FSBK Top Twin : Ludovic Baudry s'installe au commandement
NationalFSBK Top Twin : Ludovic Baudry s'installe au commandement
Les 26 et 27 mars, le circuit Bugatti du Mans accueillait l’ouverture de la saison FSBK 2011. Comme en 2010, nous retrouvons au sein de ce prestigieux championnat le Top Twin Unlimited, promu cette année Coupe de France Top Twin. Si, sur le fond, rien ne change, cet intitulé certifie la reconnaissance de la catégorie par les instances fédérales, et renforce la présence du Top Twin parmi l’élite de la vitesse moto française.
Comme l’année dernière, les principaux acteurs de la coupe sont munis de Ducati et de KTM. La «Duke» 1098/1198, avec Stéphane Pagani, Nicolas Trolard, Lionel Ancelin & co, et la «Katoche» RC8-R, pilotée notamment par Ludovic Loeul, Jean-Yves Mounier, Michel Amalric et Ludovic Baudry, se taillent la part du lion. Nous retrouvons néanmoins au Mans huit Ducati 848 engagées dans le Challenge 848, une Moto Morini 1200, une Aprilia RSV, une Bimota DB8, et des Ducati «ancienne génération» 998 et 999. À noter, l’absence regrettée de Frédéric Bottoglieri, vainqueur du Challenge 848 2010, et prétendant au titre Top Twin 2011 au guidon d’une Ducati 1198. Fred s’est blessé assez sérieusement lors d’essais réalisés à Magny Cours deux jours avant le week-end du Mans. Nous profitons de l’occasion pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Vendredi et samedi, une météo clémente permet à nos 32 pilotes de prendre leurs marques et d’aligner les tours chronos dans de bonnes conditions. Le samedi matin, pour la première séance d’essais qua- lificatifs, Ludovic Loeul et Stéphane Pagani sont les seuls à descendre sous la barre des 1’44 au tour. Ils n’amélioreront pas leur chrono l’après-midi, et seront rejoints en première ligne par Nicolas Trolard et Michel Amalric. Lionel Ancelin, Adrien Protat, Ludovic Baudry et Jean-Yves Mounier (doté ce week-end du mulet de Ludovic Baudry, faute de pièces disponible pour sa machine habituelle), trustent la 2e ligne.

Dimanche matin, la pluie s’invite. La première manche sera disputée sur une piste séchante. Pagani prend un excellent départ devant Loeul et Trolard. Dans le 3e tour, Trolard, après avoir pris le meilleur sur Loeul, chipe le commandement à Pagani. Mais pas pour longtemps : Ancelin, surmotivé, revient comme une balle et s’empare de la tête de la course dans la boucle suivante. Il ne sera plus inquiété par personne, et franchit la ligne d’arrivée avec une confortable avance de 9’’4 sur Pagani et Baudry, roue dans roue. Trolard et Amalric complètent le top-5. Loeul, victime de vibrations importantes du pneu avant, préfère abandonner, tout comme Mounier. Romain Tarallo, 6e, est le premier pilote du Challenge 848, devant Philippe Pouvillon (7e) et Jean-Louis Ocana (12e).

En deuxième manche, Loeul tient à se rattraper. Et il va le faire ! La piste est sèche, et le pilote KTM réalise le holeshot devant Protat, Baudry, Pagani et Mounier. Au fil des tours, Loeul creuse l’écart sur ses poursuivants, et se dirige vers sa première victoire de la saison. Ducati vs KTM : 1 partout ! Mounier, longtemps 2e, doit céder aux attaques de Baudry et Trollard dans l’avant-dernier tour. Il échoue au pied du podium, avec dans sa roue la Ducati de Pagani. Cette fois, c’est au tour du vainqueur de la manche 1, Lionel Ancelin, de ne pas terminer la course... Tarallo, 11e, remporte à nouveau la course des 848, devant François Noël (12e) et Matthieu Daconceicao (13e).

Au championnat, la régularité paie : Ludovic Baudry (3e/2e) prend le commandement avec 5 points d’avance sur Stéphane Pagani (3e/5e) et Nicolas Trolard (4e/3e). Les deux vainqueurs du jour, Ludovic Loeul (dnf/1er) et Lionel Ancelin, (1er/dnf) pointent ex-aequo au 4e rang. Romain Tarallo prend l’avantage sur Philippe Pouvillon et au provisoire du Challenge 848.

Sur information du service presse Top Twin
Photo : Podium de la 2e manche Top Twin, avec de gauche à droite : Ludovic Baudry, Ludovic Loeul et Nicolas Trolard - © Gérard Delio Photopress