Communiqué : Jérémy Guarnoni teste en Superstock à Misano
Communiqué : Jérémy Guarnoni teste en Superstock à Misano Pour cette nouvelle année qui commence, j’ai décidé de vous faire vivre la saison 2012 de plus près avec des comptes rendu détaillés de mes journées d’essais et des week-ends de course. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant je participerai pour la deuxième année à la Coupe du Monde FIM Superstock 1000, au sein du Team Officiel Kawasaki Pedercini. Mes premiers tours de roues avec ma nouvelle moto se sont effectués le mois dernier sur le circuit d’Alès. Les choses sérieuses ont commencé ce week-end sur le circuit de Misano-Adriatico.
 
Jour 1
Cette première journée s’est très bien déroulée, elle m’a surtout fait vivre une nouvelle expérience ! Celle de se débrouiller tout seul sans mécanicien et oui car mon mécanicien ne pouvait pas se libérer pour cette première journée de test.
 
Préparer ma moto, essence, couvertures chauffantes, braquet et changer les pneus s’est avéré une super expérience. Mon respect pour les mécaniciens est devenu encore plus grand car ce n’est vraiment pas facile ! Bref, revenons à mon domaine de prédilection.
 
Les premières séances se sont plutôt bien passées avec des chronos de plus en plus rapides à chaque tour. Les conditions météo étaient de la partie ce qui m’a permis au bout de seulement 4 séances de rouler 6 dixièmes plus vite que le temps que j’avais établi l’an dernier en course. Autant dire que j’étais super content et que mon feeling avec la moto s’avérait concluant !
 
Jour 2
Pour cette deuxième journée de test, j’avais décidé de changer d’amortisseur pour trouver un meilleur feeling avec l’arrière de la moto. Après seulement quelques tours j’ai roulé dans les mêmes chronos que la veille en pneu usés. J’ai donc voulu  mettre un pneu neuf et au bout de 4 tours j’ai amélioré mon meilleur chronos de 5 dixièmes ! Très satisfait du réglage amortisseur, j’ai apporté quelques modifications sur la fourche et l’amortisseur pour que la moto reste bonne avec des pneus usés. J’ai donc  effectué plus de 20 tours avec le même train de pneus et dans les mêmes chronos qu’avec  des pneus neufs, ce qui voulait dire que la moto restait très bonne malgré l’usure des pneus.
 
Pour la dernière séance, je suis encore parti en pneu neuf pour essayer d’améliorer mon chrono mais avec le trafic et un problème d’essence qui m’a obligé à rentrer au box, j’ai seulement amélioré de 3 dixièmes. Je suis resté un peu sur ma faim car je pensais pouvoir améliorer  largement en exploitant mes pneus neufs … Mais bon les chronos que j’ai réalisés restent très bons et mon feeling avec la moto est excellent !
 
Prochaine étape Imola et Aragon semaine prochaine.
 
Gazz #11
 
Jérémy Guarnoni