Bol d'Or : La victoire pour Kawasaki au terme d'une dernière heure intense
EnduranceBol d'Or : La victoire pour Kawasaki au terme d'une dernière heure intense
Julien Da Costa, Grégory Leblanc, Olivier Four, le manager Gilles Stafler et l'ensemble du team SRC peuvent exulter : Kawasaki vient de remporter son premier Bol d'Or depuis 1997 !
Les vainqueurs des 24 Heures du Mans 2010 et 2011 peuvent enfin accrocher à leur palmarès une victoire au Bol d'Or, la première de la n°11 sous l'ère du team manager Gilles Stafler. Au terme d'une course piégeuse, mais gérée de main de maître, les verts ont su résister à la pression du SERT, handicapé par l'absence de son pilote emblématique, Vincent Philippe, depuis sa chute hier soir.

Si cette victoire pourrait bien inciter Kawasaki à étendre son programme à l'ensemble du championnat du monde - et non seulement au Bol et aux 24 Heures du Mans -, Dominique Méliand et ses hommes ont tout sauf démérité. Exténués, Fabien Foret et Anthony Delhalle n'ont rien lâché, et ont rallié l'arrivée à une sublime 2e place, à un tour seulement des vainqueurs. Une sacrée perf, tant le circuit nivernais est réputé pour son exigence physique.

Le podium est complété par la Yamaha du YART, qui a débordé celle du GMT 94, en délicatesse en fin de course, dans la dernière heure de course. Gwen Giabbani, Steve Martin et Igor Jerman ont trouvé la ressource nécessaire pour empocher cette "petite victoire" après avoir rencontré de nombreux problèmes techniques.

Le GMT, qui a pourtant réalisé la course parfaite, sans aucun impondérable, était, dixit son manager, "en manque de performance moteur depuis le départ de la course". Et effectivement, du bord de piste, la R1 frappée du n°94 semblait souffrir cruellement dans les lignes droites…

La Yamaha Folch de Daniel Ribalta, Anthony Dos Santos et Arturo Tizon Ibanez s'offre une belle 5e place.

La victoire Superstock revient au 3D Endurance Moto Center. Valentin Debise, Benjamin Delegue et Fabrice Holub ont mené leur Kawasaki n°24 à un très joli 6e rang scratch, devant la BMW Kraftwerk-Penz13.com RT de Michal Filla, Grégory Fastre et Pedro Vallcarenas et la Suzuki du Starteam 67 emmenée par Claude Lucas, Jonathan Hardt et Julien Diguet, respectivement 2e et 3e e la catégorie.

Photo : Olivier Four a franchi la ligne d'arrivée, avec un pneu avant crevé (!), mais en vainqueur ! - PSP Lukasz Swiderek