GP de France 125 : Julian Simon en gagne enfin une
GP de France 125 : Julian Simon en gagne enfin une
La course des 125 a été des plus mouvementées puisque moins de la moitié des pilotes ont rallié l’arrivée. Le seul Français classé est aussi le plus jeune : il s’agit de Grégory Di Carlo qui a réalisé une superbe performance en restant sur ses roues pour se classer 14e.
Le départ des 125 est donc donné sous la pluie. Nicolas Terol prend le meilleur départ depuis sa 3e place sur la grille. Simon, Marquez et Olive suivent.

Alexis Masbou est 15e, Le Coquen 21e, Di Carlo 25e, Zarco 28e, et Carrillo part à la faute dans le premier tour. C’est le début d’une longue série de chutes : le leader du championnat Iannone tombe au 1er tour aussi. Alexis Masbou disparait également du classement alors qu’il était en 8e position. Johann Zarco et Steven Le Coquen partent à leur tour au tapis. Il ne reste donc plus qu’un Français en course : le jeune Grégory Di Carlo.

Au 4e tour, c’est le leader Nicolas Terol qui s’envole, suivi de Joan Olive et Marc Marquez, alors placés en 2e et 3e position. Julian Simon prend le commandement devant son coéquipier Bradley Smith. Au 8e tour, il a déjà 20 secondes d’avance. Stefan Bradl est 3e, la révélation du GP d’Espagne, Jonas Folger, est 4e.
Au 12e tour, Zarco chute à nouveau alors qu’il avait pu repartir. Terol et Iannone ont aussi pu repartir, ils pointent respectivement aux 12e et 13e places.

Grosse bagarre pour la 4e place entre Smith, Aegerter, Redding et Gadea. Le Suisse Dominique Aegerter chute, suivi de Scott Redding. Le pilote suisse peut néanmoins repartir.

Folger est maintenant en 2e position, à 24 secondes de Julian Simon. Stefan Bradl, 3e, chute… et repart. Seconde chute de Nicolas Terol, qui était revenu en 5e position. Il repart à nouveau.

A 6 tours de l’arrivée, il ne reste que 17 pilotes en course, sur 33 au départ. A ce petit jeu de roulette russe, le jeune Di Carlo s’en sort admirablement, puisqu’il est dans les points, en 14e position.

Dernier tour : Julian Simon passe la ligne d’arrivée avec 27 secondes et s’impose pour la première fois cette année. Jonas Folger monte sur son premier podium avec une superbe seconde place. Gadea l’emporte sur Smith pour la 3e marche du podium. Les chuteurs Iannone et Terol sauvent les points des 7e et 9e places. Le Français Grégory Di Carlo est donc 14e.

Grégory Di Carlo (14e) : « ça a été la course la plus longue de ma vie ! J’ai pris un départ moyen, puis j’ai doublé un pilote que j’ai malheureusement fait tomber. C’était chaud. Après, j’ai vu les pilotes tomber les uns après les autres et je gagnais des places. Ensuite, j’ai fait la course seul, c’était long. J’ai essayé de ne pas prendre de risques, de m’appliquer sur mes trajectoires. J’ai eu de la chance, car c’était un peu une loterie. »