FSBK Lédenon : Superbe doublé de Dietrich
NationalFSBK Lédenon : Superbe doublé de Dietrich Le double champion de France Superbike a fait honneur à son palmarès en remportant les deux courses de Lédenon, devant Séb Gimbert. Guillaume Dietrich (112 points) et Seb Gimbert (107) remontent donc au championnat sur Vincent Philippe (123 points). SBK Course 1 : Après un départ retardé par la direction de course afin de mieux évaluer le risque de faire une course malgré les fortes rafales de vent présentes, Sébastien Gimbert fait un début de course extraordinaire. A la fin du premier tour il compte 1,1 seconde d’avance sur Thomas Metro et au second tour, 1,8 seconde sur Dietrich qui vient de doubler Metro. Gimbert maintient son rythme encore quelques tours tandis que Dietrich se lance à sa poursuite. Freddy Foray passe Metro et Dietrich prend le large. Après quelques tours, il recolle à Gimbert pour débuter un magnifique duel où les deux hommes vont se passer et se repasser plusieurs fois jusque dans le dernier tour où Dietrich aura le dernier mot. Derrière, Gwen Giabbani est remonté comme une fusée sur Freddy Foray qui va malgré tout réussir à contenir ses attaques et rester sur la troisième marche du Podium. Dépassé par David Muscat (Ducati) dans les derniers virages, Vincent Philippe termine 6ème.

SBK Course 2 : Nouveau départ canon pour Sébastien Gimbert qui a derrière lui Vincent Philippe et Lucas De Carolis. Guillaume Dietrich est juste derrière et ne tarde pas à les passer un à un pour rejoindre Gimbert. Au 13ème tour, Dietrich porte une attaque décisive pour prendre les rennes de cette course. Dietrich maintient la cadence que le pilote du GMT ne pourra pas suivre. A coup de 4 à 5 dixièmes par tour, Dietrich franchit la ligne d’arrivée avec 3,7 secondes d’avance sur Gimbert. Derrière, Philippe doit faire face aux attaques réussies de Metro dans un premier temps puis de Giabbani et enfin de son coéquipier Freddy Foray. Metro reste sous la pression de Giabbani mais résiste bien jusqu’à la ligne d’arrivée où seulement 0,4 seconde les sépare. Au classement provisoire, les écarts se sont bien resserrés mais Vincent Philippe reste en tête avec 123 points. Dietrich (112 points) passe deuxième devant Gimbert (107points).

Supersport Course 1 : Après les Warm’up du matin effectués sous un vent redoublé, les pilotes Supersport prennent la piste pour leur première manche. Après un premier départ avec Anthony Loiseau, David Nivière et Grégory Leblanc au coude à coude, une chute à la sortie du triple gauche impliquant Kévin Denis (Yamaha, Dark Dog Academy), Jonathan Castanet (Yamaha, TSM77) et Thierry Capela (Yamaha) entraîne un drapeau rouge. Nouveau départ et Loiseau s’impose à l’entrée du premier virage devant Nivière et Leblanc mais quelques virages plus loin, il chute, laissant les commandes de la course à Nivière. Leblanc le passe après la ligne d’arrivée et Olivier Four en profite pour l’imiter. Le vent est tel qu’il ne permet pas la moindre erreur. Four passe Leblanc qui reprend la tête au tour d’après, pendant que David Nivière dégringole dans le classement jusqu’à la 9ème place. Four se fait passer par Gines qui met maintenant la pression à Leblanc. Au 8ème tour, Four repasse Gines tandis que Florian Drouin part à la faute. Cette chute entraîne l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Après deux tours sous Safety Car, la course est prête à repartir mais Emmanuel Moulin part à la faute et déclenche un drapeau rouge. Les deux tiers de la distance étant effectués, la course ne repartira pas et consacre Leblanc, Four et Ginès. Dernière minute : une réclamation d’un pilote met en évidence une faute commise sous Safety Car par Grégory Leblanc qui écope d’une pénalité d’une minute et se retrouve 19ème, hors des points.

