Bol d'Or : La Honda Michelin en pole
EnduranceBol d'Or : La Honda Michelin en pole La Honda Michelin partira en pole position devant Yamaha Austria et la Suzuki du SERT. Le départ du Bol d'Or sera donné cet après-midi, à 15h00. La Superpole :

Un bras de fer s’est joué sur la Superpole du Bol d’Or à Magny Cours. A l’issue d’une séance à suspense, Matthieu Lagrive réussit à imposer la Honda Michelin Power Research Team en tête sur la grille de départ avec un époustouflant chrono de 1’40.366 lors de son tour lancé. On pensait l’affaire entendue après la performance de Gwen Giabbani sur la Yamaha Austria Racing Team qui a bouclé un tour de piste en 1’40.769. Matthieu Lagrive avait encore de la ressource et offre à la Honda Michelin sa deuxième pole position de la saison.

Vincent Philippe permet à la Suzuki Endurance Racing Team d’entrer dans le trio de tête sur la grille de départ en passant pour la première fois sous la barre du 1’41. Son meilleur tour en 1’40.855 rassure le SERT sur les possibilités du team officiel Suzuki pour la course.

La Honda National Motos prend la quatrième place grâce à Emeric Jonchière aux dépens de Kenny Foray sur la Kawasaki GSR. La grande perdante est la Yamaha France GMT 94. Erwan Nigon était bien parti dans son tour lancé mais a échappé de justesse à la chute. La Yamaha GMT sera sixième demain sur ma grille de départ.

La suite de la grille est conforme à celle déterminée à l’issue des essais : BK Maco Moto Racing Team, RAC 41 City Bike, Bolliger Team Switzerland et Junior Team Suzuki LMS.

Les essais Chrono :

La seconde séance chronométrée au Bol d’Or confirme la hiérarchie esquissée jeudi  après-midi lors de la première session d’essais qualificatifs. La Honda du Michelin Power Research Team reste en tête. Matthieu Lagrive signe le meilleur temps de ces qualifications en 1’40.405. Josep Monge a lui aussi amélioré son chrono sur la Honda Michelin malgré une blessure à la gorge, conséquence d’un accrochage dans la pit lane lors des essais de nuit hier soir.

Yamaha Austria Racing Team confirme sa deuxième place après l’amélioration de leurs meilleurs temps par Igor Jerman et Steve Martin. Gwen Giabbani, auteur du meilleur tour hier en 1’40.900, n’a pas pu améliorer ce matin et a clôturé sa séance par une chute sans gravité.
Yamaha France GMT 94 complète le trio de tête. Sébastien Gimbert, David Checa et Erwan Nigon forment un équipage très homogène et devancent d’un fil le Suzuki Endurance Racing Team qui pointe en quatrième position. Dominique Meliand, son team manager, reste pourtant confiant pour la course. On connaît les ressources de cette équipe couronnée neuf fois en Endurance Mondiale. Le Team GSR Kawasaki est toujours en embuscade en cinquième position devant la discrète mais efficace Honda National Motos qu’il faudra surveiller en course.

La Yamaha BK Maco Moto Racing Team gagne une place. L’équipe slovaque reçoit au Bol de soutien de Josh Hayes en remplacement de Victor Carrasco, poignet cassé à Suzuka. Hayes, vainqueur de la dernière manche en AMA Superbike, vient de terminer deuxième de ce championnat américain derrière Matt Madlin.

Les plus belles remontées sont à mettre à l’actif de la Suzuki RAC 41 City Bike et de la Kawasaki Bolliger Team Switzerland qui entrent dans le top 10 et participeront donc cet après-midi à la Superpole.

La Suzuki Junior Team LMS sauve la dixième place de ces essais malgré deux chutes sans gravité ce matin pour Cédric Tangre et Mathieu Gines. Premier Superstock, le Junior Team LMS devance de peu dans cette catégorie la Kawasaki Maccio Racing qui confirme sa place de client sérieux à la victoire en Superstock devant la Suzuki du Qatar Endurance Racing Team.

Entre le Maccio Racing et le QERT se pressent un peloton de machines en Formula EWC. Dans l’ordre, on trouve RT Racing Team, deuxième au classement mondial provisoire, le Team 18 Sapeurs Pompiers qui semble avoir réglé les gros problèmes de frein qui l’handicapait lors de la première séance, Phase One Endurance, le Team X-One Amadeus et AM Moto Racing Compétition.

Communiqué FIM