GP du Japon : Pedrosa renoue avec la victoire
GP du Japon : Pedrosa renoue avec la victoire Au terme d'une course pleine de rebondissements, Dani Pedrosa a renoué avec la victoire. Lorenzo et Stoner complètent le podium. Chutes, pénalités, tout-droit... Ce GP du Japon n'a pas été avare en spectacle. Tout a commencé par la chute de Valentino Rossi dès le premier tour. Auteur d'un bon départ, il s'accrochait avec Ben Spies après avoir évité Jorge Lorenzo et entraînait l'Américain avec lui dans les bacs à graviers. Spies pouvait repartir mais pas Rossi, qui enregistrait son premier résultat blanc de la saison (il était le seul, depuis la chute de Dovizioso à Aragon, à avoir marqué des points à toutes les courses).
Pendant ce temps, Casey Stoner prenait les commandes devant ses deux coéquipiers Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso. Mais ce qui s'annonçait comme un trio Honda Repsol sur le podium tournait vite à l'eau de boudin. Alors que Dovizioso, déchaîné sur les terres de son futur ex-employeur, passait Pedrosa puis signait le record de la piste, bien décidé à remonter sur Stoner, la direction de course annonçait une triple pénalité pour Dovi, Simoncelli et Crutchlow pour avoir bougé sur la grille de départ.
Un tour plus tard, Casey Stoner commettait une faute alors qu'il menait largement la course : un monstrueux guidonnage décollait ses plaquettes de frein et l'Australien était obligé de s'y prendre à deux fois pour freiner. Du coup, il était contraint à tirer tout droit dans les bacs à gravier et reprenait la piste en 8e position, derrière un étonnant Toni Elias.
Au même moment, Andrea Dovizioso, Marco Simoncelli et Cal Crutchlow faisaient un détour par la voie des stands comme à la parade !
Du coup, au sixième tour, on a dans l'ordre : Pedrosa, Lorenzo et... un impressionnant Alvaro Bautista, troisième au guidon de sa Suzuki. Hayden est quatrième au guidon de la Ducati officielle, Stoner est déjà remonté 5e et Elias est 6e. Dovizioso et Simoncelli ont repris la piste en 10e et 11e position.
Au 10e tour, Stoner est déjà revenu dans la roue de Hayden. Hélas, l'Américain fait une faute et offre la 4e place à l'Australien. Dovizioso est déjà remonté à la 5e place. Simoncelli est englué à la 10e place, derrière Aoyama et Edwards.
Au 14e tour, c'est au tour du malheureux Bautista de chuter alors qu'il occupait une splendide 4e place derrière Stoner, déjà remonté sur le podium.
Au 17e tour, c'est Toni Elias qui chute. Il occupait alors la sixième place, la meilleure pour lui cette année.
Dans les derniers tours, on assistait à une superbe bagarre entre les deux ennemis jurés, Andrea Dovizioso et Marco Simoncelli. C'est finalement le grand chevelu qui l'emportera pour la 4e place.

Au terme de cette course épique, Dani Pedrosa remporte sa troisième victoire de la saison (la dernière remontait au GP d'Allemagne, mi-juillet), avec une avance de 7 secondes sur Jorge Lorenzo et 18 sur Casey Stoner. Lorenzo reprend quatre petits points à Stoner au classement, mais l'Australien en garde tout de même 40 tout rond d'avance. Il n'y a donc pas de quoi s'affoler du côté du n°27 qui pourrait mathématiquement coiffer la couronne dès le prochain GP, en Australie, si Lorenzo ne faisait pas un bon résultat. Mais à la régulière, ça devrait être pour Sepang, en Malaisie, dans trois semaines.

Sur 18 pilotes au départ (Karel Abraham n'a pas pris le départ, souffrant toujours de son trauma crânien lors du GP d'Aragon), 13 seulement rallient l'arrivée. Randy de Puniet rentre dans le top 10 malgré une course esseulée et donc transparente.

Classement course MotoGP :

Pos. Points Num. Rider Nation Team Bike Km/h Time/Gap
1 25 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 161.6 42'47.481
2 20 1 Jorge LORENZO SPA Yamaha Factory Racing Yamaha 161.1 +7.299
3 16 27 Casey STONER AUS Repsol Honda Team Honda 160.4 +18.380
4 13 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 160.1 +23.550
5 11 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 160.1 +23.691
6 10 11 Ben SPIES USA Yamaha Factory Racing Yamaha 159.2 +37.604
7 9 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 159.1 +39.167
8 8 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 158.8 +45.023
9 7 7 Hiroshi AOYAMA JPN San Carlo Honda Gresini Honda 158.5 +49.074
10 6 14 Randy DE PUNIET FRA Pramac Racing Team Ducati 157.9 +59.022
11 5 35 Cal CRUTCHLOW GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 157.0 +1'13.964
12 4 64 Kousuke AKIYOSHI JPN LCR Honda MotoGP Honda 156.6 +1'21.709
13 3 72 Shinichi ITO JPN Honda Racing Team Honda 156.3 +1'26.381
Non classés
    24 Toni ELIAS SPA LCR Honda MotoGP Honda 158.8 7 Laps
    19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 159.7 11 Laps
    6 Damian CUDLIN AUS Pramac Racing Team Ducati 156.7 11 Laps
    8 Hector BARBERA SPA Mapfre Aspar Team MotoGP Ducati 147.6 23 Laps
    46 Valentino ROSSI ITA Ducati Team Ducati   0 Lap

Classement championnat :

Pos. Rider Bike Nation Points
1 Casey STONER Honda AUS 300
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 260
3 Andrea DOVIZIOSO Honda ITA 196
4 Dani PEDROSA Honda SPA 195
5 Ben SPIES Yamaha USA 156
6 Valentino ROSSI Ducati ITA 139
7 Nicky HAYDEN Ducati USA 123
8 Marco SIMONCELLI Honda ITA 119
9 Colin EDWARDS Yamaha USA 98
10 Hiroshi AOYAMA Honda JPN 94
11 Hector BARBERA Ducati SPA 77
12 Alvaro BAUTISTA Suzuki SPA 67
13 Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR 57
14 Karel ABRAHAM Ducati CZE 50
15 Toni ELIAS Honda SPA 47
16 Randy DE PUNIET Ducati FRA 39
17 Loris CAPIROSSI Ducati ITA 29
18 Kousuke AKIYOSHI Honda JPN 7
19 John HOPKINS Suzuki USA 6
20 Shinichi ITO Honda JPN 3

Photo : Dani Pedrosa fou de joie de renouer avec la victoire (motogp.com)