GP de République tchèque : Les pilotes prêts à attaquer la seconde partie de saison
GP de République tchèque : Les pilotes prêts à attaquer la seconde partie de saison

Le Grand Prix de la République tchèque marque exactement la moitié de la saison 2010. 9 courses ont déjà été courues en MotoGP (avec 6 victoires pour Lorenzo) et autant restent à courir (Brno, Indy, Misano, Aragon, Motegi, Sepang, Phillip Island, Valencia). Après deux semaines bien méritées de repos, les gladiateurs sont prêts à reprendre la route de la gloire.

Jorge Lorenzo (Yamaha) est le net leader du championnat avec ses 72 points d’avance sur Pedrosa et ses 95 points sur Dovizioso. Pour recharger les batteries avant de filer vers son premier titre mondial en catégorie reine, il s’est ressourcé en République Dominicaine : « C’était des vacances parfaites, a-t-il déclaré à son retour. J’ai passé dix jours dans les Caraïbes, à me reposer et à m’amuser. J’en avais besoin car le calendrier a été bien chargé au mois de juillet. Maintenant, je peux me concentrer sur le reste de la saison. J’aime bien Brno, j’y ai gagné trois fois, mais jamais encore en MotoGP, même pas un podium. Mon objectif est de monter au moins sur le podium. » Lorenzo a aussi confirmé que lundi, après la course, il resterait pour essayer de nouvelles pièces sur sa M1 « afin de l’améliorer encore pour le reste de la saison. » L’Espagnol sera aussi probablement le seul à essayer l’évolution 2011 de la M1, puisque Valentino Rossi devrait annoncer son divorce avec Yamaha pour Ducati dimanche soir, après la course, de sorte que les essais des futures évolutions de la Yamaha M1 lui seront plus que probablement interdits.

Actuellement 5e du championnat du monde à 13 points de Stoner, 25 de Dovizioso, 48 de Pedrosa et 120 de Lorenzo, Valentino Rossi a encore son mot à dire pour intégrer au moins le top 3 du championnat et ramener, pourquoi pas, encore quelques succès à Yamaha, histoire de clore en beauté un chapitre de sept fructueuses années. « Ce bon break m’a beaucoup aidé pour améliorer encore ma condition physique. Ma jambe et mon épaule se sont bien remises et j’espère que ça m’aidera à me sentir plus fort ce week-end. L’an dernier, j’ai eu une belle course à Brno, mais je sais que cette année, ce sera un peu plus difficile car je ne suis pas encore revenu à 100% de ma forme. On a encore une demi-saison à faire et j’espère qu’elle sera bonne ! » Du côté du clan 46, on ne cache donc pas l’envie de terminer 2010 en beauté : « ça a été important pour Valentino de revenir pour les deux dernières courses en Allemagne et aux Etats-Unis pour qu’il s’habitue à nouveau au rythme de course. Mais Brno sera la première véritable étape de son retour : on veut une belle fin de saison, et se battre à nouveau pour la victoire » déclare son team manager Davide Brivio.

La fin de saison s’annonce tout aussi intense entre les deux coéquipiers officiels du team Yamaha, qu’entre ceux du team Honda Repsol, qui visent la place de dauphin, mais aussi leur avenir chez le premier constructeur moto mondial. Avec l’arrivée de Stoner, il ne pourra en effet en rester qu’un dans la structure officielle, même s’il est entendu que l’autre disposera aussi d’une machine d’usine, mais au sein d’un team privé comme Gresini ou LCR. Dani Pedrosa, actuel second au championnat, est remonté comme une pendule : « C’est l’un des meilleurs break d’été que je n’ai jamais eu car pour une fois, je n’avais pas à récupérer d’une blessure. Je n’ai rien fait de spécial, mais j’ai passé de très bons moments avec mes amis à faire du surf. J’ai hâte de remonter sur ma moto à Brno, un circuit aussi difficile et très physique que vraiment sympa à rouler avec une MotoGP. »

Son coéquipier Andrea Dovizioso, qui a passé ses vacances au bord de la mer en Italie, en famille et avec sa petite fille Sara, est aussi prêt à en découdre : « Notre objectif est la seconde place au championnat et pour l’atteindre, il faut que l’on se batte pour la victoire tous les week-ends. »

Casey Stoner, qui a signé quatre podiums successifs avant la trêve, espère bien aussi être un prétendant à la victoire – il n’en n’a pas encore décroché une cette année ! – et pourquoi pas à Brno, où la Ducati s’est imposée deux fois : « Brno est l’un de mes circuits favoris. Je l’ai toujours aimé depuis la première fois que j’y suis venu, en 2002. Il laisse beaucoup d’opportunités de dépassements et offre en général de belles bagarres. L’an dernier, j’étais malade et je n’y ai pas couru, mais j’espère bien me rattraper ce week-end, en me battant pour la victoire. »

Brno, situé en République tchèque, est l’un des circuits les plus techniques et exigeants du calendrier, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est programmé chaque année une journée d’essais le lundi suivant la course pour les teams, afin d’essayer de nouvelles pièces, et parfois les prototypes pour la saison prochaine. Avec ses 5,4 kilomètres, c’est le tracé le plus long après Sepang, en Malaisie. Il y a aussi beaucoup de changements d’élévations (74 mètres de dénivelé entre le point le plus haut du tracé et le plus bas), des virages rapides, de gros freinages demandant beaucoup de stabilité.

Le record en course appartient à Jorge Lorenzo (Yamaha-2009) : 1’56.670
La meilleur pole à Valentino Rossi (Yamaha-2009) : 1’56.145
Le podium 2009 était : Rossi – Pedrosa - Elias

Photo PSP Stan Perec : en 2009, c'est Rossi qui s'était imposé à Brno, alors que Lorenzo chutait.