FSBK : Da Costa et Bulle s'offrent les premières poles de l'année !
NationalFSBK : Da Costa et Bulle s'offrent les premières poles de l'année !

Les choses sérieuses commençaient aujourd'hui sur le circuit Bugatti du Mans en championnat de France Superbike. Au cumul des séances qualificatives de ce matin et cet après-midi, Julien Da Costa et Louis Bulle ont signé les meilleurs chronos, respectivement en catégories Superbike et Supersport.

Superbike
Point de Superpole cette année : les 35 pilotes de la catégorie Superbike disposaient de deux séances qualificatives de 40 minutes pour mettre au point leurs machines, et claquer un chrono. A ce petit jeu, Julien Da Costa s'est avéré le meilleur. Le pilote Kawasaki s'élancera demain de la pole position Superbike, sur une première ligne qui, autre nouveauté 2012, ne comptera que trois pilotes. "La moto et l'équipe n'ont pas changé depuis l'an dernier, expliquait le Biterrois lors de la conférence de presse post-qualifications. Mais Pirelli a fourni un gros travail cet hiver sur les pneus 17", qui équiperont les machines du mondial Superbike en 2013. Nous sommes les premiers pilotes à bénéficier de ces nouvelles gommes, qui fonctionnent très bien. J'ai signé la pole avec les pneus "course", c'est de bon augure pour demain." Sébastien Gimbert amène sa BMW chaussée de Michelin au 2e rang, à 239 millièmes de seconde de la pole, malgré une petite chute en fin de séance. Vincent Philippe clôt la première ligne au guidon de sa Suzuki en Dunlop. "Je ne pensais pas que ça se passerait aussi bien…" avouait tout à l'heure le Doubien. Il devance la BMW de Guillaume Dietrich, premier pilote "privé", lui aussi victime d'une chute ce matin ; l'autre Suzuki d'Anthony Delhalle, et la Ducati de David Muscat. La première Honda est celle de Hugo Marchand, 7e devant son coéquipier Mathieu Gines. Denis Bouan pointe 9e avec la seule Yamaha R1 du plateau.

Supersport
Louis Bulle, la révélation 2011 de la catégorie, a pris le meilleur sur Grégory Leblanc pour 72 petits millièmes de seconde. "Je suis content d'avoir pris l'avantage, expliquait le pilote Yamaha, mais ça n'est pas gagné. Greg est une teigne, il ne va rien lâcher demain. C'est, selon moi, mon principal adversaire cette saison." La bagarre risque donc de s'avérer serrée entre la Yam n°3 et la Kawa n°38 demain… Axel Maurin (Yamaha) prend le 3e temps, devant Etienne Masson (Kawasaki), David Perret (Yamaha) et Matthieu Lagrive (Yamaha). Masson et Lagrive, seuls pilotes Michelin dans ce top-6 composé majoritairement de pilotes Pirelli, vont devoir composer demain avec des gommes qui semblent nécessiter un certain temps pour dévoiler leur plein potentiel. A suivre…

Trophée Pirelli
2e de la Coupe de France Promosport 600 2011, Thibaut Bertin démarre de la meilleure des façons sa première saison en Trophée Pirelli. Le pilote Yamaha se place d'entrée de jeu comme un sérieux prétendant au titre en signant la pole position au Mans : "Je découvre les Pirelli, mais avec exactement la même moto, j'ai tourné deux secondes plus vite que l'an dernier avec les pneus du Promosport, commentait le Varois tout à l'heure, avant d'ajouter : A 24 ans, j'ai l'âge limite autorisé pour participer à cette formule. Je n'aurais donc qu'une seule chance de remporter ce Trophée !" Il devancera sur la grille Florent Tourne, Anthony Dumont, Kevin Szalai, Hugo Clere et Maxime Cudeville, tous sur Yamaha.

125
Un Danilo en cache un autre chez les huitièmes de litre : Simon, le plus jeune des deux frères, a réalisé le meilleur temps cet après-midi sur sa KTM 125 2-temps. Il ne participera néanmoins pas à la course demain, puisqu'il prend l'avion ce soir pour participer aux tests de pré-saison de la Red Bull Rookies Cup, à Estoril. Il cède ainsi la première place sur la grille à son frère ainé, Jules, qui pilote une Honda NFS250R Moto3. Jimmy Petit (Honda, 125) et Robin Anne (Honda, Moto3) suivent.

Side-Car
Deux équipages ont survolé les débats : Delannoy/Lavorel prennent la pole pour 141 millièmes devant Steinhausen/Cluze. Les 3e, Le Bail/Chaigneau, pointent à plus de trois secondes du meilleur chrono. Sauf miracle, la victoire risque donc fort de se jouer entre les sides n°1 et 32.

European Bikes
Nicolas Trolard et Stéphane Pagani mènent leurs Ducati aux deux premiers rangs, devant la KTM de Ludovic Loeul, la BMW de Vincent Douillet, la Ducati de Lionel Ancelin et l'Aprilia de Sam Mathews.

Retrouvez tous les chronos de la journée sur
le site de la FFM.

Photo : Julien Da Costa - © Tommy Marin