Champagne chez Ducati : La première 1199 Panigale sort des chaînes
DiversChampagne chez Ducati : La première 1199 Panigale sort des chaînes La production industrielle de la grande nouveauté bolognaise est désormais lancée. Cette moto révolutionnaire à bien des égards devrait arriver chez les concessionnaires fin mars ou début avril. Une fête a été organisée en bout de la chaîne d'assemblage de la 1199, avec tout le personnel Ducati, dont le grand patron Gabriele del Torchio, le directeur général Claudio Domenicali et le directeur de la fabrication Silvano Fini.
 
La Panigale est le vaisseau amiral de la gamme Ducati, celui dans lequel la firme italienne a mis tout son savoir-faire. Si le moteur porteur s'est avéré un échec en MotoGP, la 1199 est là pour prouver que ce ne sera pas le cas sur la route, ni ensuite en compétition en Superstock 1000, puis en British Superbike cette année, et enfin en mondial Superbike en 2013.
 
Au-delà de cette question de châssis, Ducati a équipé la Panigale d'un raffinement technique jamais vu jusqu'ici sur aucune moto quand on fait le total : un entraînement de la distribution hybride par chaînes et pignons, des soupapes en titane, une poignée de gaz ride-by-wire, un frein moteur contrôlé électroniquement, ainsi d'ailleurs que les suspensions, et surtout ce fameux moteur Superquadro. Avec un énorme alésage de 112 mm pour une course de 60,8 mm, il délivre 195 chevaux à 10 750 tours / minute, et surtout un couple de 132 Nm à 9 000, ce qui est colossal.
 
Ducati a également confiance dans sa technologie et ses capacités de réaliser un moteur solide, puisque pour la course elle lui fait confiance pour assurer une saison entière de Superstock 1000 avec seulement trois exemplaires par pilote, alors que pour la route un intervalle de 24 000 km est promis entre deux entretiens majeurs (ce chiffre de 24 000 km, qui à première vue est un peu étrange, correspond en fait à 15 000 miles américains).
 
Cette arrivée de la Panigale sur le marché est particulièrement importante pour Ducati qui prouve ainsi la qualité de son savoir-faire, et peut alors d'autant plus facilement proposer par ailleurs des modèles un peu moins proches de son cœur d'image de marque hyper-sportive.
 
On attend avec impatience les premières courses de la Panigale, le 1er avril à Imola en Coupe FIM Superstock 1000, puis une semaine plus tard à Brands Hatch, sur le circuit Indy, pour les débuts du British Superbike.
 
Photo © Ducati