GP à la télé : Bagarre en Espagne
GP à la télé : Bagarre en Espagne La télévision nationale espagnole RTVE, le plus grand diffuseur des Grands Prix moto dans le monde, arrêtera brutalement le MotoGP après la troisième course de la saison qui aura lieu à Estoril. Avec les champions du monde des trois catégories que sont Jorge Lorenzo, Marc Marquez et Toni Elias, le sport moto espagnol pensait baigner dans l'allégresse, d'autant plus que les GP sont organisés par la société ibérique Dorna Sports S.L. établie à Sant Just Desvern près de Barcelone et à Madrid. 60% des actions de la Dorna appartiennent depuis 2006 au groupe financier Bridgepoint. Sur la RTVE, la moyenne des téléspectateurs pour la course MotoGP était d'environ 2,5 millions pour une part de marché de 23%, ce qui est énorme car ça signifie qu'à un moment donné, sur 100 personnes qui regardent la télé – toutes chaînes confondues – 23% suivent le GP.

Alberto Oliart, président de la RTVE, a convoqué la semaine dernière une réunion du conseil d'administration pour vendre les droits des GP moto tout de suite, donc arrêter de les diffuser alors qu'il était prévu de le faire jusqu'à fin 2011 avant que les GP ne passent sur Telecinco en 2012. Il a rencontré l'opposition de ce conseil : Oliart a été le seul à voter pour vendre, alors que sept administrateurs (PP, l'ERC et les syndicats) ont voté contre et quatre (PSOE, IU et OPC) se sont abstenus.

Pas démonté pour autant, Oliart s'est distancié de l'ordre du jour proposé lors de la réunion ordinaire du conseil suivante pour que la télévision publique se débarrasse de la moto tout de suite, afin de diffuser les trois premières courses et ensuite de vendre les droits à Telecinco. La décision d'Oliart a été accueillie avec colère par une grande partie du conseil, qui a accusé le président d'être passé en force, alors que la question aurait dû être incluse dans l'ordre du jour.

Oliart veut que la RTVE, frappée par une diminution de ses revenus publicitaires et de ses subventions gouvernementales, recentre ses activités sportives sur le foot (Champions League, Liga), le tennis (Nadal) et le cyclisme (Contador). 

C'est la troisième fois que le conseil d'administration de RTVE dit non à la vente des GP moto. Ces Grands Prix coûtent environ 20 millions d'euros à la RTVE par an, plus deux autres millions en coûts de production (y compris les salaires et les notes de frais assez "conséquents" de gens comme Angel Nieto et Alex Criville). Toutefois, selon certaines sources, le montant que Telecinco paiera pour cette saison serait nettement inférieur à 20 millions.

Sources : motogp.com, rtve, motoworld, motomatters.cpm