FSBK : Gimbert, Nigon, Dark Dog…
NationalFSBK : Gimbert, Nigon, Dark Dog…

C'est, en substance, ce que nous retiendrons de ce cinquième rendez-vous de la saison FSBK à Magny-Cours : Sébastien Gimbert et Erwan Nigon se sont - pour changer - partagés les victoires en Superbike, tandis que l'équipe Yamaha Dark Dog a trusté les trois marches du podium lors des deux manches Supersport.

Le ciel avait beau être chargé ce week-end à Magny-Cours : les pilotes officiels BMW ont gardé l'esprit léger ! En première manche, Erwan Nigon prenait rapidement les devants, creusant un léger écart sur son coéquipier. Mais vers la mi-course, Sébastien Gimbert revenait très fort sur le champion de France 2010, le doublait, puis s'envolait vers sa cinquième victoire de la saison. Derrière les deux BMW, le duel qui opposait les deux Kawasaki SRC tournait à l'avantage de Julien Da Costa, 3e devant Grégory Leblanc. Freddy Foray, toujours très en verve sur sa Suzuki, complétait le top-5 après une superbe bagarre avec Guillaume Dietrich (BMW, 6e) et David Muscat (Ducati, 7e).
Les choses semblaient beaucoup plus compliquées pour Seb Gimbert en deuxième manche : après un départ complètement raté, il pointait 16e à l'issue du premier tour… Mais à la force du poignet, il remontait tel un forcené vers les avant-postes, et parvenait à rallier l'arrivée à une belle 3e place. Devant lui, Erwan Nigon parvenait à résister à la pression de Julien da Costa, collé aux basques de la BMW n°1 tout au long de la course, et signait la deuxième victoire Superbike de la journée. Freddy Foray prenait l'avantage sur Greg Leblanc pour le gain de la 4e place. Les Up Racing Boys Anthony Loiseau et Loïc Napoléone terminaient 6e et 7e.
Au provisoire, Erwan (191 points) revient donc à 25 points de son coéquipier Sébastien (216 points). Julien, Grégory et Freddy suivent logiquement dans cet ordre aux 3e, 4e et 5e rangs.

En Supersport, les concurrents ont souffert du raz de marrée Yamaha Dark Dog : Olivier Four et Louis Bulle ont chacun remporté une manche, et terminé 2e de l'autre, tandis que Denis Bouan, malgré deux départs - de son propre aveu - totalement ratés, complétaient le podium à chaque reprise. Si Louis et Denis repartaient de la Nièvre à égalité parfaite de points en tête du championnat (156 points chacun), Olivier opérait un pas de géant dans le classement, en passant du 9e au 5e rang. Mathieu Gines, deux fois 4e au guidon de sa Honda, et David Perret, qui menait sa Yamaha aux 12e et 5e places, s'intercalent aux 3e et 4e rangs du général.

Jules Danilo a été le plus rapide en 125. Le pilote de la KTM n°94 a devancé le wild-card Morgan Berchet, et Jordan Levy, tous deux sur Honda. Ce dernier profite de la contre-performance de Renald Castillon Gioanni, seulement 9e, pour prendre les rênes du championnat. Simon Danilo et Enzo Boulom complétaient le top-5.

Le Trophée Pirelli 600 nous a offert une superbe bagarre entre Grégory Di Carlo, Richard de Tournay et Maxime Cudeville, qui montaient finalement sur le podium dans cet ordre. Avec cette nouvelle victoire, le champion de France 125 en titre se rapproche de plus en plus de sa première couronne en 4-temps.

Ludovic Baudry (KTM) et Stéphane Pagani (Ducati) se sont partagés les victoires et les 2e places en Top Twin. Jean-Yves Mounier (KTM) et Lionel Ancelin (Ducati) sont montés chacun leur tour sur la 3e marche du podium. Pagani creuse l'écart sur Ancelin dans la course au titre.

Les side-cars ont vu la victoire de Delannoy/Cluze en première manche, et de Le Bail/Chaigneau. Ces deux équipages, très dominateurs depuis le début de la saison, mènent le classement dans cet ordre.

Retrouvez tous les résultats de la journée ici.

Photo : Départ de la deuxième manche Superbike : Nigon mène, Gimbert est loin dans le fond… Mais pas pour longtemps ! - © Photopress