GP d’Indianapolis : Pole pour Ben Spies et Tech 3 !
GP d’Indianapolis : Pole pour Ben Spies et Tech 3 !

Ben Spies est le pilote du week-end et peut-être plus encore du futur : après avoir confirmé sa signature dans le team officiel Yamaha l’an prochain – à la place de Rossi ! – il signait aujourd’hui sa première pole position en MotoGP. Il devance son futur coéquipier, Jorge Lorenzo. Cerise sur le gâteau, Nicky Hayden complète la première ligne. Le rêve pour les Américains...

… Et le cauchemar pour Rossi, qui ne pointe qu’en 7e position après avoir encore une fois chuté (sa seconde chute de la journée, sa seconde d’affilée lors des qualifications). Depuis son annonce de divorce avec Yamaha, l’Italien ne semble plus reconnaître sa future ex-femme de M1, même si très diplomatiquement, il dénonce le circuit : "C'est vraiment trop bosselé et il y a vraiment des parties qu'il faut refaire pour l'an prochain. Je ne sais pas à quand remonte la dernière fois que j'ai chuté deux fois dans la même journée, mais ça devait être dans les années 90 ! Heureusement, je ne me suis pas blessé. Demain sera intéressant car  Pedrosa, Stoner et moi sommes au-delà de la première ligne, ce qui n'est pas habituel ! ça peut-être marrant..."  Rien ne va non plus pour Randy de Puniet, qui partira en dernière position sur la grille de départ. Ce circuit qualifié de « dangereux » par le Français s'est aussi avéré être un véritable casse-tête pour régler sa RCV. "Je savais que je souffrirais ici, comme ça a été le cas l'an dernier avec ma cheville cassée. Le tracé ne facilite pas les choses avec ma condition physique. Je ne me sens vraiment pas bien sur la moto, surtout sur les freinages. On va encore chercher des solutions demain au warm up, en espérant marquer autant de points que possible."

A part ça, la séance qualificative a été passionnante avec 9 changements de leader en une heure (Lorenzo, Stoner, Lorenzo, Pedrosa, Dovizioso, Spies, Hayden, Lorenzo, Spies). C’est finalement le pilote Tech 3 qui aura le dernier mot avec un chrono de 1’40.105 à 2 minutes de la fin de la séance. "Je ne suis vraiment pas passé loin de ma première pole à Brno la dernière fois, et je tenais à finir le travail ici, devant mon public." La dernière pole en catégorie reine pour l’écurie française remontait à 2008 avec Colin Edwards en Chine. Texas Tornado ne partira pour sa part que de la 9e position sur la grille. Lorenzo est quant à lui satisfait de sa seconde place derrière son futur coéquipier, qu'il n'hésite pas à féliciter même s’il est relégué à 2 dixièmes : "C'était une séance difficile car il faisait très chaud, le circuit est très bosselé et s'était très piégeux. Le chrono de Ben était incroyable et je l'en félicite !" A noter que troisième est la meilleure qualification de Hayden sur la Ducati : "Après tout, ça n'arrive qu'au bout d'un an et demi" plaisante le local de l'épreuve. "En tous cas, deux Américains sur la première ligne, ça devrait ramener beaucoup de monde pour demain et j'espère qu'on leur offrira un beau spectacle." La seconde ligne sera occupée, dans l’ordre, par Dovizioso, Pedrosa et Stoner, qui avait pourtant mené les deux séances libres. "Je ne suis bien sûr pas satisfait du tout de cette séance, car on aurait dû être plus rapides que ça, explique l'Australien. Nous nous sommes perdus dans les réglages en passant du pneu dur au pneu tendre. Mais je pense que notre rythme de course sera meilleur et je reste confiant pour demain car je pense qu'on peut être plus rapide que certains pilotes devant nous sur la grille."

Belle qualification de Hiroshi Aoyama, en 13e position, pour son retour en piste deux mois après sa fracture d’une vertèbre au GP d’Angleterre. « Je n’espérais pas un tel résultat pour mon retour, mais je dois dire que j’étais vraiment à la limite aujourd’hui, même si nous ne sommes pas loin des gars de devant, ni de derrière non plus ! »

Résultats séance qualificative MotoGP :

1 Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1'40.105

2 Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team YAMAHA 1'40.325

3 Nicky HAYDEN USA Ducati Team DUCATI 1'40.336

4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team HONDA 1'40.559

5 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA 1'40.637

6 Casey STONER AUS Ducati Team DUCATI 1'40.664

7 Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team YAMAHA 1'41.005

8 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 1'41.092

9 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1'41.232

10 Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 1'41.512

11 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 1'41.534

12 Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 1'41.623

13 Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP HONDA 1'41.631

14 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team DUCATI 1'41.649

15 Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team DUCATI 1'41.856 0

16 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar DUCATI 1'41.896

17 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP HONDA 1'41.923

125 : Marc Marquez signe sa 7e pole de la saison (sur 10 possible). Le pilote Derbi-Ajo a mené l’essentiel de la séance avant de se voir déloger de la première place par Nicolas Terol. Mais le leader du championnat a répliqué instantanément avec un chrono époustouflant de 1’48.603 (soit 1,2 seconde plus rapide que la pole 2009 d’Espargaro). Il relègue Terol à près d’une demi-seconde. Smith et Cortese complètent la première ligne, tandis qu’Espargaro est relégué en 5e position après avoir chuté de l’avant en début de séance puis avoir eu encore une grosse chaleur (une belle raquette) en fin de séance. Johann Zarco a lui aussi chuté en fin de séance, mais arrive quand même à conserver sa place (8e) sur la seconde ligne de la grille de départ. Alexis Masbou se qualifie 16e et Louis Rossi 24e.

Moto2 : De très nombreuses chutes ont émaillé cette séance qualificative Moto2, dont celles de quelques favoris : Jules Cluzel, Andrea Iannone, Toni Elias… Il fallait jouer des coudes, en fin de séance, pour pouvoir faire un tour chrono clair dans la meute ! A ce petit jeu, c’est Julian Simon (le coéquipier de Mike Di Meglio chez Aspar) qui a gagné et signe sa première pole dans la catégorie. Une pole qui a longtemps été disputée par Scott Redding, le pilote du team belge Marc VDS managé par Mickael Bartholemy (qui vient de reprendre la BMW officielle en Endurance), qui échoue finalement à la 3e position, juste derrière son coéquipier Hector Faubel. Simone Corsi complète la première ligne. Elias partira de la 6e position, derrière Anthony West et sa MZ. Andrea Iannone, qui a été transporté au centre médical (tout comme Fonsi Nieto, lui aussi victime d'une violente chute), est classé 26e seulement de la séance. Jules Cluzel s’élancera de la 18e position, Mike de la 22e et Valentin Debise de la 31e. Il sera plus dur cette année pour nos Frenchies de briller à Indy (Mike était parti en pole l’an dernier, tandis que Jules avait mené la course avant de chuter). Du côté des wild cards américains, Jason Di Salvo s’élancera de la 27e position et Roger Lee Hayden, managé par Kevin Schwantz, de la 29e place. Karel Abraham n’a pas participé à la séance, finalement jugé inapte par les médecins suite à sa chute en République tchèque.