GP d'Indianapolis : Les déclarations des pilotes à la veille de la course
GP d'Indianapolis : Les déclarations des pilotes à la veille de la course Le GP d'Indianapolis aura lieu ce soir 19h45 (heure française - à partir de 17h45 pour les 125). Voici les déclarations des pilotes après leurs qualifications d'hier.
Casey Stoner - Honda Repsol (pole) : "Je suis très content d'avoir la pole ici, à Indy. En dépit des conditions difficiles, l'équipe a très bien travaillé. Sans les bosses des années précédentes, on est capables de faire de meilleures performances, mais le manque de consistance du niveau de grip est un vrai problème. Tout le monde perd l'avant et ça ne vous donne pas vraiment confiance. Mais en simulation de course, on est pas mal."

Ben Spies - Yamaha Factory (2e) : "A 5 mn de la fin j'ai perdu la mousse collée au réservoir et ça ne m'a pas aidé pour améliorer mon chrono. De toute façon, Casey était vraiment très rapide et le principal était d'être en première ligne. La course sera différente je pense. Les pneus se détruisent au bout de 10 tours, et je me sens bien avec les pneus usés."

Jorge Lorenzo - Yamaha Factory (3e) : "J'ai bien amélioré aux qualifications par rapport aux trois autres séances. J'aurais aimé être plus près de Stoner, mais être à 7 dixièmes c'est mieux qu'à une seconde et demie. On est plus confiant pour la course, même si elle sera dure et compliquée pour tout le monde car le pneu avant côté gauche se détériore très rapidement."

Dani Pedrosa - Repsol Honda (4e) : "Je ne vais pas super vite et j'ai manqué la première ligne, mais ça ne m'inquiète pas trop. Nous aurions aimé être plus près de Casey et Ben, qui sont vite et réguliers, mais j'espère trouver quelque chose au warm up qui nous aidera à viser le podium pour la course."

Andrea Dovizioso - Repsol Honda (5e) : "Partir de la seconde ligne n'est pas trop mauvais. Il faudra faire un bon départ et essayer de préserver les pneus sur les 28 tours de course. Le pneu arrière a beaucoup de grip, et le pneu avant pas du tout. C'est le problème. j'espère me battre avec Dani et Jorge pour le podium."

Colin Edwards - Yamaha Tech 3 (6e) : "Je n'ai pas quitté le top 6 de toutes les séances et je pense qu'un top 6 en course est tout à fait envisageable. Je me sens bien sur ma moto."

Nicky Hayden - Ducati (8e) : "Je suis désolé pour mes fans qui auraient aimé me voir plus près sur la grille, mais nous sommes encore en pleine phase de découverte de la moto. Le plus gros problème est la destruction des pneus. Mais si la température baisse un peu pour la course, comme c'est prévu, ça devrait être mieux pour nous."

Alvaro Bautista - Suzuki (9e) : "La qualification n'était pas trop mal comparé aux dernières courses. J'espère grâce à ça faire un bon départ et signer une belle performance."

Cal Crutchlow - Yamaha Tech 3 (11e) : "Je suis faché contre Loris Capirossi aujourd'hui, car c'est le pilote le plus expérimenté du plateau et il devrait savoir que ralentir sur la piste alors que tout le monde est à fond pour se qualifier n'est pas bon. En plus, il a regardé deux fois derrière et il m'a vu arriver. Mais il est resté au beau milieu de la trajectoire. J'ai du faire un gros écart pour l'éviter."

Randy de Puniet - Ducati Pramac (12e) : "Ma première sortie des stands s'est bien passée, puisqu'avec un pneu qui avait 20 tours, j'ai signé mon meilleur chrono. Puis, avec un train de pneus neufs, je n'ai pu améliorer que de quelques dixièmes, et ça n'est pas bon. J'espérais mieux, mais nous sommes toujours en difficultés avec les pneus neufs. Mais notre rythme de course est bon, j'espère entrer dans le top 10."

Valentino Rossi - Ducati (14e) : "Samedi matin, on avait franchit un cap que nous espérions confirmer aux qualifications. ça aurait pu le faire sans cette chute, car je me sentais très bien sur la moto. Mais l'avant s'est dérobé dès que j'ai attrappé les freins. De là, la séance est devenue compliquée car la seconde moto avait des réglages assez différents. C'est vraiment dommage, car on pensait pouvoir encore partir de la seconde ligne comme à Brno. Mais on donnera encore le maximum en course."


Photo : Casey Stoner et Jorge Lorenzo se congratulent après les qualifications (Photo Repsol Media Service)