FSBK : Nigon retrouve le chemin de la pole
NationalFSBK : Nigon retrouve le chemin de la pole Erwan Nigon a signé la Superpole dans la catégorie Superbike pour la première fois cette saison. Il s'élancera donc en tête pour les deux courses de demain à Lédenon. Louis Bulle a excellé dans le même exercice en Supersport, et reprend du coup le leadership du championnat… pour un tout petit point ! Superbike
Ce matin, pour la première séance d'essais disputée sur un bitume sec, neuf pilotes descendaient sous la barre des 1'24. Le premier d'entre eux était - sans surprise - Sébastien Gimbert. Le pilote BMW devançait son coéquipier Erwan Nigon, Julien Da Costa (Kawasaki), Freddy Foray (Suzuki), David Muscat (Ducati) et Loïc Napoleone (Kawasaki). Anthony Loiseau (Kawasaki) et Guillaume Dietrich (BMW) complétaient le top-8 provisoire. Le 9e, Grégory Leblanc (Kawasaki), échouait au pied de l'accès à la Superpole, et devait compter sur les essais de l'après-midi pour s'y faire sa place.
Mais un bitume rendu piégeux par une averse l'en a empêché : personne ne pouvait améliorer ses chronos, et le classement ne bougeait pas.
En Superpole, Nigon a sorti le grand jeu pour s'octroyer sa première pole de l'année. Le bitume sec, mais lavé de sa gomme par la pluie, n'offrait pas assez de grip pour lui permettre d'aller chercher le chrono stratosphérique – 1'21"980 – réalisé par Gimbert en juin dernier. Deuxième, Sébastien précède Da Costa et Foray sur la première ligne. Muscat, Loiseau, Dietrich et Napoléone forment la seconde.

Supersport
Louis Bulle (Yamaha) annonçait la couleur en réalisant le meilleur chrono ce matin, devant Mathieu Gines (Honda), le véloce Mickael Varesco (Honda) et Olivier Four (Yamaha). L'après-midi, la pluie, si elle empêchait les pilotes d'améliorer, a permis de mettre en évidence la grosse supériorité de Gines – aidé par l'ABS de sa Honda – dans ces conditions : le pilote Tecmas collait plus de 3 secondes à ses poursuivants ! S'il pleut demain, attention à lui, donc !
Le bitume redevenu sec quelques dizaines de minutes plus tard a permis à Bulle de prendre le point de la Superpole et donc de prendre provisoirement les commandes du championnat. Son dauphin n'est autre que son coéquipier et principal rival pour le titre, Denis Bouan. Four, le troisième homme Dark Dog, et Varseco complètent la première ligne. Gines, Gerald Dury (Yamaha), William Grare (Honda) et Axel Maurin (Yamaha) sont en deuxième ligne.

Les autres catégories
Thibault Bertin (Yamaha), deuxième du provisoire en Promosport 600, est venu faire une pige en Trophée Pirelli. Il n'a pas fait de détail en prenant la pole de la catégorie devant le leader Grégory Di Carlo (Yamaha), Clément Chevrier (Triumph) et Maxime Cudeville (Yamaha).
En 125, Jordan Levy devance Enzo Boulom, Simon Danilo et Guillaume Raymond pour une première ligne 100% Honda.
Stéphane Pagani place sa Ducati en tête de la catégorie Top Twin, devant celles de Lonel Ancelin et Bruno Paita. Nicolas Trolard hisse la première KTM au 4e rang.
En side-car enfin, l'équipage Delannoy/Lavorel a ruiné les espoirs de leurs adversaires en assénant près de 2"5 aux seconds, Le Bail/Chaigneau... Dur.

Retrouvez tous les chronos de la journée sur
le site web de la FFM.

Photo : Erwan Nigon est le premier à priver Seb Gimbert d'une pole cette année... © Photopress