Essais Valencia : Les Moto2, SBK et SSP en piste
Essais Valencia : Les Moto2, SBK et SSP en piste

Les trois catégories se retrouvent en piste pour deux jours d’essais (9-10 décembre) sur le circuit de Valencia, en Espagne.

En Moto2, sont présents six teams : BQR, Italtrans STR (Roberto Rolfo), Tech 3 (Raffaele de Rosa), Mapfre Aspar (Mike Di Meglio et Julian Simon), Pons Kalex (Sergio Gadea et Axel Pons) et WTR/ADV (avec Brannetti au guidon en attendant la guérison de Corti).

Roberto Rolfo, qui développe le châssis Suter et les pneus Dunlop depuis plusieurs mois maintenant, a réalisé son meilleur chrono en 1’38’’5.

Raffaele de Rosa, chez Tech 3, a commencé son travail avec Daniele Romagnoli, ancien team manager de Jorge Lorenzo, recruté par l’écurie française pour être le chef mécanicien du jeune pilote italien. Pour ses premiers tours de roue avec le prototype varois (nommé Mistral 610), il signe un meilleur chrono de 1’39’’2. De Rosa a fait une petite chute sans conséquence en fin de séance.

Suite à la récente annonce qu’il n’aurait pas de châssis Aprilia et en attendant une éventuelle action en justice contre le constructeur (les trois teams lésés devaient se réunir en soirée), le team Aspar utilise un châssis BQR. Julian Simon a tourné régulièrement en 1’38, avec un meilleur temps de 1’37’’9. Son coéquipier Mike Di Meglio, en proie à des problèmes de boîtes et de frein, a signé son meilleur temps en 1’39’’3.

Julian Simon : « C’est mon premier test officiel et je suis très content du feeling du prototype 4-temps. Nous pouvons améliorer les passages en courbe, mais je suis satisfait des progrès que nous avons faits jusqu’ici. »

Mike Di Meglio : « La journée a été un peu compliquée, parce que nous avons eu des problèmes avec les changements de vitesses et les freins. En ce qui concerne le châssis, j’étais un petit peu moins à l’aise que lors des premiers essais avec le prototype Moto2 ici, mais sur le dernier run, je suis parti en piste avec une nouvelle configuration du châssis et j’ai réussi à améliorer mes temps au tour. Ils sont encore loin d’être bons, et nous ne devons donc pas nous relâcher. J’espère que la météo sera bonne demain afin que nous puissions continuer à travailler et mieux comprendre le prototype Moto2. »

Aucun chrono n’a été pris du côté de Pons Kalex.

Enfin, il était intéressant de noter que les Honda Supersport du team Ten Kate étaient également en piste avec Kenan Sofuoglu et Michele Pirro. Le champion turc a signé un meilleur temps en 1’36’’8, soit une seconde plus rapide que le meilleur temps de Julian Simon sur la Moto2 BQR (en cours de développement, certes).

En Superbike, le meilleur chrono (1’34’’5) a été signé par Leon Haslam sur la Suzuki Alstare. Il précède de 2 dixièmes Max Biaggi (Aprilia). James Toseland (Yamaha) a signé le 3e chrono (1’34’’8) malgré une chute. Voici les temps communiqués par les teams :

1 Haslam (Suzuki) 1'34"5
2 Biaggi (Aprilia) 1'34"7
3 Toseland (Yamaha) 1'34"8
4 Rea (Honda) 1'34"9
5 Crutchlow (Yamaha) 1'35"1
6 Neukirchner (Honda) 1'35"8
7 Camier (Aprilia) 1'35"8
8 Hoffman (Aprilia - test team) 1'35"8
9 Guintoli (Suzuki) 1'36"1

Sources : www.motogp.com ; www.gpone.com