GP de France : C’est maintenant, au Mans
GP de France : C’est maintenant, au Mans

Casey Stoner, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa et Randy de Puniet ont été conviés aujourd’hui à la conférence de presse du GP de France. C’était l’occasion d’aborder l’épineuse question des transferts pour 2011.

Tout est parti du buzz qui a été lancé par quelques sites italiens sur internet la semaine dernière, déclarant que Casey Stoner aurait déjà signé chez Honda pour l’an prochain. Signature qui a été réfutée par Honda. Les journalistes ont donc posé la question qui brûlait toutes les lèvres : avez-vous commencé à discuter de votre futur avec certaines usines ?

Jorge Lorenzo : « C’est un peu tôt pour nous de s’occuper de ce qu’on va faire en 2011 alors que la saison 2010 vient à peine de commencer. Nous, on est concentrés sur le championnat. Ce sont nos managers qui s’occupent de ça, mais on n'en est qu’au stade des discussions. »

Valentino Rossi : « Le jeu a bien changé depuis 2003, 2004 ou même 2005 où l’on commençait à discuter tard dans la saison, comme ça a été le cas lorsque j’ai commencé à discuter avec Yamaha. Maintenant, la question des contrats commence plus tôt, d’autant que les pilotes officiels arrivent au terme de leurs contrats. ça va être un moment un peu chaud ! »

Casey Stoner : « En général, c’est le genre de question qu’on commence à nous poser à la mi-saison, mais c’est clair qu’au plus tôt on aura signé, au plus tôt on sera tranquille car plus personne ne nous posera la question. » Stoner n’en a pas dit plus sur ses discussions avec Honda : « Je n’ai jamais eu de mauvaises relations avec Livio (Suppo, ex-team manager Ducati et nouveau directeur marketing de Honda). Le passé est le passé. Le futur, le futur. Mais là, je suis concentré sur le championnat et rien d’autre : j’ai beaucoup de points à rattraper et je veux vraiment remporter ce championnat. »

Dani Pedrosa : « C’est étrange de parler de 2011 alors qu’on en est seulement à la troisième course. Pour moi, le futur c’est ce GP. Quand à savoir avec qui je commencerai à discuter, ce sera évidemment avec Honda, avec qui j’ai toujours entretenu de bonnes relations. » Concernant les rumeurs sur son futur coéquipier, Dani Pedrosa ne s’est pas épanché : « Je ne m’occupe pas de ce qui se passe de l'autre côté du box, je ne m'occupe que de mes affaires.»

Pour Randy de Puniet, en revanche, pas question de discuter contrat avant que les quatre top guns aient signé quoi que ce soit : les cases se rempliront petit à petit ensuite. « J’ai toujours fait de bonnes courses en 250 ici, mais Le Mans ne m’a jamais réussi en MotoGP. J’espère que la roue va tourner cette année. Si je suis derrière ces quatre gars, je serai satisfait. Mon objectif est de devenir premier privé à la fin de la saison. »

Les essais libres débuteront demain après-midi : à 12h40 pour les 125, 13h55 pour les MotoGP et 15h10 pour les Moto2. Bonne nouvelle : ils ont prévu un beau temps pour tout le week-ends, donc n’hésitez pas à venir nombreux au Mans ce week-end.

Photo : PSP Marc Robinot