GP d'Allemagne : le retour de Pedrosa
GP d'Allemagne : le retour de Pedrosa De retour au Mugello après une absence de trois GP suite à sa fracture de la clavicule au Mans, Dani Pedrosa a fait taire ses détracteurs en s'imposant magistralement au Sachsenring devant Jorge Lorenzo et Casey Stoner.
Comme d'habitude, Dani Pedrosa (Honda) a pris un superbe envol dès le départ de la course, puis a croisé le fer avec Lorenzo et Stoner pour finalement s'imposer avec une petite marge d'avance. "J'ai pris un bon départ, puis lorsque je me suis retrouvé 4e, je ne me suis pas senti nerveux ou inquiet.J'ai laissé passer quelques tours et à mi-course, lorsque le réservoir était à moitié vide et que les pneus ont commencé à glisser, j'ai décidé d'augmenter un peu le rythme et ça a marché. Franchement, je ne m'attendais pas du tout à gagner une course aussi tôt. Même si ce circuit est moins exigent que le Mugello, physiquement, j'ai quand même beaucoup souffert. Mathématiquement, je ne suis pas out pour le championnat, et tout reste possible. Cette victoire est une superbe récompense après toutes ces blessures."

Second à 1,5 seconde de Pedrosa, Jorge Lorenzo (Yamaha) a repris encore une poignée de points à Casey Stoner en le passant dans le dernier virage. L'écart au championnat entre le leader australien et Lorenzo est de 15 points. "Je suis très heureux, cette course a été fantastique. A partir de la mi-course, j'ai commencé à fatiguer au niveau de la main gauche et je ne savais pas trop comment j'allais pouvoir forcer jusqu'à la fin. Puis Casey a beaucoup freiné deux virages avant la ligne d'arrivée, et j'en ai profité pour passer. C'était un dépassement miraculeux !"

Alors qu'il ne s'est plus imposé depuis trois courses, Casey Stoner (Honda) s'explique : "Je savais qu'on manquerait de grip en fin de course et j'ai essayé de préserver mon pneu arrière. Dani était très fort en fin de course et j'ai fait quelques petites erreurs qui lui ont permis de s'échapper, puis je me suis retrouvé avec Jorge dans les derniers tours. J'ai fait mon dernier tour le plus proprement possible, en essayant de fermer toutes les portes, mais Jorge a déboulé sur une partie sale de la piste, et je me suis alors dit que c'était très risqué. Mais c'est passé pour lui, et je me suis retrouvé 3e."

Andrea Dovizioso, Ben Spies et Marco Simoncelli se sont livrés un beau duel dans les derniers tours de course et passeront la ligne d'arrivée dans cet ordre et dans la même demi-seconde.

C'était très serré aussi entre Alvaro Bautista, Nicky Hayden et Valentino Rossi. Le pilote Suzuki prendra le meilleur sur les deux coéquipiers Ducati. Parti de la 16e position sur la grille, Valentino Rossi a encore une fois sauvé les meubles en course et conserve sa 4e place au championnat, avec un avantage de 2 petits points sur Dani Pedrosa. Mais alors que l'Espagnol a manqué quatre courses, Rossi a marqué des points à toutes les courses, mais n'a qu'un seul podium pour le moment. La situation est très tendue chez Ducati : "Ce matin, au warm up, nous avons fait un changement de réglage et ça m'a permis d'améliorer le feeling par rapport aux essais qui se sont avérés très, très difficiles. Après quelques tours, je me suis aperçu que mon rythme était le même que Nicky et Bautista, et même peut-être un peu plus rapide. Mais j'ai eu quelques problèmes avec ma boîte de vitesses en seconde partie de course, et ça me pénalisait beaucoup dans le dernier virage. Nous avons amélioré nos réglages par rapport à samedi, mais ce n'est pas là que nous devons être. Le fait de trouver les réglages de course aussi tard nous pénalise beaucoup. Comme nous devons essayer beaucoup de choses différentes, il est plus facile de perdre la bonne direction. On ne connait pas encore bien cette moto et il faut faut tout essayer. On va analyser tout ça et voir ce qu'on va décider de faire pour Laguna Seca, le week-end prochain."

