GP du Japon : Première pole pour Dovizioso en MotoGP
GP du Japon : Première pole pour Dovizioso en MotoGP En l'absence de son coéquipier blessé hier, Andrea Dovizioso a porté haut les couleurs officielles de Honda sur son circuit de Motegi. Casey Stoner et Valentino Rossi complètent la première ligne.
Andrea Dovizioso a signé un chrono de 1'47.001, battant de 90 millièmes le temps de référence de Casey Stoner en 2008 (1'47.091). "Je suis aussi content que surpris d'être en pole car je ne m'attendais pas à faire un temps aussi proche des 1'47. C'est mon second Grand Prix national car nous sommes chez Honda, ce qui rend cette pole encore plus spéciale. Je suis très content de la performance de la RC212V et l'électronique fonctionne très bien ici, en particulier l'anti-wheeling. La puissance du moteur nous aide beaucoup aussi. En général, je m'en sors mieux en course qu'aux essais, donc je suis confiant pour demain."
Surtout que Honda attendra beaucoup de lui en course pour porter les couleurs du HRC en l'absence de Dani Pedrosa, qui devrait se faire opérer aujourd'hui à Barcelone pour lui poser une plaque sur sa double fracture de la clavicule.

In extremis, Valentino Rossi était de retour sur la première ligne (2e), une position dont il n'était plus parti depuis le Grand Prix de France, juste avant son accident du Mugello : "ça fait un bail que je n'étais plus parti de la première ligne et ça fait du bien d'être de retour aux avant-postes. Nous avons franchi un cap important avec nos réglages et le nouveau moteur nous permet d'être plus rapides en ligne droite. Les pneus plus durs que ceux que nous avions à Aragon me conviennent mieux aussi. Comme je l'ai dit hier, je pense que je souffrirai moins que prévu de l'épaule car les freinages sont bien en ligne ici. C'est déjà ça."

Vainqueurs à Aragon lors du dernier GP, Casey Stoner et sa Ducati ont réussi à bien se qualifier (3e) malgré une mise au point difficile à trouver sur ce circuit "stop-and-go", très différent des courbes rapides d'Aragon. Son coéquipier Nicky Hayden ne pointe d'ailleurs qu'en 11e position. La question est donc de savoir si les Ducati seront là en course demain car Stoner n'a pas fait de longs runs durant la séance. "Nous sommes partis hier avec les mêmes réglages que nous avions à Aragon, avec une géométrie similaire, mais nous avons du abaisser la moto afin d'avoir plus de stabilité au freinage. Mais nous avons aussi perdu du grip et nous n'étions pas plus rapide. Donc, on a relevé un peu la moto pour avoir plus de poids sur l'arrière, même s'il faut faire avec les wheelings. Grâce à un pneu tendre, nous avons réussi à s'extraire sur la grille. Nous sommes contents."

Pour la première fois de la saison, Jorge Lorenzo ne partira pas de la première ligne. Il aurait bien aimé signer la pole pour le GP du Japon, après avoir enfin paraphé son contrat avec Yamaha. En effet, l'imminent champion du monde MotoGP et le constructeur aux diapasons ont profité d'être à domicile pour le constructeur pour annoncer la reconduction d'un contrat de deux ans. "Rester chez Yamaha a toujours été ma priorité et je suis très heureux de concrétiser cela aujourd'hui. Je suis très bien entouré, j'ai une excellente relation avec Yamaha - et notamment Lin Jarvis qui m'a toujours soutenu - et une très bonne moto. Maintenant nous sommes concentrés sur notre objectif, gagner le championnat, mais je suis déjà très excité pour la saison prochaine. Je sais que Ben et moi-même ferons un excellent travail pour Yamaha." Lorenzo utilisait le nouveau moteur (son sixième de la saison) pour la première fois durant la séance qualificative. On sent que Yamaha tient à s'imposer sur ses terres, après trois courses sans victoire : "Je suis bien sûr déçu d'avoir manqué la première ligne ici, dit Lorenzo, mais le plus important est d'être prêt pour la course. Nous avons un bon rythme et juste deux trois choses à régler pour demain." La seconde ligne est 100% Yamaha puisque les deux pilotes Tech 3 seront à côté de Lorenzo, dans l'ordre inédit Edwards, Spies.

Randy de Puniet manque la seconde ligne pour un petit dixième, malgré deux tout droit durant la séance : "Je crois qu'on a mis le doigt sur quelque chose, même si on ne peut pas encore crier "victoire". Mais je me fais de nouveau plaisir sur la moto depuis Aragon et ça devrait bien se passer demain."

Suzuki, qui devrait annoncer le week-end prochain si son avenir se fera avec une seule moto (pour Bautista) ou deux (avec Randy de Puniet), place ses deux machines dans le top 10. Alvaro Bautista (9e) précède Loris Capirossi, de retour après son opération du petit doigt qui lui a fait manquer le GP d'Aragon et malgré une petite chute en début de séance.

Le temps est encore incertain pour demain et il se pourrait que la pluie vienne perturber la course.

Classement de la séance qualificative MotoGP :

1 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team 1'47.001
2 Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team 1'47.055
3 Casey STONER AUS Ducati Team 1'47.105
4 Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team 1'47.206
5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 1'47.464
6 Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 1'47.648
7 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP 1'47.752
8 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini 1'47.914
9 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP 1'48.002
10 Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP 1'48.068
11 Nicky HAYDEN USA Ducati Team DUCATI 1'48.182
12 Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini 1'48.238
13 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team 1'48.371
14 Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP 1'48.396
15 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar 1'48.535
16 Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team 1'49.480

En Moto2, Julian Simon signe sa seconde pole de la saison (après Indianapolis) devant Scott Redding, qui échoue pour la troisième fois d'affilée à décrocher sa première pole. Le pilote Tech 3 Yuki Takahashi place la machine française en troisième position, devant le large leader du championnat, Toni Elias. Jules Cluzel est 13e, Mike Di Meglio 19e, Valentin Debise 32e. Claudio Corti, le coéquipier de Jules Cluzel, a pris une amende de 3000 € pour avoir roulé au ralenti sur la trajectoire et failli créer un accident grave avec Mike Di Meglio.

En 125, Marc Marquez a signé sa neuvième pole position de la saison. Avec un chrono de 1'58.030, il devance de plus de 4 dixièmes le leader du championnat Nico Terol, qui est le seul autre pilote à avoir tourné sous la barre des 1'59. La première ligne est complétée par Bradley Smith (à 0,9 seconde de Marquez) et Sandro Cortese. Pol Espargaro, victime de problèmes techniques, partira seulement de la septième position.
En difficulté sur le tracé japonais, Johann Zarco n'a pas réussi à se classer mieux que 18e. C'est sa pire qualification de l'année. "Je suis en colère car je n'ai pas réussi à régler ma moto pour ce tracé." Louis Rossi est seulement 23e.