GP d'Australie : Le jour de gloire pour Casey Stoner
GP d'Australie : Le jour de gloire pour Casey Stoner Pour son anniversaire (il a aujourd'hui 26 ans), Casey Stoner s'est offert un bien beau cadeau avec la victoire et le titre. Le gros rebondissement de ce GP est arrivé avant même que la course ne soit lancée puisqu'il n'y avait pas de Yamaha officielle au départ. Ben Spies déclarait forfait suite à sa chute lors des essais qualificatifs d'hier (commotion cérébrale) tandis que Jorge Lorenzo chutait au warm up et se blessait au petit doigt de la main gauche (arrachement de la dernière phalange). Le seul homme qui pouvait encore contester le titre à Stoner ce week-end se faisait immédiatement opérer et ne pouvait bien sûr pas prendre le départ de la course. Casey Stoner n'avait dès lors plus trop d'inquiétude à se faire, sur son circuit national où il s'est imposé lors des quatre dernières années.

Ce fut donc, comme attendu, un cavalier seul de l'Australien, qui n'a jamais été inquiété par ses adversaires. C'est sa cinquième victoire d'affilée à Phillip Island, son second titre mondial, et étonnamment le seul pour Honda avec la RCV 800. "Je pense que personne n'aurait pu prévoir que les choses se passent aussi bien pour nous ce week-end, s'exclame Casey Stoner à l'arrivée. La course a été incroyablement difficile et les conditions étaient très dures. J'ai construit mon avance dès les premiers tours, car je me suis douté que la pluie allait finir par arriver. A la fin de la course, dans la dernière partie du circuit, je suis littéralement rentré dans un mur de pluie et rien n'était signalé. J'ai vraiment cru que j'allais finir dans les graviers. Heureusement, ça n'a pas été le cas, mais c'était très dur nerveusement. Je suis vraiment désolé pour l'accident de Jorge. C'est un grand adversaire et je pense que s'il avait roulé aujourd'hui, les choses auraient été différentes. Je lui souhaite une bonne opération afin qu'il revienne très vite en forme. Merci à toute mon équipe et à tous nos sponsors qui ont travaillé si dur cette année pour obtenir ce titre."

Avec 14 pilotes au départ seulement (en plus de l'absence de Spies et Lorenzo, Damian Cudlin n'était pas en état de rouler suite à sa chute d'hier), la bagarre pour le podium s'annonçait intéressante. Nicky Hayden prenait un excellent départ et virait en seconde position derrière Casey Stoner, avant de se faire dépasser par Simoncelli. Le pilote Ducati devait ensuite céder sa place à Dovizioso puis Pedrosa, avant de se retrouver en bagarre avec Alvaro Bautista et sa Suzuki (qui se sont du coup élancés de la 3e position sur la grille). Valentino Rossi revenait sur les deux hommes à mi-course, doublait son coéquipier Hayden, puis attaquait Bautista, mais perdait malheureusement l'avant de sa machine alors que des gouttes de pluie commençaient à tomber. C'était le second résultat blanc consécutif pour Valentino Rossi.

A trois tours de l'arrivée, la pluie redoublait. Nicky Hayden et Loris Capirossi prenaient alors le pari de rentrer au box pour changer de moto. Pari perdu : la piste n'était pas suffisamment mouillée pour avoir l'avantage avec les pneus pluie. Elle était par contre une véritable patinoire avec les slick. Bautista, Aoyama et Crutchlow en faisaient l'amère expérience en chutant, offrant une inespérée sixième place à Randy de Puniet, son meilleur résultat de la saison. Colin Edwards défendait superbement Yamaha avec une 5e place. Simoncelli redoublait Dovizioso dans le dernier tour pour monter sur la seconde marche du podium. Super Sic est maintenant à égalité de points au championnat avec son copain Rossi (7e). Il y avait 10 pilotes seulement à l'arrivée.

Rendez-vous le week-end prochain à Sepang, en Malaisie, où l'on espère que Jorge Lorenzo sera de retour pour défendre sa place de vice-champion du monde face à Dovizioso (l'Espagnol conserve 48 points d'avance, tout de même, sur l'Italien).

Classement de la course MotoGP :

Pos. Points Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Date/Ecart
1 25 27 Casey STONER AUS Repsol Honda Team Honda 171,4 42'02.425
2 20 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 171,3 +2.210
3 16 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 171,2 +2.454
4 13 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 170,5 +13.160
5 11 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 169,3 +30.886
6 10 14 Randy DE PUNIET FRA Pramac Racing Team Ducati 168,1 +48.800
7 9 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 166,4 +1'16.314
8 8 24 Toni ELIAS SPA LCR Honda MotoGP Honda 164,9 1 Tour
9 7 65 Loris CAPIROSSI ITA Pramac Racing Team Ducati 164,6 1 Tour
10 6 17 Karel ABRAHAM CZE Cardion AB Motoracing Ducati 156,1 2 Tours
Non classés
    19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 171,9 4 Tours
    7 Hiroshi AOYAMA JPN San Carlo Honda Gresini Honda 170,6 4 Tours
    35 Cal CRUTCHLOW GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 170,6 4 Tours
    46 Valentino ROSSI ITA Ducati Team Ducati 172,2 14 Tours

Classement du championnat :

Pos. Pilote Moto Pays Points
1 Casey STONER Honda AUS 325
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 260
3 Andrea DOVIZIOSO Honda ITA 212
4 Dani PEDROSA Honda SPA 208
5 Ben SPIES Yamaha USA 156
6 Marco SIMONCELLI Honda ITA 139
7 Valentino ROSSI Ducati ITA 139
8 Nicky HAYDEN Ducati USA 132
9 Colin EDWARDS Yamaha USA 109
10 Hiroshi AOYAMA Honda JPN 94
11 Hector BARBERA Ducati SPA 77
12 Alvaro BAUTISTA Suzuki SPA 67
13 Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR 57
14 Karel ABRAHAM Ducati CZE 56
15 Toni ELIAS Honda SPA 55
16 Randy DE PUNIET Ducati FRA 49
17 Loris CAPIROSSI Ducati ITA 36
18 Kousuke AKIYOSHI Honda JPN 7
19 John HOPKINS Suzuki USA 6
20 Shinichi ITO Honda JPN 3

Photo : Casey Stoner champion du monde MotoGP (photo Repsol Media Service)