BSB : Les British (dont Florian Marino) le nez dans la bulle
BSB : Les British (dont Florian Marino) le nez dans la bulle L'obligation d'utiliser un boîtier électronique Motec unique en British Superbike cette année pousse tous les teams d'outre-Manche à limer actuellement consciencieusement le bitume. Si la plupart prennent le chemin de l'Espagne, d'autres roulent à domicile malgré l'hiver. C'est le cas notament de l'équipe Tyco TAS Suzuki qui a investi hier le circuit de Kirkistown, County Down, avec l'Australien Josh Brookes (82 tours) et le local  Alastair Seeley (53 tours). Participait également à cette séance leur coéquipier Conor Cummins sur sa GSX-R1000 Superstock. Seeley a réalisé son meilleur tour en 56.5 à comparer au record officiel de 55.6 établi par Cameron Donald et au record officieux, établi lors de tests l'an dernier, de 54.2 par Seeley dans de bonnes conditions climatiques.
 
Florian Marino et John Laverty ont étrenné leurs Aprilia (Superstock actuellement) du Splitlath Redmond Racing eux-aussi en Angleterre, sur le circuit d'Oulton Park, qui est d'après les spécialistes locaux un des plus durs du championnat.
 
Florian Marino a déclaré : "C'était aussi mon premier roulage sur une moto depuis la fin de la saison dernière, donc j'ai été heureux d'être sur une moto après environ cinq mois. C'était également la première fois que je pilotais une 1000 et la piste était nouvelle aussi, donc j'apprenais beaucoup. C'était un warm up pour moi. Ce fut une amusant journée avec l'équipe."
 
D'autre part, Noriyuki Haga et sa nouvelle équipe Swan Yamaha, qui comprend dans ses rangs le champion BSB en titre Tommy Hill, sont en route pour l'Espagne où ils vont tester pendant trois jours à Cartagene. Ce sera pour Nitro Nori l'occasion de rouler sans traction control (désormais interdit), ce qui n'avait pas dû lui arriver depuis longtemps.
 
Photo : Florian Marino et John Laverty (© 2012 BSB / MotorSport Vision Racing)