Bol d’Or : Matthieu Lagrive rejoint le Michelin Power Research Team
EnduranceBol d’Or : Matthieu Lagrive rejoint le Michelin Power Research Team
Quadruple champion du monde d’endurance, Matthieu Lagrive participera au prochain Bol d’Or sous les couleurs du Michelin Power Research Team. Une opportunité rendue possible par le retrait de l’épreuve de la Honda officielle n°111 avec laquelle Matthieu Lagrive avait terminé deuxième des 24 Heures du Mans 2009.
L’arrivée de Matthieu Lagrive s’inscrit dans la logique de développement de la structure du Michelin Power Research Team et Jean Philippe Weber, le directeur de la compétition moto attend beaucoup de l’expérience de son nouveau pilote : « Nous avons eu l’opportunité de pouvoir intégrer Matthieu dans l’équipe suite à la défection de la Honda 111 et c’est une chose dont je me réjouis. L’objectif unique pour le Michelin Power Research Team est que Matthieu puisse nous faire profiter de toute son expérience et de son expertise de la discipline. Ses qualités de pilote sont bien sûr connues de tous mais ce sont surtout son sens de l’analyse, son retour sur information et sa simplicité qui nous ont incités à mettre en place cette collaboration. Notre structure est encore jeune et l’endurance est une catégorie qui demande du temps pour y être performant. Encore plus lorsqu’il s’agit de s’aligner au départ d’une course de 24 heures. Voilà pourquoi la présence de Matthieu dans notre équipe va nous permettre de franchir une étape supplémentaire dans la connaissance de la discipline. »
 
Matthieu Lagrive qui se dit « très pressé de découvrir sa nouvelle équipe et satisfait de pouvoir mettre à profit son expérience au service de Michelin », sera donc associé pour l’occasion à William Costes et Josep Monge et débutera sa collaboration dès les premiers jours du mois d’août en participant à une séance d’essais privés préparatifs au prochain Bol d’Or. Une prise de contact très attendue. « Toute l’équipe est bien sur ravie et chacun veut se montrer à la hauteur de l’arrivée de Matthieu. » confirme Jean Philippe Weber.
 
 
Hugo Marchand, quant à lui, poursuit son implication au sein de Michelin. Il travaille notamment sur le programme des championnats de vitesse dans lequel les premiers résultats ont été très encourageants. « Hugo se concentre actuellement sur le développement des pneumatiques de courses sprint. Son niveau de performance va nous permettre de progresser dans le développement de ces nouveaux pneumatiques. Fort de sa polyvalence en tant que pilote de vitesse et d'endurance Le Michelin Power Research Team compte sur Hugo au Qatar pour la dernière épreuve du championnat du monde d'endurance» conclut Jean Philippe Weber.