il ne faut pas oublier que nous nous battons aussi pour remporter les titres teams et constructeurs. Je suis bien sûr déçu de rater le podium à domicile pour Yamaha, mais c'est la course. Nous avons décidé de rouler avec l'ancien moteur par sécurité et je n'avais pas un très bon feeling avec le pneu avant (Lorenzo a été le seul avec Hayden à choisir un medium, alors que les autres sont tous partis en hard, ndlr). Mais bon, même si ce n'était pas parfait, nous avons encore pris de gros points et maintenant nous sommes près de notre rêve qui se concluera, je l'espère, le week-end prochain en Malaisie."