Endurance : Le Bol se prépare
EnduranceEndurance : Le Bol se prépare Course d’endurance mythique s’il en est, le Bol d’Or aura lieu sur le Circuit de Magny-Cours dans la Nièvre les 11 et 12 septembre prochains. Au-delà d’une course de 24 heures qui rassemble les meilleurs acteurs de cette discipline, cette épreuve internationale inscrite au calendrier du championnat du monde d’endurance est l’occasion d’une grande fête de la moto. 

Cinquième et avant-dernière épreuve du mondial d’Endurance, le Bol d’Or est toujours un rendez-vous incontournable et attendu des teams professionnels comme des écuries amateurs. Pas moins de 31 équipes sont inscrites pour disputer l’intégralité du championnat du monde. Un gage de bonne santé pour cette discipline en plein renouveau. D’autant que la plupart des constructeurs moto s’y investissent ainsi que quatre manufacturiers pneumatiques et que les pilotes représentent une bonne douzaine de nationalités différentes.

À ces équipes permanentes, qui impriment un rythme de plus en plus élevé à la course, viennent s’ajouter les nombreux amateurs qui pimentent régulièrement l’épreuve et jouent parfois les troubles fêtes au milieu des équipes officielles.

Outre la compétition, le Bol d’or est l’occasion pour les passionnés de passer un week-end complet axé autour de la moto. Hormis la compétition principale de 24 heures, ils peuvent assister à des courses annexes le vendredi et le samedi matin. Un village avec une centaine d’exposants, de nombreux spectacles et animations, un concert samedi soir, des facilités de parking et consignes ; organisateurs, partenaires et constructeurs se mobilisent pour faire de ce rendez-vous en terre nivernaise un week-end inoubliable.

En mettant l’accent sur le confort et la convivialité, tout est mis en œuvre cette année pour que chacun vive au rythme des 24 heures. Des espaces de restauration à thème accueilleront le public non stop pendant la compétition. Confortablement installés autour d’une table, les spectateurs ne perdront pas une miette de la course, grâce à plusieurs écrans géants diffusant spots d’animations, images et résultats. Les organisateurs veilleront à ce que les prix pratiqués dans ces lieux soient corrects afin de permettre au plus grand nombre d’apprécier ces pauses gourmandes. Et pour être au cœur de la course à chaque instant : l’implantation d’un bar - restaurant en bord de piste est à l’étude actuellement.

Cette 74ème édition aura une saveur particulière car si les organisateurs viennent de renouveler l’accord qui les lie au circuit de Magny-Cours pour une durée de cinq ans, c’est la dernière fois que l’épreuve aura lieu en septembre.

En effet, les dates des 24 Heures du Mans et du Bol d’Or seront inversées à partir de 2011 et le Bol d’Or se déroulera en ouverture de saison au mois d’avril.