FSBK : Les ''outsiders'' squattent la pole !
NationalFSBK : Les ''outsiders'' squattent la pole !

En Superbike, Supersport et Trophée Pirelli, les "deuxièmes hommes" du provisoire ont claqué la pole devant les leaders. Des résultats qui en disent long sur l'état d'esprit des polemen pour les courses de demain…

Erwan Nigon en Superbike, Louis Bulle en Supersport et Richard de Tournay en Trophée Pirelli, avaient rendez-vous en salle de presse pour la conférence des polemen. Tous, dans leur catégorie respective, sont les derniers adversaire des leaders dans la conquête du titre. Ils nous livrent leur approche des courses de demain.

Superbike
Erwan Nigon, en signant un chrono de 1'17"963, a largement battu son record vieux d'un an (1'18"338), et a surtout relayé son coéquipier Sébastien Gimbert, leader du championnat, à 0"662. "Je n'ai pas joué avec Seb comme l'année dernière. En 2010, on n'a pas cessé de se passer et de se repasser devant en Superpole. J'avais finalement signé la pole, et ça m'avait permis de prendre un certain ascendant psychologique sur lui pour le titre. C'était un fait très marquant dans ma carrière. Là, le titre est plus ou moins joué. Bien sûr, je vais pousser au maximum pour gagner les deux manches de demain. Mais je ne souhaite surtout pas de mal à Sébastien, et si tout se passe normalement, il devrait coiffer la couronne. Je ne compte pas sur ma "chance", et je ne fais pas de calcul. Surtout, nous avons un rendez-vous très important le week-end prochain avec les 24 Heures du Mans : nous sommes en tête du championnat du monde d'endurance, et ce n'est pas le moment pour nous de nous faire mal… Je serai vraiment heureux d'un podium 100% Michelin demain, avec moi devant, Seb 2e et mon ami Hugo Machand, qui est aussi notre coéquipier en endurance, 3e."
Hugo, qui arrive là sans connaître ni la moto (la Kawasaki Up Racing pilotée en temps normal par Loïc Napoléone), ni la piste (il n'a pas roulé sur le circuit d'Albi, qui a beaucoup changé entre temps, depuis 2001), signe un très joli 5e temps et s'élancera de la deuxième ligne derrière les BM officielles de Nigon et Gimbert, et les Kawa SRC de Julien Da Costa et Grégory Leblanc. Il devancera son coéquipier Anthony Loiseau, le Ducatiste David Muscat et le pilote privé BMW Guillaume Dietrich sur la grille.

Supersport
"Demain, je vais tout faire pour gagner la première manche, confiait le pilote Yamaha Louis Bulle après avoir signé sa troisième pole consécutive. De mon résultat et de celui de Mathieu (Gines) dépendront ma stratégie pour la deuxième course : mon team m'a dit que je ne devais pas faire moins bien que 2e au championnat… Donc, si j'arrive à distancer un peu Mathieu, j'essaierai de chatouiller Denis pour éventuellement le pousser à la faute et jouer le titre. Et si Mathieu se rapproche trop de Denis au championnat, je protégerai mon coéquipier. Le plus important est que le titre revienne à mon équipe. J'ai fais une très grosse erreur en chutant à Lédenon 1 alors que je menais avec six secondes d'avance, et une grosse erreur à Lédenon 2 en chutant de nouveau. Je le paye aujourd'hui…"
Axel Maurin (Yamaha) réussit une très belle performance en pointant 2e. Sur un circuit qu'il affectionne particulièrement, il devance Gines (Honda) et Bouan. Robin Camus (Suzuki), Olivier Four (Yamaha), Julien Enjolras (Triumph) et Etienne Masson (Yamaha) complètent le top-8.

Trophée Pirelli
"Je suis content de signer ma quatrième pole et mon troisième record de la piste en Trophée Pirelli cette saison, commentait Richard de Tournay (Honda), le poleman. J'ai retrouvé la confiance au guidon que j'avais perdu depuis ma chute à Brno cet été. Hélas, je ne peux pas changer la physionomie du championnat, je ne suis pas maître de mon destin. Grégory (Di Carlo) a une grosse avance au provisoire, et s'il ne fait pas d'erreur, il devrait prendre le titre. J'ai fait une erreur en milieu de saison par excès de confiance. Ca m'a permis de me recadrer et de voir les choses telles qu'elles sont. Je vais faire de mon mieux demain, et je vais me préparer pour les courses de Many-Cours et de Portimao, auxquelles je vais participer en coupe d'Europe Superstock."
Maxime Cudeville (Yam), Kevin Szalai (Yam) et Clément Chevrier (Triumph) devanceront le leader du championnat Grégory Di Carlo (Yam) sur la grille demain. Johan Nigon (Honda) pointe 6e, devant Mathieu Marchal et Clive Rambure (tous deux sur Yam).

125
Morgan Berchet signe la pole devant le leader du provisoire Jordan Levy. Jules Danilo (seul sur sa KTM au milieu des Honda) est 3e, avec dans sa roue Guillaume Raymond. La deuxième ligne sera composée de Simon Danilo, Enzo Boulom, récent vainqueur de la course de Lédenon 2, Jimmy Petit et Thibaut Gourin.

Top Twin
Stéphane Pagani, solidement installé en tête de la Coupe de France Top Twin sur sa Ducati, a réalisé le meilleur temps loin devant son dernier adversaire pour le titre, Lionel Ancelin (Ducati), "seulement" 5e. Adrien Protat (Ducati), Nicolas Trolard (Ducati) et Michel Amalric (KTM) s'intercallent entre les deux hommes.

Side-Car
Delannoy / Lavorel ont fait un nouveau pas vers le titre en collant près d'une seconde à Le Bail / Chaigneau. Brunazzi / Rigondeau et Hergott / Josse complètent la première ligne.

Retrouvez tous les résultats de la journée sur le site web de la FFM.

Photos : Erwan Nigon en route vers sa deuxième pole de la saison - © Tommy Marin