Florian Marino en progrès avec les pneus usés
Florian Marino en progrès avec les pneus usés Après une fin de course difficile à Silverstone, Florian s'est rendu à Assen pour deux jours d'essais intensifs. 
"Ces essais se sont très bien passés, sur le sec le premier jour, sous la pluie le deuxième. Au début c'était une reprise car ça faisait trois semaines qu'on n'avait pas roulé. 

"J'en ai profité pour régler ma moto sur deux ou trois points qui n'allaient pas à Silverstone. Surtout j'ai travaillé sur la moto en pneus usés. J'avais mal géré la course dans ces conditions à Silverstone, où je perdais vraiment trop de temps. On a trouvé une base de réglage qui permet de mieux conserver les pneus. Elle permet d'avoir du grip et c'est vraiment bien. 

"On en a profité pour faire une simulation de course. J'ai fait 21 tours d'affilée en réussissant à rester constant. Il y a juste eu les quatre derniers tours où j'ai roulé huit dixièmes moins vite, mais bon, les pneus ne sont plus les mêmes. 

"Je suis content car on a essayé plein de petits trucs, comme un quick shifter différent, ou un autre pneu que j'ai plutôt bien aimé. C'est de bon augure pour le Nürburgring.

"Le lendemain, c'était mi-mouillé mi-sec, puis il s'est mis à pleuvoir. J'ai fait quelques tours sous la pluie. J'ai tout de suite eu bon feeling et ai roulé vite. Puis on a décidé de s'arrêter pour ne pas prendre le risque de tomber et de me blesser avant le Nürburgring."

Photo © PSP Stan Perec