Ducati : ''On ne fera pas une copie de Yamaha pour Rossi''
Ducati : ''On ne fera pas une copie de Yamaha pour Rossi'' Le team manager de l'équipe Ducati en MotoGP Vittoriano Guareschi est un peu las que certains insinuent que la Desmosedici qui s'annonce pour 2011 sera en fait une copie de la Yamaha exécutée par le groupe de Valentino Rossi.  Pour Guareschi, il est clair que Ducati va bénéficier de l'arrivée de Rossi et de l'expérience victorieuse de son chef technicien Jeremy Burgess. Mais il ajoute dans le même souffle que Burgess et ses hommes sont contents du potentiel fondamental de la moto italienne.

"Ils se sont bien acclimatés. Ils aiment notre façon artisanale de travailler, après tant d'années passées avec les Japonais, déclare Guareschi. Jerry me facilite la vie. En général, il règne une grande sérénité. Il nous faut simplement améliorer notre moto, pas la transformer en une copie de Yamaha."

Certains pensent pourtant que ce serait ce qu'il y a de mieux à faire, et vite au vu des essais de Valencia en novembre. Tout est de la faute de l'épaule de Rossi, précise Vito, pas de celle de la moto : "Les chronos n'étaient pas très encourageants, mais quand on a vu l'état de son épaule, on a été réassurés. Notre moto doit être conduite avec force, et il en avait peu à Valencia."

Le directeur sportif de Ducati Filippo Preziosi a précisé que l'équipe était prête pour effectuer rapidement le travail de développement, au cas où Rossi penserait que ça irait dans la mauvaise direction : "Nous avons créé les conditions pour concevoir, dans la plus brève période de temps possible, les pièces nécessaires pour améliorer la moto."

"Recruter Valentino ne permet pas seulement d'avoir un pilote très rapide, explique Preziosi, mais aussi quelqu'un capable de donner des indications correctes pour le développement de la moto. Donc il faut qu'on utilise au maximum cet atout précieux pour l'entreprise. D'après les commentaires de Valentino, il n'est pas impérieux de changer radicalement le projet. Nous serions toutefois prêts à le faire si ça devenait nécessaire."

Source : autosport.com

Photo Stan Perec PSP