British SBK : Tommy Hill (Suzuki) le plus rapide à Cartagene
British SBK : Tommy Hill (Suzuki) le plus rapide à Cartagene Tommy Hill a devancé James Ellison (Honda), le vice-champion 2009 derrière Leon Camier, à l’occasion de 3 jours de tests pour les concurrents du BSB, qui viennent de se terminer en Espagne.

Sur sa GSX-R de l’équipe Worx Crescent Suzuki, Tommy Hill a devancé de 3 dixièmes la Fireblade du team Swan Honda de James Ellison. Selon Hill, « Nous sommes venus ici avec une longue liste de choses à faire et on a réussi à tester différentes configurations de châssis et de suspension. Les temps au tour sont descendus et je me sens désormais bien sur la moto. Ce circuit est étroit et sinueux, j’ai ainsi pu piloter la moto comme je l’aurais fait sur les pistes du Royaume-Uni et le travail que nous avons effectué ici est donc utile. Tout se passe bien. »

Yukio Kagayama, coéquipier de Hill, a réalisé le troisième temps avant de chuter lourdement en faisant un high-side le dernier jour (samedi). Hill chutait également en doublant un autre pilote. Personne n’était blessé, mais si Hill complétait 90 tours, Kagayama n’en faisait que 52.

Les chronos ci-dessous ont été fournis par les équipes, et il semblerait que le 4ème temps de Dan Linfoot (Motorpoint Yamaha) soit plutôt fantaisiste selon les autres teams. Par contre, ce qui est sûr, c’est que Linfoot et son coéquipier Neil Hodgson ont récupéré les R1 que le team Airwaves Yamaha utilisait l’an dernier. Les châssis ont été conservés, mais les moteurs d’usine en bout de kilométrages ont été changés pour des groupes développés à Scunthorpe dans les ateliers du team de Rob McElnea. Le système Magnetti-Marelli a été remplacé par un Motec plus simple.

James Ellison et Stuart Easton ont travaillé sur l’électronique de leurs CBR 1000 RR de l’équipe Swan Honda. Sur les Honda HM Plant, Josh Brookes et Ryuichi Kiyonari ont développé leur nouveau système électronique Motec et réglé leur suspension Öhlins. Ils étaient absents lors de la première journée d’essais, d’où des temps moyens. Michael Laverty et Alastair Seeley, les deux coéquipiers de Relentless by TAS Suzuki, ont travaillé sur la cartographie et l’anti-patinage, avant que Laverty ne chute sans gravité.

Gary Johnson sur son AIM Suzuki a chute lourdement et a été transporté à l’hôpital. A priori, il n’est pas gravement blessé.

Résultats :
Tommy Hill (Worx Crescent Suzuki) 1:34.5
James Ellison (Swan Honda) 1:34.8
Yukio Kagayama (Worx Crescent Suzuki) 1:34.9
Dan Linfoot (Motorpoint Yamaha, 1:35.0
Stuart Easton (Swan Honda) 1:35.1
Michael Laverty (Relentless by TAS Suzuki) 1:35.1
Neil Hodgson (Motorpoint Yamaha) 1:35.8
Alastair Seeley (Relentless by TAS Suzuki) 1:35.9 
Michael Rutter (Riders Motorcycles.com Ducati) 1:36.1
Martyn Jessop (Riders Motorcycles.com Ducati) 1: 36.0
Ryuichi Kiyonari (HM Plant Honda) 1:36.5
Josh Brookes (HM Plant Honda) 1:37.5
Chris Burns (Splitlath Motorsport Aprilia) 1:38.0
Joe Burns (Splitlath Motorsport Aprilia) 1:38.5
Gary Johnson (AIM Suzuki) chute

Source : Temps officieux, fournis par les équipes

Photo : Tommy Hill à Cartagene (© Suzuki)

Première course du championnat britannique : du 3 au 5 avril à Brands Hatch.