GP 250 d'Australie : Good luck et bad luck
NEWSGP 250 d'Australie : Good luck et bad luck

Et si Marco Simoncelli était champion du monde ? En reprenant 16 points à Aoyama, alors que Bautista chutait, l’Italien est revenu à la 2e position du championnat, à 12 longueurs du Japonais. L’autre héros chanceux du jour est Jules Cluzel. Explications…

Jules Cluzel s’élançait de la 12e place sur la grille, avec un métacarpe cassé à la main gauche. Cela ne l’a pas empêché de faire un super départ et de passer les cadors de la catégorie (dont il fait partie, même s’il n’a pas le même matériel), pour virer en 5e position dès le 3e tour. Mike Di Meglio, pour sa part, a moins bien négocié son départ et prendra un certain temps à remonter. Son meilleur temps ce matin au warm up est bon signe. Et en effet, pendant que Marco Simoncelli caracole en tête du Grands Prix avec une avance respectable sur Barbera et De Rosa, Mike revient sur Jules, trainant dans son sillage le leader du championnat, Hiroshi Aoyama. Les deux Français se livrent un superbe duel, fait de dérives spectaculaires, mais sont visiblement en proie à de gros soucis de grip arrière. En manque total de motricité, nos deux Frenchies sont sur le fil du rasoir. Au 18e tour, Jules qui vient de passer 4e grâce à la chute de Bautista (lequel avait fait une superbe remontée depuis la 9e place), part à la faute. C’est la grosse déception avant l’émotion. Un tour plus tard, la course est arrêtée sur drapeau rouge suite à la chute de Roberto Locatelli. Le classement sera donc pris sur le tour précédent et Jules apprend, en rentrant à son box avec sa moto éraflée, qu’il est 4e ! Explosion de joie chez Matteoni. Mike Di Meglio est 5e. Valentin Debise est 19e et dernier après un week-end « sans », comme on dit.

Le grand perdant du jour est donc Hiroshi Aoyama qui pointait en 4e position juste avant l’arrêt de la course, après avoir gagné une place grâce à la chute de Jules et doublé Mike. Alvaro Bautista a aussi de quoi se mordre les doigts avec sa nouvelle chute (il avait chuté au Portugal) et perd de grosses chances au championnat. Simoncelli remporte sa 7e victoire de la saison. Barbera et De Rosa complètent le podium.

Jules Cluzel (4e) : "Pour une fois, c'est moi qui ai eu un peu de chance ! Dès que j'ai vu le drapeau rouge, je suis reparti avec la moto. C'est cool, j'ai eu du cul pour une fois ! En plus, je sentais vraiment pas bien la course : je n'avais aucun grip et je pense que Mike avait le même problème que moi. C'était super chaud, on ne pouvait pas accélérer, mais d'un autre côté, je ne voulais pas non plus me faire passer, car sinon j'aurais perdu le contact avec le groupe."

Mike Di Meglio (5e) : "Je suis vraiment déçu car j'aurais aimé faire une belle course ici. J'ai râté mon départ, après je suis remonté sur Jules mais ça a un peu cassé le rythme. J'avais aussi un problème de l'arrière : impossible d'accélérer dans les virages à gauche."