GP d'Aragon : Les Ducati boys matent les Espagnols
GP d'Aragon : Les Ducati boys matent les Espagnols

On vous avait prévenu hier : le Grand Prix d'Aragon porterait peut-être la couleur du rouge. Présentes aux avant-postes tout le week-end, les deux Ducati officielles finissent sur le podium : la plus haute marche est pour Stoner, tandis que Hayden a maté Lorenzo dans le dernier tour pour la troisième. Pedrosa s'intercale entre les deux pilotes anglophones, histoire de ne pas totalement gâcher la fiesta.

La revanche de Stoner. On sait l’Australien assez réactif à la critique. Alors entre Rossi qui disait à Misano qu’il ne lui semblait pas que Stoner roulait à 100% et Dovizioso qui déclarait qu’il avait plus sa place dans le team Honda officiel l’an prochain que Stoner, placé derrière lui au championnat, il était temps de réagir pour celui qui n’aime pas trop qu’on parle de lui, mais qui en a profité pour faire un étrange mea culpa. « Cette victoire est un grand soulagement, pour être honnête. La course du Qatar a été fichue par ma faute et on aurait eu d’autres opportunités de gagner cette année si je n’avais pas fait des erreurs à chaque fois. Ça a été difficile de trouver les 2 ou 3 dixièmes qui nous manquaient sur Dani et Jorge cette saison, mais on a fini par y arriver en changeant complètement les réglages et ma position sur la moto ce week-end. Ça a bien fonctionné car je peux maintenant piloter la machine comme je veux. »

Pour sa part, Dani Pedrosa fait une bonne opération puisqu’il récupère encore sept points sur Lorenzo (il revient à 56 longueurs au championnat). Mais une glisse à la sortie du premier virage lui a coûté trop de temps et trop de places pour pouvoir disputer la victoire à Stoner. « C’est clair qu’une victoire devant mon public m’aurait plu, mais une seconde place me convient tout de même et le championnat est toujours « ouvert » même si ce sera très compliqué de rattraper Lorenzo. » Le pilote Ducati gèrera son avance jusqu’au bout pour passer la ligne d’arrivée avec cinq secondes d’avance sur Pedrosa. Sinon, les deux pilotes ont tourné dans les mêmes chronos (1’49.5). Hayden (1’49.9) est le seul autre pilote à être descendu sous la barre des 1’50.

L’Américain est resté en embuscade derrière Jorge Lorenzo pendant quasiment toute la course, pour le déboîter dans la ligne droite du retour dans l’ultime boucle. C’est son premier podium depuis Indianapolis l’an dernier. « ça fait vraiment du bien de remonter sur le podium ! La moto a bien marché tout le week-end et en course, j’ai pu suivre le rythme de Lorenzo. Mais j’ai décidé qu’une 4e place n’était pas suffisante pour moi aujourd’hui. » Hayden brise donc l’incroyable série de podiums de Lorenzo depuis le début de la saison. Voilà qui sent bien l’affront : devant son public, il se fait battre par une Ducati et le futur coéquipier de Rossi !

Jorge Lorenzo termine donc pour la toute première fois de la saison hors du podium. Avec une moto qui manquait en moteur et en traction sur ce circuit, il n’a pas voulu prendre de risques. « Je n’ai pas chuté, j’ai pris des points, et c’est ce qui est le plus important pour le championnat. Durant tout le week-end, on a rencontré des problèmes de traction et de grip. Avec ça, je ne pouvais pas faire grand-chose de mieux. Nicky Hayden a profité de mon rythme durant toute la course, pour me passer au dernier moment. Comme je ne voulais pas prendre le risque de chuter, je n’ai pas essayé de fermer les portes. Ça ne servait à rien de résister, mais de son côté, je ne pense pas que ça reste non plus comme l’un de ses meilleurs podiums. Maintenant, je veux revenir me battre pour la victoire. » Chez Yamaha, on attend un moteur un peu plus puissant pour la prochaine course, à Motegi.

Valentino Rossi ne franchit la ligne d’arrivée qu’en 6e position : une grande désillusion pour le champion du monde sortant, très handicapé par sa blessure à l’épaule (accident de motocross remontant au mois d’avril). « C’était une course difficile mais j’espérais faire un peu mieux que ça. On l’a vu avec Lorenzo et Spies, la Yamaha est à la peine ici et mon problème d’épaule a empiré le résultat. Il faut qu’on arrive à mieux régler la moto pour que je puisse la piloter comme je veux. L’objectif est de terminer la saison, et je pense que notre moto sera un peu plus compétitive sur les pistes à venir. Heureusement, on va commencer par la course la plus difficile pour moi, physiquement, avec Motegi, et j’espère que la moto sera au point quand on arrivera à Sepang, un circuit que j’apprécie tout particulièrement. »

Andrea Dovizioso chute dans le dernier tour alors qu’il se battait avec Ben Spies pour la 5e place. Il perd surtout la troisième place du championnat au profit de Stoner, ce qui ne l’arrange pas pour ses négociations avec Honda, puisque deux jours plus tôt, il avait souligné qu’il était devant l’Australien au championnat et qu’il était donc plus légitime que ce soit lui qui reste dans le team officiel et Stoner qui aille chez Gresini. Dovizioso a dégringolé à la 5e place du championnat, à 16 points de Stoner et à 1 de Rossi.

Randy de Puniet chute au 16e tour suite à une panne du traction control : « Je me suis tapé un beau highside. Même si je ne me suis pas blessé, je me serais bien passé de cette chute. Physiquement, ça allait mieux et même si j’avais un peu des soucis avec le pneu avant, j’avais le rythme pour viser le top 10. Ça fait trois courses pourries d’affilée et mentalement, c’est pas simple. Je ne fais pas de plan pour les trois prochaines courses qui arrivent, on verra bien. » Tout comme Rossi, le Français semble aujourd’hui payer un lourd tribut à son retour « anticipé » après sa blessure. Les trois week-ends successifs outre-mer s’annoncent d’ores et déjà difficiles.

Classement championnat :

1 LORENZO Jorge SPA 284

2 PEDROSA Dani SPA 228

3 STONER Casey AUS 155

4 ROSSI Valentino ITA 140

5 DOVIZIOSO Andrea ITA 139

6 SPIES Ben USA 131

7 HAYDEN Nicky USA 125

8 DE PUNIET Randy FRA 81

9 MELANDRI Marco ITA 74

10 SIMONCELLI Marco ITA 74

Classement course :


Pilote  / Nationalité / Team / Moto / Temps de course puis écarts

 

1 Casey STONER AUS Ducati Team DUCATI 42'16.530

2 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA 5.148

3 Nicky HAYDEN USA Ducati Team DUCATI 9.496

4  Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team YAMAHA 9.580

5  Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 13.771

6 Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team YAMAHA 27.330

7 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 28.511

8 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 35.254

9 Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 35.393

10 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team DUCATI 35.467

11 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar DUCATI 35.522

12 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 45.360

13 Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP HONDA 48.319

14 Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team DUCATI 58.047

 

Non classés :

4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team HONDA

14 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP HONDA