GP d’Indianapolis : Pedrosa assomme ses rivaux
GP d’Indianapolis : Pedrosa assomme ses rivaux

C’est heureux, mais épuisé par la chaleur (35° dans l’air et 56° sur la piste) que Dani Pedrosa s’est imposé devant Ben Spies et Jorge Lorenzo. C’est sa troisième victoire de l’année, et la première fois qu’il remporte plus de deux courses dans une saison en MotoGP.

Ben Spies fait un excellent départ depuis la pole position, ce qui n’est pour une fois pas le cas de Pedrosa, seulement 4e. Dovizioso pointe en seconde position et Hayden en troisième. Hélas, l’Américain va perdre son slider gauche sur un vibreur et ne pourra dès lors plus longtemps tenir son rang. Il se fait passer par Pedrosa, Lorenzo, Rossi et enfin Stoner, mal parti aussi. L’Australien va chuter au 7e tour alors qu’il revenait dans la roue de Rossi. C’est dans ce même tour que Ben Spies se fait déboiter sans mal en ligne droite par la véloce Honda de Pedrosa (313 km pour la moto frappée du n°26, alors que Spies avait l’avant-dernière vitesse du plateau – 306 km/h – tout comme son coéquipier Edwards). Dès lors, le petit Espagnol va accentuer son avance en alignant des chronos de métronome et plus personne ne le reverra jusqu’à l’arrivée. Ben spies s’assure de la seconde place sur le podium, son meilleur résultat en GP, après avoir signé sa première pole hier. Il précède donc son futur coéquipier chez Yamaha Jorge Lorenzo, qui signe avec cette 3e place son « pire » résultat de la saison. Il mène désormais le championnat avec 68 points d’avance (au lieu de 77) sur Pedrosa. Valentino Rossi, qui a chuté trois fois ce week-end (ce qui ne lui était jamais arrivé de toute sa carrière en GP) s’assure d’une sage 4e place après avoir doublé Dovizioso. Hayden termine à une honorable 6e place vu son problème technique. Simoncelli et Bautista, qui passent la ligne dans cet ordre, se sont livrés un beau duel pour la 7e place. Randy de Puniet termine bon dernier, mais marque quand même les trois points de la 13e place grâce aux chutes de Kallio, Stoner et Melandri, et à l’abandon de Edwards (mauvais choix de pneu, qui était pourtant le même que le vainqueur).

Dani Pedrosa (1er) : « Je suis très heureux de cette victoire, même si elle était particulièrement difficile à cause de la chaleur. Je n’ai pas fait un très bon départ, mais j’ai pu rester au contact des leaders dans les premiers virages. Mon rythme était bon et même si Ben Spies était très fort devant, j’ai pu revenir sur lui et le dépasser. Je suis très satisfait des performances de ma machine car elle était rapide en ligne droite et se comportait aussi très bien en virages. L’an dernier, j’ai chuté alors que j’aurais pu gagner. Cette année, c’était ma revanche. Il y a eu beaucoup de chutes ce week-end et il était facile de faire une faute en course : vous sortez un peu de la trajectoire et vous pouvez vous retrouver immédiatement à terre. »

Ben Spies (2e) : « Je suis heureux d’avoir obtenu mon meilleur résultat devant mon public et sur un circuit aussi célèbre qu’Indianapolis. J’ai fait un excellent départ et c’était génial de me retrouver pour la première fois en tête d’une course MotoGP. Mais je n’avais pas le rythme de Dani, qui a fait une grande course. Mais je suis heureux car je n’ai pas fait trop d’erreurs lorsque j’étais en tête et j’ai été régulier durant toute la course. Je ne me plains pas car je suis premier pilote Yamaha ce week-end et quand vous regardez qui roule sur cette moto, je peux être satisfait. »

Jorge Lorenzo (3e) : « Je ne devrais pas être déçu de ma troisième place, mais je ne suis pas content de ma course aujourd’hui : je n’ai pas piloté aussi bien que j’aurais dû et je n’ai pas fait un bon départ. Les conditions étaient vraiment très difficiles et je n’avais tout simplement pas la force physique pour refaire mes chronos des essais. C’était comme si on roulait en Malaisie ! Le circuit était si glissant, qu’il était facile de partir à la faute. Donc, je dois m’estimer heureux et chanceux de cette 3e place. »

Valentino Rossi (4e) : « Finalement, ce n’était pas une mauvaise course après ce week-end difficile, durant lequel j’ai chuté trois fois. J’avais un bon rythme et je me sentais mieux sur la moto. J’ai fait de bons chronos et je n’étais pas trop loin des autres Yamaha, mais j’ai payé mon manque de condition physique dans cette chaleur. A la fin, j’ai arrêté de pousser car je n’avais plus de force. Mais nous avons trouvé à nouveau un bon réglage et ça me rassure. Maintenant, j’ai hâte d’être à Misano, pour mon Grand Prix à la maison. »

Randy de Puniet (13e) : « Honnêtement ça aura été pour moi la course la plus délicate depuis le début de saison… plus compliquée encore qu'en République tchèque il y a deux semaines ! La piste est vraiment particulière ici avec beaucoup de changements de direction qui s’avèrent exigeants sur la longueur d'une course lorsque l'on est diminué physiquement. Le revêtement est ensuite relativement bosselé et tout le monde est en recherche constante d’adhérence. On s’est démené tout le week-end pour trouver des solutions techniques sur la moto, j'ai même essayé de modifier légèrement mon style de pilotage. Mais rien n'y a fait en fin de compte, et je n'ai jamais pu me mettre dans le rythme. Je conserve néanmoins ma huitième place au classement provisoire du championnat et je reste convaincu que les choses vont évoluer dans le bon sens pour nous à Saint-Marin le week-end prochain sur une piste que j'affectionne et sur laquelle je suis à l'aise. »

Casey Stoner (chute) : « Je suis très déçu. C’était une petite chute, mais suffisante pour me contraindre à l’abandon. Je sais que beaucoup de pilotes ont chuté de l’avant ce week-end, mais il semblerait qu’à Indianapolis, on soit revenu dans la situation où nous étions en début de saison car je n’ai aucun feeling dans mon train avant en virage. »


Classement course MotoGP :

1 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA 47'31.615

2 Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 3.575

3 Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team YAMAHA 6.812

4 Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team YAMAHA 12.633

5 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team HONDA 21.885

6 Nicky HAYDEN USA Ducati Team DUCATI 35.138

7 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 36.740

8 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 36.825

9 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team DUCATI 44.905

10 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar DUCATI 51.368

11 Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 55.386

12 Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP HONDA 57.903

13 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP HONDA 1'04.139

Non classés

Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team DUCATI

Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA

Casey STONER AUS Ducati Team DUCATI

Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA


Le slider gauche de Hayden, complètement arraché.