Essais 24 H du Mans : Lagrive 1 seconde sous le record !
EnduranceEssais 24 H du Mans : Lagrive 1 seconde sous le record ! A l’occasion de la deuxième et dernière journée d’essais privés des 24 H du Mans (dont la 32ème édition aura lieu les 18 et 19 avril) Matthieu Lagrive a amélioré d’une pleine seconde le meilleur temps
Lors des essais en 2008, le tour le plus rapide avait été réalisé par Matthieu Lagrive en 1:38.313. Il a pulvérisé cette performance ce mercredi avec un temps de 1’37.3 sur sa Fireblade officielle engagée par Honda France. Pour mémoire, le record du tour avait été établi l’an dernier en 1:39.812 en course par la Suzuki N°1 de Philippe-Lagrive-da Costa.
 
Matthieu Lagrive (Honda France) : «J’ai roulé en 1’37.3 en pneus qualif et en 1’37.9 en pneus course. On a fait les relais complets en 1’38. Je me suis régalé. Il y a encore beaucoup de travail car la moto a été finie la semaine dernière et nous sommes actuellement loin d’être au top en châssis. »
 
Gwen Giabbani (YART, Yamaha Austria Racing Team) : “J’ai tourné en 1’38.5 en pneus course. On découvre les Michelin et on n’a travaillé qu’en pneus course. Tout va très bien, on est très contents de la moto qui marche bien. Il nous reste une marge d’évolution car il y a encore des choses à découvrir et à analyser. »

Dominique Méliand (SERT, Suzuki Endurance Racing Team) : “Ca s’est bien passé, le temps était magnifique. C’est positif. Nous avons une nouvelle moto et nous la découvrons. Elle n’est pas encore en version définitive, car les pièces ont été commandées tard en raison de la crise économique. J’espère que nous en disposerons pour les prochains essais, mais ce n’est pas certain. Vincent Philippe a tourné en 1’38.3, Barry Veneman en 1’38.8 et Guillaume Dietrich en 1’39. Je suis surpris par la proximité des temps entre les 3 pilotes. Cela prouve que la moto est plutôt facile à l’utilisation. Mais ce n’est pas encore la version définitive. Le bilan de ces deux jours est bon : on avait besoin de faire rouler cette nouvelle moto… et un seul pilote (Matthieu Lagrive) a été plus rapide que nous. »

Christophe Guyot (Yamaha GMT 94) « Je suis très content, nous avons égalé nos meilleurs chronos de l’an passé. Sébastien Gimbert et David Checa ont tourné en 1’38 et Erwan Nigon en 1’39.0. En course, la Honda, la Suzuki et nous ne nous lâcherons pas. Il faudra l’homogénéité entre les 3 pilotes et ça nous l’avons. Il nous manque encore 1 seconde par rapport au potentiel de la moto. On a toujours roulé avec le plein d’essence, jamais avec 3 litres dans le réservoir. Il y a un très gros potentiel. On est lucide. Ce sera le plus intelligent et le plus chanceux qui gagnera. Les privés (YART, Michelin, Phase One, Maco) ne seront pas loin. Notre moto est nouvelle comme la Suzuki, et cette Honda n’a jamais fait de course de 24 heures. Il va y avoir un rythme de Grand Prix, c’est sûr ! »
 
Damien Saulnier, team-manager de la Suzuki du Junior Team Lycée Le Mans Sud : «On a fait à peu près les mêmes chronos qu’hier, mais en plus régulier. Louis Bulle est descendu en 1’42, alors que Freddy Foray et Cédric Tangre sont parvenus à 1’40.2. Je suis content car on découvre la moto. On a roulé sans la ligne d’échappement, ni le boîtier électronique, ni le shifter. On devrait descendre en 1’39. Le groupe devient homogène et c’est très positif. » 
  
Sébastien Charpentier (Honda France) : “Après 7 mois d’inactivité, j’ai retrouvé de bonnes sensations. J’ai tourné en 1’39.0 en pneus qualif et 1’39.86 en pneus course. J’ai un bon feeling, je suis très content. C’est cool ! Matthieu Lagrive a impressionné. Les pneus Michelin marchent super bien. On a eu la chance d’avoir une météo magnifique. »
  
Michel Hautbois (Kawasaki officielle, Gilles Stafler Racing) : “Ca s’est très bien passé. On a fait du développement avec nos 3 nouveaux pilotes. Julien da Costa a roulé en 1’38.8 en pneus course. Il vient de changer de marque et c’est son premier roulage de l’année. On n’a pas recherché le dernier dixième. Je suis complètement satisfait de ces deux jours d’essai. »
 
Jean-Philippe Weber, directeur de Michelin Compétition pour la moto « On a utilisé les mêmes pneus avant qu’hier et nous avons travaillé l’endurance sur un relais. Dans ce domaine tout va très bien et on va maintenant rechercher la performance. Matthieu Lagrive a tourné en 1’37.9 en pneus course. Pour la Honda du Power Research Team Michelin, le setting est bon. Nous avons une bonne synergie avec le YART et Honda France. William Costes a tourné en 1’38. Il y a un bon esprit d’équipe, ce qui permet d’aller vite, tout en étant constant et endurant. Il faut désormais travailler sur les pneus que nous utiliserons pendant la nuit, quand la température sera inférieure à celle dont nous avons bénéficié à l’occasion de ces deux jours de test. »

Temps des pilotes du QERT (Qatar Endurance Racing Team) :
Delhalle : 1'40,4 - Al Naimi : 1'41,0 - Shinjo : 1'41,9 - Al Mannai : 1'43,3