Dr Costa : « Le problème de l’épaule de Valentino est plus sérieux qu’on le pense »
Dr Costa : « Le problème de l’épaule de Valentino est plus sérieux qu’on le pense » Pour Claudio Costa, chirurgien orthopédiste et créateur de la Clinique Mobile, ce n’est pas parce que Rossi ne se plaint pas sans arrêt des conséquences de sa chute en motocross en avril qu’il ne souffre pas pour autant.

« Valentino n’est pas le genre de personne qui cherche des excuses, mais il souffre », a déclaré Costa à Motosprint. « Je l’ai d’ailleurs félicité car le voir avec un tel esprit combattif sans se plaindre est quelque chose d’admirable. 

« Il a une inflammation qu'on appelle périarthrite, une tendinite très importante à la tête du biceps, et le cartilage qui borde l'omoplate est endommagé. C'est un handicap temporaire important. »

Jeremy Burgess, le chef technicien de Rossi, confirme le point de vue du chirurgien : « On voit clairement sur la télémétrie comment Valentino est obligé de rouler actuellement. Il doit entrer plus lentement dans les virages et supporter une position moins efficace sur la moto. Il pilote parfois avec un seul bras pour reposer l’autre. Il court en limitant les dommages. »

Mais déjà Burgess envisage un rapide retour en forme de son pilote : « Si j’étais dans les bottes de ses rivaux, j’en profiterais au maximum. Car quand il sera guéri, ses courses seront différentes des actuelles. »

« Mon épaule s’est stabilisée après Jerez mais son évolution a été très, très lente depuis, a expliqué Rossi. La douleur est très vive le matin pendant l’heure qui suit mon réveil mais après je peux faire des activités normales comme conduire ma voiture. Piloter une moto reste cependant difficile. »

Sources : Autosport, Dorna et MotoSprint

Photo : Valentino interviewé par Bruno Vandestick au GP de France (© PSP Stan Perec)