FSBK : Gimbert et Nigon sécurisent le titre pour BMW
NationalFSBK : Gimbert et Nigon sécurisent le titre pour BMW

Sébastien Gimbert a remporté l'unique manche Superbike de ce dimanche à Lédenon. Il devançait son coéquipier Erwan Nigon et Julien Da Costa. Un résultat qui permet à la paire BMW d'assurer le titre au constructeur allemand.

Les conditions météo désastreuses de ce matin – pluie et orage – à Lédenon ont imposé à la direction de course de suspendre les courses. Seule la manche de l'après-midi a pu se dérouler dans chacune des catégories, sur un bitume séchant.

Superbike
Sébastien Gimbert n'était pas très à l'aise su sa moto hier. Les mécaniciens du champion de France Superbike 2009 ont alors beaucoup travaillé sur la BMW n°7 afin de lui procurer le feeling dont il avait besoin. Mission accomplie : malgré une petite chute au warm-up ce matin, Seb réalisait le meilleur départ en course, et ne lâchait plus la première place jusqu'à l'arrivée. Son coéquipier Erwan Nigon, 4e en début de course, allait vite revenir dans sa roue, sans parvenir à trouver la faille. En devançant Julien Da Costa (Kawasaki), il assure néanmoins à BMW le titre 2011 : Seb compte désormais 61 points d'avance sur Julien, et ne peut donc plus être inquiété que par Erwan dans la course au titre. La tâche s'annonce cependant ardue pour l'Auvergnat, qui accuse 30 points de retard sur son équipier.
A la 4e place, nous retrouvons Guillaume Dietrich, qui signe ainsi son meilleur résultat de la saison – avec sa 4e place lors de la deuxième manche au Mans – au guidon de sa BMW privée. L'Orléanais ratait de peu le podium, mais collait près de sept secondes à l'autre pilote officiel Kawa, Greg Leblanc, 5e. Freddy Foray (Suzuki), Anthony Loiseau (Kawasaki), Nicolas Pouhair (BMW), Frédéric Chabosseau (Kawasaki) et Thomas Métro (Ducati) complétaient le top-10. David Muscat, victime d'un problème technique sur sa Ducati, abandonnait à l'issue du premier tour.

Supersport
Gros coup dur pour Louis Bulle : le pilote Yamaha de la Dark Dog Academy chutait à mi-course, alors qu'il venait de se faire doubler par son semi-coéquipier et principal adversaire pour le titre Denis Bouan (qui roule aux couleurs du Dark Dog Moto-Tour, ndlr). Louis repartait pour sauver les deux points de la 14e place. Mais Denis ne l'a pas attendu, et montait sur la plus haute marche du podium pour la troisième fois cette année. Olivier Four, le troisième larron de l'équipe dirigée par Marc Fontan, s'offrait une jolie 2e place, devant Mathieu Gines, de retour aux affaires sur sa Honda. Julien Enjolras (Triumph) et Baptiste Guittet (Suzuki) complétaient le top-5 d'une course interrompue par un drapeau rouge. Au championnat, Bouan compte désormais 22 points d'avance sur Bulle, et 24 sur Gines. Il va donc pouvoir aborder la finale d'Albi dans un état d'esprit plus serein même si, nous l'avons vu ce week-end, rien n'est encore joué, avec deux manches et 50 points à distribuer.

125
La manche des huitièmes de litre a vu une superbe baston entre cinq garçons aux longs crocs : Morgan Berchet, Enzo Boulom, Jules Danilo, Guillaume Raymond et Jordan Levy ne se sont pas lâchés d'une semelle tout au long des 10 tours de course. Jusque dans le dernier tour, le classement était plus qu'incertain. Et Berchet, alors en tête, chutait dans le fer à cheval. Boulom profitait de la confusion pour signer sa toute première victoire, devant Lévy et Jules Danilo, qui hissait ainsi sa KTM dans la horde des Honda. Boulom s'offrait par la même occasion la victoire en catégorie cadet, devant Simon Danilo (4e scratch) et Raymond (5e scratch). Levy reprend les commandes du provisoire à Renald Castillon Gioanni, "seulement" 6e. Berchet ralliait l'arrivée au 12e rang.

Trophée Pirelli
Thibaud Bertin, qui semait la panique hier en prenant la pole, devait s'élancer de la dernière place sur la grille après avoir rencontré un souci avec son pneu avant. Auteur d'un départ canon, il pointait 7e au deuxième tour, puis 3e dans la boucle suivante. Calmement, il revenait sur le second, Florent Tourné, et le doublait peu avant la mi-course. Il prenait ensuite en chasse Mickael Clocher, parti loin devant. Malgré ses efforts, il devait s'incliner et se contenter de la 2e place, derrière Clocher, et devant Tourné, pour un podium full Yamaha. Pas si mal pour une première fois en Trophée Pirelli ! Grégory Di Carlo (Yamaha), victime d'une sortie de piste pour éviter la collision avec un concurrent, terminait 10e. Il conserve néanmoins le leadership, avec 17 points d'avance sur Richard de Tournay (4e). Clive Rambure, victime d'une chute, pointe 3e du général, mais ne peut plus prétendre au titre. Johan Nigon (Honda) terminait 5e, tandis que Clément Chevrier, qui chutait dans le premier tour après être parti comme une balle en tête de la course, menait sa Triumph au 14e rang. A noter, la jolie 8e place (son meilleur résultat) de notre confrère de Moto Journal, Mathieu Cayrol (Yamaha).

Coupe de France Top Twin
La course réservée aux bicylindres a été écourtée par un drapeau rouge suite au retour de la pluie. Le classement, arrêté deux tours avant l'arrivée prévue, donne la victoire à Lionel Ancelin pour 171 millièmes de seconde d'avance sur Nicolas Trolard. Stéphane Pagani monte sur le podium, en devançant Adrien Protat d'une courte tête. Michel Amalric permet à KTM de placer une moto dans le top-5 face à l'armada Ducati. Au provisoire, Pagani, avec 219 points, conserve l'avantage sur Ancelin (175 points) et Baudry (absent à Lédenon, 145 points). François Noel, 6e, rempote la course du Challenge 848, devant Philippe Pouvillon (10e scratch) et Didier Dalet (11e scratch).

Side-car
Sans surprise, les duettistes Delannoy/Lavorel ont remporté l'épreuve devant Le Bail/Chaigneau. Poret/Poret, 3e, pontaient à plus de vingt secondes des vainqueurs, devant Dichamp/Pourcelot et Brunazzi/Rigondeau. Delannoy/Lavorel possèdent dorénavant un solide avantage de 44 points sur Le Bail/Chaigneau au provisoire, et ont donc fait un grand pas de plus vers le titre même si, comme dans toutes les autres catégories, rien n'est encore sûr à 100%.

Retrouvez tous les résultats de la journée sur
le site web de la FFM.

Photo : Le tandem Gimbert/Nigon roue dans roue – © Tommy Marin