Essais pré-Bol d’Or : Des chronos très serrés
EnduranceEssais pré-Bol d’Or : Des chronos très serrés A l’occasion du 2e et dernier jour d’essai pour les concurrents du futur Bol, les favoris ont réalisé des temps très proches les uns des autres, avec un tout petit avantage à Suzuki et BMW, juste devant Kawasaki. Guillaume Dietrich a poursuivi son retour en forme et on est bien content pour lui.

Chronos du 2e jour (officieux) :
1- Suzuki SERT et BMW-Michelin 1’41.2
3-Kawasaki GSR 1’41.7
4-Yamaha YART 1’42.3
… Suzuki Junior Team LMS (Superstock) 1’42.8 en pneus soft, 1’43.2 en pneus course

Guillaume Dietrich (Suzuki SERT) : « Ca ne s’est pas trop mal passé. J’ai peu roulé, environ 20 tours chrono d’affilée. C’était une simulation de « semi-relais ». J’aurais pu aller plus vite, je n’étais pas à bloc. J’avais de bonnes sensations. Il y avait une bonne relation pneus-moto. Moi, ça va physiquement. Je suis content, mais je vais continuer à m’entraîner sérieusement pour être dans la meilleure forme possible. Ces deux jours ont été très positifs. »

Matthieu Lagrive (BMW-Michelin) : « Je suis satisfait. La moto est bonne et je suis forcément content des pneus. L’équipe a eu peu de temps pour se préparer pour le Bol, donc on se crée des pannes pour ne plus en avoir ensuite en course. On essaie de récupérer le temps perdu. L’équipage est homogène, mais individuellement il y a eu un manque de roulage, dans la mesure où on n’avait qu’une seule moto pour 4 pilotes (ndlr : Matthieu Lagrive, Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin). »

Dominique Méliand (Suzuki SERT) : « C’était mieux qu’hier. Il a fait beau l’après-midi, après une matinée humide. Si hier ça n’allait pas, aujourd’hui je suis à peu près content. L’important est de faire une bonne moyenne sur l’ensemble des relais. J’espère qu’on va faire mieux sur ces relais, de l’ordre d’1’42. Mais il ne faut pas être trop gourmand. »

Gilles Stafler (Kawasaki GSR) : « C’était bien. Il a plu toute la matinée, donc on n’est pas sorti car on avait déjà roulé hier sur le mouillé. On a confirmé cet après-midi sur le sec la direction dans laquelle on voulait aller. Greg Leblanc et Julien da Costa ont tourné à peu près dans les mêmes chronos. Olivier Four a été un petit peu moins rapide, mais ce n’est pas un problème, on sait qu’il sera là en course. On a testé aujourd’hui les Pirelli pour la course et ils sont très bien. Ils travaillent vraiment bien pour nous. On est content d’avoir eu zéro chute, car il y en beaucoup qui sont montés. »

Gwen Giabbani (Yamaha YART) : « Ce n’était pas trop mal. Il a fait beau cet après-midi et on a roulé tous les trois dans les mêmes chronos. Je suis content, ça se passe bien. L’équipage est homogène. On sait que les pneus sont performants sur la distance car ils permettent de faire les mêmes chronos rapides longtemps. Tout va bien. »

Damien Saulnier (Junior Team Suzuki LMS) : « Ca s’est bien passé. Il nous ne nous reste plus à faire que quelques petites modifications pour la course. C’est dommage que la météo n’ait pas été très favorable, mais ce qui est bien c’est que nous n’avons eu aucune chute. Ce furent deux bonnes journées. Ca a été très sympa. Si ça se passe comme ça pendant la semaine du Bol, ça ira. D’après les temps que tu me communiques, on n’est pas loin des motos de pointe qui sont en catégorie EWC.»

Photo : Guillaume Dietrich sur la Suzuki du SERT aux 24 H du Mans cette année (© PSP Stan Perec)