GP d’Allemagne : Rossi : « C’était fun, mais dur ! »
GP d’Allemagne : Rossi : « C’était fun, mais dur ! »

Nouvelle victoire de Rossi, qui prend encore 5 points à Lorenzo et 12 à Stoner. Belle perf’ de Pedrosa, troisième.

Valentino Rossi prend le meilleur départ. Bel envol aussi de Randy de Puniet, à tous les sens du terme : alors qu’il occupait la 3e position entre Pedrosa et Stoner, le Français chute à très haute vitesse dans le premier droite du circuit. C’est la première chute en course du français cette année, heureusement sans blessures.

On retrouve les quatre hommes forts du championnat devant et dans l’ordre suivant : Rossi, Pedrosa, Stoner, Lorenzo. Stoner semble en forme puisqu’il passe en l’espace d’un tour Pedrosa puis Rossi. Lorenzo dépasse de son côté Pedrosa, qui se laisse un peu distancer. A mi-course, Rossi s’empare du commandement. Son coéquipier l’imite en doublant lui aussi Stoner.

La course tourne rapidement au mano à mano entre Rossi et Lorenzo. A 5 tours de l’arrivée, Lorenzo vire en tête, au même moment où Pedrosa passe à son tour Stoner. L’Australien commet ensuite une petite faute qui le privera définitivement d’une place sur le podium – à la régulière tout du moins.

A deux tours de l’arrivée, Rossi repasse en tête en bout de ligne droite. Lorenzo essaye de lui rendre la monnaie de sa pièce au même endroit, mais à l’extérieur, le tour suivant. Mais ça ne passe pas. On n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace et Valentino Rossi ferme toutes les portes jusqu’à l’arrivée. L’écart entre Rossi et Lorenzo est le même qu’à Barcelone : 99 millièmes. Dani Pedrosa assure une belle 3e place sur le podium et signe le nouveau record du tour. Stoner est 4e.

En lutte avec Lorenzo en début de course, Dovizioso a rapidement lâché prise, victime d’un pneu avant détruit. Mais c’est une panne électronique qui l’a contraint à l’abandon, à 5 tours de l’arrivée.

Superbe remontée de Toni Elias depuis la dernière place sur la grille, puisqu’il termine 6e. Belle course également de son coéquipier, Alex de Angelis, qui termine 5e. Les deux coéquipiers Gresini avaient bien besoin d’un résultat comme ça pour sauver leur place en Grands Prix. Marco Melandri réalise aussi une très belle course avec la 7e place finale, ce qui le place 6e au championnat. Incroyable !

Randy de Puniet : « La déception est grande évidemment, après un bon départ qui m'avait permis de pointer en troisième position derrière Pedrosa. Mais j'ai ensuite commis une erreur dans le premier virage à droite avant la grande descente en rouvrant les gaz un peu trop tôt alors que la machine était encore bien sur l'angle. Ça n'a pas pardonné et je me suis immédiatement fait éjecter. Même si je m'estime chanceux de m'en sortir indemne de cette chute, c'est une petite régression pour l'équipe et moi-même au championnat. Avec le rythme que nous avions, nous aurions eu l'opportunité de réaliser une superbe course et de nous battre pour une place dans le top 5. Je conserve malgré tout la 10e place au championnat provisoire et nous allons repartir d'une feuille blanche pour construire un résultat positif à Donington. »

Résultats course MotoGP

Pos. Rider Nation Team Total time
1 V. ROSSI ITA Fiat Yamaha Team 41'21.769
2 J. LORENZO SPA Fiat Yamaha Team + 0.099
3 D. PEDROSA SPA Repsol Honda Team + 2.899
4 C. STONER AUS Ducati Marlboro Team + 10.226
5 A. DE ANGELIS RSM San Carlo Honda Gresini + 21.522
6 T. ELIAS SPA San Carlo Honda Gresini + 30.852
7 M. MELANDRI ITA Hayate Racing Team + 31.301
8 N. HAYDEN USA Ducati Marlboro Team + 31.726
9 C. EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 + 32.865
10 J. TOSELAND GBR Monster Yamaha Tech 3 + 43.926
11 L. CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP + 57.375
12 N. CANEPA ITA Pramac Racing + 1'00.539
13 C. VERMEULEN AUS Rizla Suzuki MotoGP + 1'03.645
14 M. KALLIO FIN Pramac Racing + 1'04.155
15 G. TALMACSI HUN Scot Racing Team MotoGP 1 Lap