GP d'Espagne : le duo Honda continue à jouer les épouvantails, Ducati reprend des couleurs
GP d'Espagne : le duo Honda continue à jouer les épouvantails, Ducati reprend des couleurs Pour la première journée d'essais du Grand Prix d'Espagne, le duo Stoner/Pedrosa a une fois de plus dominé les débats. La grande et bonne surprise vient du troisième chrono, signé par un certain Valentino Rossi, qui n'avait jamais été à pareille fête depuis qu'il a troqué sa Yamaha pour la farouche Ducati. Sur une piste très chaude (42°) cet après-midi, peu de pilotes ont pu descendre leurs chronos de la matinée. A l'issue de la journée et au cumul des temps des deux séances d'essais libres, c'est donc Casey Stoner qui mène pour 28 millièmes seulement devant Dani Pedrosa. L'Australien redécouvre avec ferveur la piste andalouse qui ne lui avait jamais vraiment sourit au guidon de la Ducati (un seul podium en 2009), tandis que l'Espagnol serre les dents, souffrant d'une compression vasculo-nerveuse à l'épaule (séquelle de son accident du GP du Japon l'an dernier).
La bonne surprise vient du 3e chrono de Valentino Rossi (à une demi-seconde tout de même du duo Honda-Repsol), qui apprécie tout particulièrement le tracé de Jerez. C'est d'autant plus une surprise que les Ducati n'ont jamais été à leur aise ici. Sixième cet après-midi, et parmi les rares pilotes à avoir amélioré son chrono du matin, Randy de Puniet montre qu'il faudra peut-être compter sur les italiennes ce week-end. Marco Simoncelli (Honda) est 4e devant Jorge Lorenzo (Yamaha), seulement 5e. Mais le flamboyant vainqueur du GP l'an dernier (rappelez-vous lorsqu'il avait fondu sur Pedrosa en fin de course, le doublant virilement avant de se jeter dans la mare  pour fêter sa victoire !), ne va certainement pas en rester là.
A noter : le 17e et dernier chrono de John Hopkins, remplaçant d'Alvaro Bautista sur la Suzuki. Après deux ans d'absence, l'Américain redécouvre la catégorie reine.

Casey Stoner : "La première séance s'est bien passée et j'avais un bon feeling avec la moto. On a essayé de répéter ça dans la seconde séance, mais les conditions avaient beaucoup changé à cause du vent. Le niveau de grip sur le circuit n'est pas au top non plus, mais je suppose que tout le monde bataille avec ça."

Dani Pedrosa : "Je pense qu'on a fait du bon boulot. La moto marche bien, elle bouge un peu, mais je pense que c'est parce que le grip n'était pas au mieux aujourd'hui. D'ailleurs, on a vu pas mal de chutes dans toutes les catégories. Avec le vent, c'était plus difficile aussi de contrôler la moto dans les courbes rapides et c'est la raison pour laquelle les chronos ne sont pas descendus cet après-midi. En ce qui concerne ma condition, j'ai aussi mal que lors de la course du Qatar, mais il n'y a rien que nous puissions faire, à part me concentrer à 100% sur mon pilotage. J'essaie de faire des sorties assez courtes pour m'économiser."

Valentino Rossi : "Je suis content car ce matin j'ai fait le troisième meilleur temps et le cinquième cette après-midi lorsque la chaleur nous a un peu gêné. Mais la plupart des pilotes ont été moins vite cet après-midi. A part les deux Honda devant, nous sommes plus proches des autres, et c'était notre objectif. Mais il y a encore du travail. Nous devons trouver la bonne balance, c'est la raison pour laquelle nous essayons deux réglages assez différents. Nous travaillons sur la distribution du poids et nous devons améliorer le feeling avec l'avant. La moto que je préfères ne tourne pas comme je voudrais, il faudra donc trouver un compromis entre les deux set-ups. En ce qui concerne mon épaule, je n'ai pas beaucoup de force, mais ça va un peu mieux en terme d'endurance."

Randy de Puniet : "Je suis plutôt content du travail que nous avons fait. On a changé plusieurs petites choses par rapport à ce matin, et les résultats sont visibles. J'ai un bon feeling avec la moto sur ce circuit, et on peut bien faire si on continue à travailler de manière aussi régulière. Demain, on va essayer d'améliorer un peu le traction control."

John Hopkins : "Aujourd'hui, l'objectif était juste de retrouver le feeling avec la moto et l'équipe, et pas partir bille en tête pour commettre des choses stupides. Maintenant, les séances ne font plus que 45 mn en MotoGP et ça change pas mal. J'aurais bien aimé rouler un peu plus. Pour l'instant, nous n'avons rien modifié sur le châssis car il est très bien comme ça, nous avons juste fait quelques ajustements au niveau de l'électronique. La base est bonne, et ce n'est pas besoin de changer la géométrie. Je suis à la place que je pensais : ça fait une éternité que je n'ai plus roulé sur une MotoGP et je n'ai parcouru que 100 ou 150 tours au guidon d'une Superbike durant les sept derniers mois. Je suis sûr qu'on pourra encore améliorer demain : j'ai suivi quelques pilotes en fin de séance, et j'ai vu qu'il y avait pas mal d'endroits où il faut que je change un peu mes trajectoires. Mais tout cela est normal.
En tout cas, je suis très heureux de revenir dans la paddock MotoGP, parmi les meilleurs pilotes du monde. Je ne pensais pas du tout revenir aussi vite à ce stade de ma carrière et je remercie infiniment Suzuki de m'avoir offert cette opportunité."


125 : Nicolas Terol a été le plus rapide ce matin, Sandro Cortese cette après-midi. Au cumul des temps, l'Espagnol de chez Aspar précède de 3 dixièmes l'Allemand du team racing Germany. Efren Vazquez se glisse en 3e position, à 7 dixièmes et Hector Faubel 4e à plus d'une seconde. Johann Zarco, qui a chuté cet après-midi, s'en sort avec le 9e temps de la journée (à 1,5 seconde). Louis Rossi est 15e.

Moto2 : Thomas Luthi a signé le meilleur chrono de la journée devant le vainqueur du premier GP de la saison, Stefan Bradl. Le nouveau pilote Gresini Yuki Takahashi a été le plus rapide cet après-midi, sur une piste plus chaude et plus glissante, confirmant que sa grosse chute de ce matin n'avait eu aucune conséquence. Second cet après-midi, Marc Marquez était 4e au cumul des deux séances, juste devant Julian Simon. Côté français, Jules Cluzel est 14e à une seconde du meilleur chrono. Mike Di Meglio est 29e à 1,8". Valentin Debise est 37e.

Photo : Casey Stoner (motogp.com)

Temps cumulés MotoGP

Temps cumulés Moto2

Temps cumulés 125