Communiqué : European Bikes, grandes premières !
NationalCommuniqué : European Bikes, grandes premières !

Pas moins de 35 pilotes étrennaient ce week-end la nouvelle Coupe de France European Bikes aux guidons de leurs motos européennes de plus de 650cc. Une réussite, autant pour le concept, que pour Brice Nunnari et sa Ducati 1199 Panigale, qui repartent du Mans en tête du classement provisoire avec une victoire à la clef.

L'ouverture de la saison 2012 du championnat de France Superbike se tenait ce week-end au Mans. Ce rendez-vous printanier sonnait également les grands débuts de la Coupe de France European Bikes, qui a remporté un vif succès auprès de ses participants. Seule ombre au tableau : la blessure sérieuse de Vincent Douillet, qui en chutant lourdement en première manche, s'est fracturé trois vertèbres lombaires. Toute l'équipe de l'European Bikes lui souhaite un prompt et bon rétablissement.

Les essais
Dès le début du week-end, les habitués du Top Twin ont prouvé qu'il fallait toujours compter avec eux et leurs bicylindres malgré l'avénement des 3 (Triumph Daytona) et 4 (BMW S1000RR, Aprilia RSV4) cylindres. Ainsi,  aux termes des qualifications, la grille de départ (composée en 2012 de lignes de trois pilotes seulement, par mesure de sécurité) accueillait au premier rang Nicolas Trolard (Ducati 1198), Stéphane Pagani (Ducati 1198), vainqueur de l'édition 2011 du Top Twin, et Ludovic Loeul (KTM RC8R). Un nouveau venu, Vincent Douillet, semait le trouble en signant le 4e temps au guidon de sa BMW, devant Lionel Ancelin (Ducati 1198) et un autre adepte du multicylindre, Sam Matthews (Aprilia RSV4). Jean-Louis Ocana signait le meilleur chrono des Ducati du Challenge 848, au 14e rang scratch.

Course 1
Dès le départ, Brice Nunnari surprend tout le monde par un départ canon : parti depuis la 8e place sur la grille, il boucle le premier tour en tête, devant Stéphane Pagani et Nicolas Trolard, juste avant que la course ne soit neutralisée suite à la grosse chute de Vincent Douillet. Après trois tours sous safety car, la course reprend et Trolard passe leader. Pagani reste au contact ainsi que Loeul. Dans le neuvième tour, Trolard est victime d'un problème technique et doit abandonner. Il laisse le commandement à Nunnari, tandis que Pagani se fait déborder par Loeul. Les trois hommes franchiront la ligne d'arrivée dans cet ordre. Nunnari offre ainsi à la Panigale une victoire dès sa première participation à une course sur le sol français. Ancelin et Matthews complètent le top-5, devant les Ducati 1198 de Christophe Maubourguet et Bruno Paita, puis les BMW S1000RR de Pascal Politi et d'un certain Jean Foray, transfuge du FSBK et papa de Freddy et Kenny. Pierre Solari (KTM RC8R) pointe 10e. Alexis Mathieu, en franchissant la ligne en 13e position, remporte la manche du Challenge 848.

Course 2
Une nouvelle fois, Nunnari surgit de la grille pour se placer dans la roue de Trolard, auteur du "holeshot".  Trolard prend rapidement de l'avance et, dans le quatrième tour, Ancelin trouve la faille pour doubler Nunnari. Il est imité par Pagani deux tours plus tard. Devant, Trolard est intouchable. Au huitième tour, Pagani double Ancelin, qui tente de s'accrocher, mais en vain. Le drapeau à damiers s'abaisse sur la victoire de Trolard, devant Pagani et Ancelin, pour un podium 100% twin. Nunnari termine 4e, devant Loeul, Matthews, Paita, Michel Amalric (KTM RC8R), Maubourguet et Noël François, 10e sur sa Triumph Daytona. Au Challenge 848, Jean-Louis Ocana monte sur la plus haute marche du podium en prenant la 18e place scratch.

Avec une victoire et une 4e place, Brice Nunnari repart de la Sarthe en tête des classements provisoires scratch et twin. Il est suivi de près, dans les deux classements, par Stéphane Pagani et Ludovic Loeul. Alexis Matthieu mène le Challenge 848 devant David Ghisalberti et Charline Dieu.

L'European Bikes vous donne rendez-vous les 28 & 29 avril prochains à Nogaro (32)

Photo : Brice Nunnari en action sur la nouvelle 1199 Panigale - © Photopress