GP de la république tchèque : Pedrosa en pole, Rossi et Lorenzo chutent
GP de la république tchèque : Pedrosa en pole, Rossi et Lorenzo chutent

C’est en toute fin de séance et quasi simultanément que Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ont chuté, sans se blesser heureusement. Ben Spies était alors en tête de la séance, jusqu’à ce que Pedrosa le déloge de la pole pour 3 dixièmes de mieux.


MotoGP : Beaucoup de chutes ont donc émaillé cette seconde journée d’essais MotoGP en République tchèque. Dès le matin, sur une piste encore fraîche des orages de la nuit, Marco Simoncelli, Alvaro Bautista et Randy de Puniet sont partis à la faute. L’Italien et le Français se sont heureusement relevés indemnes tandis que l’Espagnol était évacué sur une civière mais ne souffrait d’aucune fracture. Seulement contusionné, le pilote Suzuki ne prenait pourtant pas part à la séance qualificative de l’après-midi, mais devrait être au départ de la course demain. L'après-midi a été marqué par les chutes de Hayden, Barbera et Simoncelli, puis, par celles successives de Lorenzo et Rossi en toute fin de séance, alors qu’ils chassaient la pole à Spies puis à Pedrosa. C’est finalement le pilote Honda Repsol qui s’élancera pour la troisième fois cette saison en tête de la grille de départ. Juste à côté de lui, Ben Spies s’élancera pour la première fois de la première ligne en MotoGP. Lorenzo complète la première ligne. Stoner, Rossi et Dovizioso se placeront dans cet ordre sur la seconde ligne. Randy de Puniet peut être satisfait de sa 11e place et surtout d’être le premier pilote privé Honda vue sa condition physique. Il est intéressant aussi de noter que Randy occupe la quatrième position en terme de meilleures qualifications depuis le début de la saison, derrière Lorenzo, Stoner et Pedrosa.

Dani Pedrosa (pole position) : « Ma dernière pole remonte au GP d’Italie cette année, et ça commençait à faire long. Ça me fait d’autant plus plaisir qu’on a beaucoup galéré sur ce circuit l’an dernier. Nous avons trouvé un bon rythme pour la course, mais il faut garder l’esprit clair et être prêt pour n’importe quelle condition météo demain, car les prévisions sont très incertaines. En tout cas, si c’est sec, nous sommes prêts pour faire une belle course et viser la victoire. »

Ben Spies (2e) : « Mon objectif était d’être en seconde ligne car je ne pensais pas la première ligne possible, et encore moins de me battre pour la pole, vous pensez bien ! Depuis le début du week-end, tous les changements que nous avons faits sur la moto nous ont fait progresser, ce qui n’arrive pas habituellement. Pourtant, la moto est la même qu’à Laguna et nous n’avons rien reçu de nouveau. Ce ne sont que des qualifications, mais ça vous met en confiance pour la course. Je vais essayer de me mettre plus rapidement dans le rythme demain que d’habitude. »

Jorge Lorenzo (3e) : « C’était peut-être la pire séance d’essais de l’année pour nous. Nous avons fait des modifications qui n’ont pas marché et qui ont même posé de gros soucis sur l’avant qui n’arrêtait pas de croiser. Je n’étais pas assez rapide et je devais prendre trop de risques. Et lorsque j’ai fait une erreur, la moto s’est envolée ! J’espère vraiment que le moteur sera ok pour demain et heureusement, je ne me suis pas blessé. Quoi qu’il en soit, on part quand même en première ligne, et on ne peut pas toujours être devant ! Je m’attends à une course difficile demain, mais on verra bien. »

Casey Stoner (4e) : « Ce matin, nous avons bien progressé, mais il semble que tous les réglages que nous avons fait cet après-midi n’allaient pas dans la bonne direction. Quand l’avant allait mieux, l’arrière empirait et vice-versa. On a donc perdu beaucoup de temps à repasser au box. Il n’y a qu’à la fin qu’on a trouvé un truc qui allait mieux, mais j’ai fait une erreur de trajectoire et grillé mon chrono. Je suis repassé au stand pour changer de pneu et ce coup-ci, c’est un pilote qui m’a gêné. Je suis déçu car on aurait pu être sur la première ligne, mais je suis content de notre rythme en général. Il y en a quelques uns qui ont des problèmes avec leur pneu avant, et il sera intéressant de voir ce qu’il va se passer demain. »

Valentino Rossi (5e) : « Je vais bien et je ne me suis pas blessé d’avantage, c’est le plus important. J’étais en train d’essayer de faire mon meilleur tour, mais j’ai perdu l’avant, peut-être qu’on manquait un peu de grip. J’étais très en colère quand j’ai chuté car je pensais qu’il était possible de faire la pole ou au moins second. Malgré cette erreur, je suis content car je me sens bien sur la moto et j’ai pris beaucoup de plaisir aujourd’hui. Je pense que nous serons compétitifs demain, mais faut voir quel temps nous aurons en nous réveillant ! »

Randy de Puniet (11e) : « Franchement, c’est correct vu ma condition. Avec aussi peu de jours entre mon accident et maintenant, c’est presque un miracle d’être à un dixième du 9e avec un tibia cassé et même devant Melandri et Simoncelli. Je suis content d’être là, et en plus je ne suis pas ridicule. Ce matin, j’ai perdu l’avant car je n’ai pas réussi à rétrograder en 2e, mais heureusement, je n’ai pas empiré mes blessures. Même si j’ai pris un petit truc contre la douleur, ça va de mieux en mieux. L’an dernier, j’avais fait 10 avec la cheville brisée en mille morceaux et pendu au guidon, mais c’était parce que trois pilotes avaient chuté devant moi. J’étais alors à 2,5 secondes des chronos, là je suis à 1,5. Demain, l’objectif est donc d’être dans les 10 à la régulière. Ce serait un résultat fantastique. Ça ne pas être facile car en plus de ma jambe gauche fracturée, j’ai aussi la cheville droite blessée. La chute est interdite, non pas parce que je ne veux pas me blesser à nouveau, mais parce que je ne veux pas avoir fait tout ce travail pour rien. »

 

Moto2 : C’est la seconde pole position de la saison pour Shoya Tomizawa et son team CIP qui place son second pilote, Dominique Aegerter, en 6e position : « ça montre que notre manière de travailler fonctionne bien » déclare Alain Bronec, dont le pilote occupe actuellement la cinquième place au championnat. Shoya a relégué à plus de 2 dixièmes Iannone et Elias, qui s’en sort remarquablement bien après avoir été privé de la première séance libre essais pour s’être entraîné la semaine dernière sans en avoir le droit. Jules Cluzel est le premier Français, en 11e position. Mike Di Meglio et Valentin Debise partiront respectivement de la 18e et 28e place.

 

125 : Bradley Smith signe sa première pole position de l’année, et se placera juste devant son coéquipier Nico Terol, qui fait son retour après deux courses d’absence. Pol Espargaro est 3e, mais à 0,9 seconde de l’excellent chrono de Smith.

Avec une épaule gauche luxée hier en fin de séance libre et la session de ce matin manquée, Marc Marquez réalise une sacrée performance en se plaçant en première ligne avec le 4e chrono, à une seconde de Smith.

Johann Zarco s’élancera quand à lui de la 9e position, malgré une grosse chute en fin de session. Alexis Masbou est 16e, avec une moto qui ne marche toujours pas comme il faudrait, et Louis Rossi 21e.