Chronos 24 H : Yamaha pour un petit dixième de seconde
EnduranceChronos 24 H : Yamaha pour un petit dixième de seconde
C’est la R1 de Gimbert-Checa-Nigon qui a été la plus rapide avec un temps moyen entre les trois pilotes de 1’37.941, devant les Honda de Lagrive-Charpentier-Plater (1’38.069) et de Costes-Marchand-Monge (1’38.102).
C’est Matthieu Lagrive qui a réalisé le meilleur temps absolu en 1’47.460 et cela peut avoir de l’importance pour la Superpole qui se déroulera pour la première fois dans l’histoire des 24 H du Mans. L’équipage de la Yamaha du GMT est un peu plus homogène que ses concurrents, d’où son meilleur temps moyen. Elle dispose de Pirelli, contrairement aux Honda qui elles sont en Michelin. La Suzuki de Philippe-Veneman-Dietrich est quatrième en Dunlop, devant la Kawasaki de da Costa-Kenny Foray-Andrews en Pirelli engagée par le nouveau team GSR.
 
La Yamaha de Jerman-Martin-Giabbani est sixième, devant la Honda National Moto de Four-Scarnato-Lozano et la Kawasaki Bolliger de Saiger-Muff-Penzkofer. Enfin la liste des dix premiers qualifiés pour la Superpole est complétée par la Yamaha leader de la catégorie Superstock pilotée par Brivet, Piot et Morillon puis la Suzuki du RT Racing Team de Devoyon-Chevre-Frédéric Jond.
 
Petite déception pour la Suzuki du Junior Team, seulement cinquième malgré les bons temps de Freddy Foray et de Cédric Tangre, mais handicapée par les chronos de Louis Bulle, à 2,5 secondes de ses coéquipiers. Les champions Superstock en titre (la Suzuki du Qatar) ne sont que 19èmes.
 
Dernière qualifiée en 46ème position, la RC 30 de Dumain-Enault-Cochet a le mérite d’avoir décroché sa place sur la grille de départ malgré ses 20 ans et ses 750 cm3. Qualification méritoire également pour la seule moto non-européenne, la KTM du team Cross Roads de Loeul-Paul-Durand qui est 44ème.
 
Enfin notons le forfait malheureux d’Arnaud Le Royer, souffrant d’une clavicule cassée.


Les résultats de la séance qualificative 2 et de la Superpole sont téléchargeables dans la galerie en haut de page.

Séance qualificative 2

Pilotes admis en Superpole