CEV : Lucas Mahias frôle le podium en Moto2
CEV : Lucas Mahias frôle le podium en Moto2

Lucas Mahias, 9e du championnat de France Supersport 2011, tente sa chance en CEV Moto2. La première course du championnat se tenait ce week-end à Jerez. "Bernardo", comme le surnomme son mentor Serges Nuques, y a raté le podium d'un rien.

Engagé au sein du team Inmotec, Lucas parvenait à signer le 4e temps des essais qualificatifs, disputés sur une piste humide, et ce malgré "de gros problèmes de grip au niveau du train arrière." Le week-end commençait donc plutôt bien pour le protégé du Chevalier de Groland, face à des pilotes espagnols quasiment nés sur la piste andalouse.

La course, elle aussi, démarrait sous de bons auspices. Sur une piste séchante, Lucas s'est tout de suite mêlé à la bagarre pour le podium. Il occupait la 2e place quand la pluie faisait de nouveau son apparition. "Les deux tiers du plateau ont alors décidé de rentrer au box pour chausser les pneus pluie, commente Lucas, joint par téléphone pour nous raconter sa course. Il restait sept tours, et j'ai choisi de finir en slicks, comme tous les pilotes des avant-postes. C'était un pari, mais c'était le bon : le vainqueur a fini la course en slicks. Le problème, c'est que ça devenait inroulable... Au bout d'un moment, je me suis fait avoir : j'ai chuté. J'ai quand même pu repartir pour terminer 7e."

Un peu frustrant, certes. Mais Lucas a prouvé qu'il avait la vitesse pour jouer devant dans ce championnat très disputé. "Mon team m'a fait une offre incroyable pour que je puisse rouler lors de la prochaine course, à Navarra (un tout nouveau circuit près de Pamplune, ndlr). Mais pour l'instant, ma saison s'arrête après cette course... Comme d'habitude, je suis à la chasse aux budgets pour pouvoir aller plus loin. En tous les cas, je remercie vraiment mon team, qui fait son maximum pour me permettre de rouler. Inmotec est une petite entreprise, et je sais qu'ils ne peuvent pas faire plus que ce qu'ils font actuellement pour moi."

Rendez-vous donc à Navarra pour suivre la prochaine course de Lucas en CEV... en croisant les doigts pour qu'il y en ait d'autres !

Photo : La Inmotec Moto2 de "Bernardo" - © Lucas Mahias