FSBK - Supersport : Enjolras repart avec deux points d'avance sur Leblanc
NationalFSBK - Supersport : Enjolras repart avec deux points d'avance sur Leblanc Deux petits points séparent Julien Enjolras (Triumph) de Grégory Leblanc (Kawasaki) au classement Supersport après la première double manche de la saison. Julien a fait 4e et 1er, tandis que Greg assure deux podiums (3e puis 2e) bien qu'il ait mené la seconde manche du premier au dernier tour. Course 1 : Polesso très fort, Loiseau héroïque

Les principaux acteurs de la première manche, dont le départ a été donné sur une piste mouillée, n'ont pas été les mêmes que ceux de la seconde. Petit cafouillage avant la mise en grille, puisque les deux pilotes de la Dark Dog Academy sortent de la pit lane trop tard (Mathieu Gines a chuté au warm up, détruit sa moto et doit partir avec un mulet) et viennent se placer sur la dernière ligne de la grille, tout comme Anthony Loiseau (Yamaha) qui a connu la même mésaventure.
Le poleman Julien Enjolras fait le meilleur départ avec sa Triumph, devant Grégory Leblanc (Kawasaki) et Peter Polesso (Yamaha) qui s'empare rapidement de la seconde position. Leblanc reste en embuscade, prêt à saisir toute opportunité, tout en assurant des points importants pour le championnat dans ces conditions précaires. Mais ça reste très serré entre les trois premiers et il faudra attendre que Peter Polesso s'empare du commandement  (au second tour) pour qu'il commence à creuser son écart en tête. Pendant ce temps, Anthony Loiseau fait une superbe remontée depuis l'avant-dernière place sur la grille et c'est même lui qui va animer la fin de course en remontant sur les leaders. Il signera d'ailleurs le meilleur temps en course (1'36.007). A trois tours de l'arrivée, Loiseau passe en un seul et même coup au virage du Pont Julien Enjolras et Grégory Leblanc. Il est hélas trop tard pour remonter sur l'incontestable leader Peter Polesso. A l'arrivée, l'ordre est donc le suivant : Polesso / Loiseau / Leblanc / Enjolras / Salchaud (vainqueur Promosport 600 l'an dernier). Podium très émouvant avec la petite fille de Peter Polesso qui rejoint son papa sur la plus haute marche, puis Anthony Loiseau qui s'effondre en larmes après son véritable exploit : "Toute mon équipe a été super et je ne les remercierai jamais assez. Il y a un mois et demi je n'étais même pas sûr de participer au championnat et ce week-end j'ai chuté trois fois, détruisant beaucoup de matos."

Course 2 : Leblanc impérial, mais Enjolras plus malin

La seconde course de la journée se déroule enfin sous un beau soleil. Nouveau pépin pour Anthony Loiseau au départ, qui ne se place pas à temps sur la grille, vient se positionner une nouvelle fois en fond grille... et tombe à l'arrêt. Ce coup-ci, c'est l'abandon pour l'infortuné Anthony qui n'a vraiment pas connu un week-end facile.
Pendant ce temps, Grégory Leblanc prend un départ parfait et mène magistralement la course de bout en bout, jusqu'à ce que Julien Enjolras porte une attaque surprise à l'entame du dernier tour. Le pilote Triumph gagne cette manche d'un souffle (177 millièmes) et repart leader du championnat avec 2 petits points d'avance sur le pilote Kawasaki. Mathieu Gines sauve son week-end avec la troisième marche du podium, qu'il s'est disputée durant toute la course avec un excellent Louis Bulle. Stéphane Egea est 5e, Etienne Masson 6e et Peter Polesso 7e mais se place à la troisième position au championnat grâce à sa victoire en première manche.

Julien Enjolras : "C'est bien d'être leader à l'issue de la première course, mais ce serait mieux après la dernière. Il me manque la victoire de ce matin, mais je n'ai pas choisi le bon pneu. Cet après-midi, ça allait mieux. Greg est parti comme un missile et a pris quasiment deux secondes d'entrée, il a fallu que je cravache dur pour revenir sur lui et après avoir repris mon souffle, j'ai décidé de porter mon attaque dans le dernier tour, à un endroit où il ne s'y attendait pas forcément. Je suis aussi content de repartir avec le nouveau record du circuit en 600 : 1'24.171 (ancien record : Grégory Leblanc : 1'24.280)"

Grégory Leblanc : "Je me suis fait avoir comme un débutant ! Je me suis bien appliqué à fermer toutes les portes dans le triple gauche, mais je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il passe là. Je pensais plutôt qu'il m'attaquerait au Pont. Bref, je fais 3e puis 2e - Il manquait peut-être une course pour que je fasse 1er ! - mais le championnat démarre mieux pour moi que l'an dernier, où je suis tombé deux fois parce que j'ai voulu trop en faire d'entrée. Il y a deux point entre Julien et moi, mais Mathieu (Gines) sera là à la prochaine et il ne faut pas oublier non plus les petits nouveaux (Dunikowski, Salchaud, etc."

Classement Supersport après la première épreuve :

Pos/N°/Pilote/Moto/                                 Led 1 / Led 2
1 69 ENJOLRAS Julien TRIUMPH         13       25
2 38 LEBLANC Gregory  KAWASAKI     16       20
3 7 POLESSO Peter  YAMAHA               25       9
4 9 BULLE Louis  YAMAHA                     10       13
5 19 LOISEAU Anthony  YAMAHA          20       0
6 1 GINES Mathieu t YAMAHA                2       16
7 34 EGEA Stéphane  YAMAHA              5       11
8 15 SALCHAUD Nicolas  YAMAHA       11       0
9 18 PERRET David  YAMAHA                6       5
10 55 MASSON Etienne  YAMAHA          0       10
11 42 CHEVAUX Nans  HONDA              3       7
12 35 GRARRE William YAMAHA            9       0
13 70 MAITRE Romain  YAMAHA            7       2
14 80 DUNIKOWSKI Clement  YAMAHA  0       8
15 10 RUIZ Julien KAWASAKI                  8       0
16 5 NIVIERE David  YAMAHA                 4       3
17 89 MAURIN Axel YAMAHA                   0       6
18 46 BUISSON Dylan YAMAHA               1       4
19 6 DE TOURNAY Richard  YAMAHA      0       1





Le premier podium Supersport (Photo Gérard Delio)

Le second podium Supersport (Photo Gérard Delio)

Julien Enjolras (Triumph) - Photo Gérard Delio

Grégory Leblanc - Photo Gérard Delio