Alors que Colin Edwards s'assure une belle dixième place en solitaire, ça s'est bataillé ferme entre les pilotes Ducati satellites Barbera (superbe remontée après un tout droit en début de course), Abraham et de Puniet, qui arrive à contenir la Yam Tech 3 de Crutchlow, mais n'est pas satisfait de cette 13e place : "Bien que je sois parti de la troisième ligne, j'ai perdu de précieuses secondes dans le premier tour et ça a affecté toute ma course. J'ai perdu le contact avec le groupe devant moi, celui composé de Hayden, Rossi, Edwards et Barbera, et je n'ai pas pu le recoller. A mi-course, j'ai commencé à avoir des problèmes avec l'avant. J'ai encore perdu des places et je n'ai pas pu faire mieux."

Sylvain Guintoli, qui remplaçait Loris Capirossi ce week-end sur la Ducati Pramac, et qui finit bon dernier à un tour des leaders, garde le positif de cette expérience : "C'était une super opportunité pour moi de faire cette pige en MotoGP. Mon objectif, durant ce week-end, était de mieux comprendre la moto, et je l'ai atteint, tour après tour. Mes chronos ont baissé petit à petit, et j'ai signé le meilleur à la fin de la course. Je remercie le team Pramac de m'avoir donné cette opportunité et aussi mon team de Superbike qui m'a permis d'être là. Rouler en MotoGP est toujours un bon test."

Prochaine course : le week-end prochain, à Laguna Seca, mais seulement pour les MotoGP.

Classement de la course :

Pos. Points Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Date/Ecart
1 25 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 160,4 41'12.482
2 20 1 Jorge LORENZO SPA Yamaha Factory Racing Yamaha 160,3 +1.477
3 16 27 Casey STONER AUS Repsol Honda Team Honda 160,3 +1.568
4 13 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 159,7 +10.513
5 11 11 Ben SPIES USA Yamaha Factory Racing Yamaha 159,7 +10.719
6 10 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 159,6 +10.923
7 9 19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 158,6 +27.451
8 8 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 158,6 +27.510
9 7 46 Valentino ROSSI ITA Ducati Team Ducati 158,6 +27.576
10 6 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 158,2 +33.491
11 5 8 Hector BARBERA SPA Mapfre Aspar Team MotoGP Ducati 157,9 +38.944
12 4 17 Karel ABRAHAM CZE Cardion AB Motoracing Ducati 157,9 +39.148
13 3 14 Randy DE PUNIET FRA Pramac Racing Team Ducati 157,8 +39.415
14 2 35 Cal CRUTCHLOW GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 157,8 +39.477
15 1 7 Hiroshi AOYAMA JPN San Carlo Honda Gresini Honda 156,9 +54.516
16   24 Toni ELIAS SPA LCR Honda MotoGP Honda 155,8 +1'12.335
17   50 Sylvain GUINTOLI FRA Pramac Racing Team Ducati 154,0 1 Tour

Situation au championnat :

Pos. Pilote Moto Pays Le système de points
1 Casey STONER Honda AUS 168
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 153
3 Andrea DOVIZIOSO Honda ITA 132
4 Valentino ROSSI Ducati ITA 98
5 Dani PEDROSA Honda SPA 94
6 Ben SPIES Yamaha USA 85
7 Nicky HAYDEN Ducati USA 85
8 Marco SIMONCELLI Honda ITA 60
9 Colin EDWARDS Yamaha USA 59
10 Hiroshi AOYAMA Honda JPN 57
11 Hector BARBERA Ducati SPA 49
12 Karel ABRAHAM Ducati CZE 41
13 Alvaro BAUTISTA Suzuki SPA 39
14 Toni ELIAS Honda SPA 35
15 Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR 34
16 Loris CAPIROSSI Ducati ITA 22
17 Randy DE PUNIET Ducati FRA 15
18 John HOPKINS Suzuki USA 6
19 Kousuke AKIYOSHI Honda JPN 3