Supersport course 2 : Pour le départ de la seconde manche Supersport, Anthony Loiseau effectue une belle envolée alors que Grégory Leblanc reste scotché et perd six places. Loiseau a dans ses roues Mathieu Ginès et Julien Enjolras qui va partir à la faute dès le second tour. Leblanc remonte 3 et part à l’assaut de Ginès et Loiseau. Au 7ème tour, sentant la menace de Leblanc qui vient de les rejoindre, Ginès double Loiseau. Deux tours après, nouveau changement de leader avec l’attaque réussie de Leblanc sur Ginès qui se fait passer aussi sec par Loiseau toujours présent dans ce groupe de tête. Il faut attendre les derniers tours pour voir un petit écart se creuser entre les trois premiers. Leblanc franchit la ligne d’arrivée avec 1,3 seconde d’avance sur Ginès et 4 secondes sur Loiseau. Four est 4ème. Après la déconvenue de ce matin, Grégory Leblanc pointe à la troisième place avec 71 points de retard sur Mathieu Ginès et 34 sur Olivier Four.

Trophée Pirelli 600 : Dès le départ, le ton est donné pour un duel de folie entre Nans Chevaux et Stéphane Egea. Le premier fait le meilleur départ tandis que le second termine le premier tour en tête. Durant toute la course, ils vont rester roue dans roue, se dépasser, se re-dépasser encore et encore avec des moments (quatre) où les motos se touchent. La lutte est magnifique et indécise. Egea dirige, sous la pression constante de Chevaux qui cherche l’ouverture tout en restant sur ses roues car le vent est encore bien présent. Derrière eux, Geoffrey Gnemmi puis Rémy Echard et enfin Nelson Major se battent pour la 3ème marche du podium. Jusque dans les derniers virages, Chevaux tente des choses pour prendre les commandes et s’incline pour 99 millièmes à l’arrivée. Egea l’emporte donc devant Chevaux et Major. Au classement provisoire, Chevaux est bon premier avec 90 points devant William Grarre, 49 points, et Stéphane Egea, 42 points.

Course 125 : Tour de chauffe mouvementé en 125cc où Steven Le Coquen est surpris par une rafale de vent qui l’envoie au tapis à l’entame du virage du Pont. Il ne se blesse pas mais la moto est trop abîmée pour qu’il puisse prendre le départ. Cyril Carrillo confirme ses essais dominateurs par un bon départ suivi d’un début de course tambour battant. Il met vite un écart conséquent sur Alan Techer et Grégory Di Carlo, les deux coéquipiers du Challenge de l’Avenir FFM. Carrillo est intouchable et Di Carlo trouve l’ouverture sur Techer. Ils sont rejoints par Jimmy Petit pour la distribution des places sur le podium. Techer chute et laisse Di Carlo et Petit monter sur le podium derrière Carrillo. Pour la 4ème place, Ornella Ongaro coiffe sur le fil Richard De Tournay, Morgan Brechet et Matthieu Sauve : ils se tiennent tous en 0,211 seconde. Au classement provisoire, Carrillo creuse un petit écart de 26 points sur Ornella Ongaro et 38 points sur Grégory Di Carlo.

Side Cars : Ducouret / Herman prennent le meilleur départ juste devant Le Bail et Chaigneau et les frères Poret. Au tour suivant, Barbier / Vannier passent 3ème tandis que les deux premiers creusent un petit écart. Au 6ème tour, Le Bail / Chaigneau portent une attaque décisive et passent en tête. Trois tours après, Ducouret / Herman reprennent les rennes de la course pour franchir la ligne d’arrivée avec juste 1,3 seconde d’avance sur Le Bail et Chaigneau. Barbier et Vannier complètent le podium. En F2, Hergott / Moisé font toute la course à la 9ème place au général et repoussent au début les attaques de Clerc / Theveneau qui se font dépasser en fin de course par Lelias / Debroise, puis par Bajus et Duhamel. Hergott et Moisé sont trop loin (presque 7 secondes) pour être inquiétés et franchissent la ligne d’arrivée en tête de cette catégorie.

Top Twin : Les Top Twin continuent de subir la domination de Stéphane Molinier et de sa KTM. Si Thierry Mulot le colle bien au départ, à la fin du premier tour, il accuse déjà trois secondes de retard. Molinier maintient le rythme et continue de larguer ses adversaires. Sam Matthews, Michel Amalric et Lionel Ancelin se battent pour monter sur le podium. Si Ancelin passe Amalric, c’est bien Matthews qui s’impose pour monter sur la troisième marche du podium. A l’arrivée, Molinier gagne avec presque 12,5 secondes d’avance sur Mulot et 28,5 sur Matthews.

Communiqué www.fsbk.fr