Bol d'Or : Le SERT vainqueur
EnduranceBol d'Or : Le SERT vainqueur Le SERT, la Honda Michelin et la Kawasaki GSR sur le podium Yamaha Austria est Champion du Monde FIM Qtel 2009 QERT, vainqueur de la Coupe du Monde FIM.

Malgré une concurrence féroce, le Suzuki Endurance Racing Team s’impose au Bol d’Or avec Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four. La Suzuki officielle a passé le drapeau à damier avec 3 tours d’avance sur la Honda Michelin Power Research Team de William Costes, Matthieu Lagrive et Josep Monge et 7 tours sur le Team GSR Kawasaki avec Kenny Foray, Javier Fores et Kenny Noyes.

Pourtant après vérifications techniques concernant la contenance des réservoirs, la Honda Power Research Team a été déclassée et pénalisée de 40 tours. Officiellement, la Honda Michelin termine donc dixième.

Cela permet au Team 18 Sapeurs Pompiers de monter finalement sur le podium. Sur la Suzuki 18, Stéphane Molinier, David Brière et Jérôme Tangre ont tenu bon face à la Suzuki RAC 41 City Bike pilotée par Gregory Junod, Vincent Houssin et Greg Black. La Suzuki Sapeurs Pompiers termine à moins de 20 secondes du RAC 41.

Durant les deux tiers de la course, nous avons assisté à Magny Cours à une course de Superbike entre les quatre favoris à la victoire. Au gré de ravitaillements et des changements de pilotes, la Yamaha Austria Racing Team, la Suzuki Endurance Racing Team, la Honda Michelin Power Research Team et la Yamaha France GMT 94 ont successivement pris le commandement. Yamaha Austria, éloigné samedi soir du peloton de tête en raison d’une petite fuite d’huile, a refait son retard dans la nuit alors que la Yamaha France GMT 94 connaissait ses premières alertes de surchauffe moteur.

Grande perdante de ce Bol d’Or 2009, la Yamaha GMT a finalement abandonné peu après 7 heures du matin, joint de culasse HS. Solidement accrochée à sa troisième place, la Yamaha Austria Racing Team a connu elle aussi des soucis de surchauffe aggravés par des problèmes électriques. Rentrée au box vers 12 h 30, la YART est ressortie pour boucler un dernier tour et terminer en trente-cinquième position. Le podium échappe donc au YART qui décroche malgré tout le titre de Champion du Monde FIM Qtel d’Endurance 2009.

Belle performance aussi pour la Suzuki AM Moto Racing Compétition qui enregistre au Bol d’Or son meilleur résultat de la saison. Sullivan Hernandez, Pierre Guersillon et Fabrice Auger terminent à la cinquième place. Très belle course aussi pour le Bolliger Team Swtzerland qui termine neuvième. Une chute en début de course a renvoyé la Kawasaki de Horst Saiger, Eric Mizera et Jose-Manuel Rita en fond de classement. Elle a aussi été retardée par une panne d’essence. L’équipe suisse Bolliger devance la Honda Michelin et la Suzuki italienne No Limits de Gianfranco Guareshi, Victor Casas et Emiliano Bellucci.

En Superstock, la bagarre a été aussi rude qu’en Formula EWC. Après 24 heures de course, la Kawasaki Maccio Racing de Lionel Richier, Jullien Millet et Fred Moreira s’impose en sixième place juste devant la Suzuki Motors Events de Gérald Muteau, Emilien Humeau et Frédéric Bernon. La Suzuki du Qatar Endurance Racing Team complète le podium grâce à Mashel Al Naimi, Sultan Al Naimi et Anthony Delhalle. Le QERT décroche ainsi la Coupe du Monde FIM 2009 avant même les 8 Heures de Doha qui auront lieu le 14 novembre prochain au Qatar.

Grande favorite au podium Superstock, la Suzuki Junior Team LMS a débuté la course en fond de classement avec quinze tours de retard sur les leaders. Arrivé au virage d’Adelaïde sans frein, Cédric Tangre sur la Junior Team a provoqué dès le deuxième tour de course la chute de trois autres machines, la Honda National Motos d’Emeric Jonchière, la Yamaha BK Maco Moto Racing Team de Dani Ribalta et la Kawasaki Atomic Moto Sport de Jérémy Keller.

Cette épreuve de 24 heures n’a pas été tendre et la liste des abandons est imposante. La Yamaha Phase One Endurance qui pointait septième en début de soirée a abandonné vilebrequin cassé. Impliquée dans la chute collective de début de course, la Yamaha BK Maco Moto Racing Team a été stoppée dans sa remontée dans la nuit par une casse moteur. La Suzuki Endurance Moto 45, en bagarre pour le podium Superstock, a abandonné vers 23 heures, bielle cassée. C’est le premier abandon de cette équipe depuis ces débuts en Endurance mondiale en 2006. La Honda RMT 21 Racing Germany et la Kawasaki Atomic Moto Sport ont quitté la course sur surchauffe moteur. La Yamaha Amadeus X-One, sixième après une heure de course grâce à Ayrton Badovini, a été retardée par deux chutes d’Anthony dos Santos puis stoppée par une casse moteur.

Le premier abandon enregistré est celui de la Honda National Motos. Emeric Jonchière, percuté lors de la chute collective de tout début de course, a été évacué avec un traumatisme crânien et n’a pas été autorisé à reprendre la piste. National Motos était quatrième sur la grille de départ.

40 équipages sur les 53 engagés ont passé la ligne d’arrivée de ce 73e Bol d’Or qui a réunit 55 000 spectateurs sur le circuit de Magny-Cours.

Prochaine et dernière épreuve du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance, les 8 Heures de Doha le 14 novembre au Qatar.