GP d’Angleterre 250 : Aoyama enfonce le clou
GP d’Angleterre 250 : Aoyama enfonce le clou

Le Japonais a accentué son avance au championnat en s’imposant avec 5,7 secondes d’avance sur Bautista. Pasini complète le podium malgré une chute en course.

Barbera fait le holeshot, Simoncelli clôt le premier tour en tête, mais c’est Aoyama qui prend le commandement de la course assez rapidement, puisqu’il colle 4 secondes à Pasini (2e) après 5 tours seulement. Derrière, Bautista et Debon sont à la lutte, tandis que Simoncelli perd du terrain et se retrouve 7e, juste devant Jules Cluzel. Mike Di Meglio est 10e.

Alvaro Bautista s’empare rapidement de la 2e position, tandis que Pasini et Debon se battent pour la 3e marche du podium. Mais au 17e tour, coup de théâtre : Pasini et Debon chutent à quelques secondes d’intervalle, en perdant l’avant. Tous deus parviennent quand même à repartir, mais permettent à Marco Simoncelli de venir s’intercaler en 4e position (entre Pasini, 3e, qui ne perd pas de place malgré sa chute, et Debon). Mike Di meglio est remonté à une excellente 6e place (pointé 12e au 1er tour). Jules Cluzel est 12e.

Au final, Aoyama s’impose donc devant Bautista, Pasini, Simoncelli et Di Meglio, qui a réussi à arracher la 5e place à Debon. Jules Cluzel est 11e. Valentin Debise est 19e après être repassé à son stand pour changer de pneumatiques (les pilotes sont partis en pluie pour finir sur une piste quasiment sèche).

Chute de Ralf Waldmann, wild card exeptionnel sur cette épreuve (âgé de 43 ans, l’Allemand n’avait plus couru en Grands Prix depuis 2002) en début de course.