FSBK Supersport : Communiqué d'Etienne Masson
NEWSFSBK Supersport : Communiqué d'Etienne Masson
Etienne était fin prêt pour démarrer cette nouvelle saison. Comme souvent dans la compétition moto la météo et surtout la pluie,  ont apporté leur lot de rebondissements.
Les essais libres de vendredi se déroulent sous le signe de la continuité dans le travail, tant pour le développement que l’adaptation aux nouveaux pneus. Etienne peaufine des choix pour la course et les réglages de sa Yamaha R6. Il finit 5e de la séance matinale, tandis que l’après-midi il part à la faute dans les premiers tours de piste. Le pilote n’a rien, la moto pas grand chose et Etienne est malgré tout classé 8ème.

Lors des premiers essais qualif. samedi matin, Etienne continue de tester des solutions pour la course et réalise le 7ème temps. L’après-midi il signe le 2e meilleur chrono. en 1’41'350 et est qualifié pour la Superpole. Voilà de nouveau un exercice qu’il découvre, il y en a beaucoup en ce début de saison, mais cette idée lui plaît. Ce sont les 8 premiers à l’issue des essais qualif. qui y participent et c’est le chrono réalisé lors de la Superpole qui détermine la position des 8 pilotes sur la grille de départ. Autrement dit, c’est le chrono de la Superpole qui compte. Etienne s’élance et n’a que 2 tours chrono pour tout donner. Il boucle son meilleur tour en 1’41'541 et est classé 3e, mais il reste mécontent de ce résultat car il sait précisément où il a perdu ces quelques dixièmes qui font la différence.

Les conditions météo jusque là étaient très bonnes, mais une dégradation est annoncée pour dimanche. Le lendemain le Warm’Up se déroule sur le sec, puis une averse vient modifier les conditions de piste. Etienne et un autre pilote chutent dans le tour de chauffe ce qui entraine un drapeau rouge. Etienne rentre au box, les mécaniciens réparent la moto et notre pilote peut prendre le départ. La course ne fera que 10 tours et ce sont 3 pilotes qui partent à la faute dès le premier tour. Les conditions sont très particulières, il y a de nouvelles chutes et le Safety Car neutralise la course. Etienne n’est pas en confiance. Il cherche à augmenter son rythme pour gagner des places mais surtout en s’assurant de rallier l’arrivée. Il termine 11ème  et même s’il espérait une meilleure place, il marque d’ores et déjà de précieux points.

Pour la deuxième course la piste est meilleure et Etienne prend un départ en véritable boulet de canon, mais en perd l’avantage à cause d’un problème de frein. Il arrive à y remédier, refait son retard et revient sur le groupe devant lui.  Il reste 5 tours et Etienne sent que son pneu commence à lui faire défaut. Il « serre les dents » et fait son maximum, il se classe 3e.

Etienne Masson
« En arrivant au Mans j’espérais faire de meilleures places. Mais vu les conditions de course on ne peut pas dire que ce week-end soit négatif. Je marque des points et repars  3ème au classement du Championnat Supersport, après les soucis rencontrés ce n’est pas si mal. Le développement des pneus Michelin porte ses fruits et j’ai un très bon feeling avec ma Yamaha, donc je reste confiant pour Nogaro. »

Photo : Etienne Masson en action au Mans - © www.tommy-marin.com