Essais Valencia : les Moto2 toujours en piste, Debise chez WTR
Essais Valencia : les Moto2 toujours en piste, Debise chez WTR Pendant que les Moto2 font un troisième et dernier jour d'essais à Valencia, Valentin Debise vient de nous apprendre qu'il avait signé chez WTR en Moto2.
D'abord inscrit en pilote de réserve au CIP (le team d'Alain Bronec et Gilles Bigot qui fait aussi rouler Shoya Tomizawa), Valentin Debise a finalement trouvé refuge dans le team WTR pour sa seconde années en 250.../Moto2. Le team san marinais WTR, qui utilisera un châssis italien ADV, fait aussi courir un Français en 125 : Johann Zarco. Le guidon de la Moto2 semblait prévu initialement pour Claudio Corti (pilote de Superstock 1000), mais la récente blessure de ce dernier a certainement remis en cause son engagement.

Pendant que Valentin signait son contrat, la demi-douzaine de pilote qui s'est rendue à Valencia continuait les essais, prolongés d'une journée. Ainsi, les pilotes du team Aspar, Mike Di Meglio et Julian Simon, pouvaient continuer à tester plusieurs châssis : après deux jours d'essais sur la Moto2 BQR, ils essayaient le châssis Kalex, puis le FTR britannique. Mike Di Meglio en profitait aussi pour s'habituer au pilotage du quatre-temps en accumulant des tours avec une Yamaha Supersport. Mike a fait 70 tours avec un meilleur temps de 1'38"4.

"Ça a été  positif, commente le Français, J’ai piloté une supersport et compris beaucoup de choses sur le pilotage d’une 4-temps. J’ai aussi essayé la Pons Kalex pour mon dernier run et j’ai beaucoup aimé. Nous n’avons heureusement eu aucun incident et j’ai pu me concentrer sur mon pilotage toute la journée, sans penser à autre chose. Je me suis fait plaisir sur les deux motos et j’ai fait beaucoup de tours.”

Les chronos ne sont pas vraiment représentatifs car il s'agit vraiment de séances d'essais de dégrossissage et la plupart des machines sont équipées de moteurs 600 stock (115 ch pour la Tech 3), bien loin des versions préparées des Supersport, qui affichent 145 chevaux.