Biaggi : ''Nous aurons l'occasion de faire amende honorable''
Biaggi : ''Nous aurons l'occasion de faire amende honorable'' Après un week-end à Donington où il a fait preuve d'un déséquilibre mental assez impressionnant, Max Biaggi a cherché par la suite à calmer le jeu. Il semble qu'il ait compris qu'il était allé beaucoup trop loin en Angleterre et qu'il était indispensable de calmer son esprit, plutôt que d'ajouter de l'huile sur le feu comme il le fait en général. Son image est en jeu, mais aussi celle d'Aprilia, sans oublier que ce genre de comportement est néfaste pour la compétition moto en général.

«Ce fut un week-end difficile et certaines de mes erreurs ont ruiné ces trois jours, a expliqué Biaggi. Maintenant, je ne pense seulement qu'à la prochaine course, où je vais essayer de faire ce que je fais de mieux, et j'espère que je ne vais pas répéter ce qui s'est passé à Donington Park.  Vous apprenez toujours de vos erreurs, et c'est ce que je ferai après avoir réfléchi au sujet de ce week-end.

"Lors du départ de la deuxième manche, j'ai réalisé que j'avais bougé sur la grille et je savais bien que ma course était compromise. J'ai essayé d'attaquer tout de suite pour récupérer des places, mais j'ai perdu ma concentration à cause de cette erreur, perdant plusieurs positions. Malheureusement je n'ai pas vu les panneaux - quand vous êtes dans un paquet ça peut arriver. Je suis extrêmement désolé pour l'équipe, deux résultats en deçà des attentes qui ne doivent pas gâcher ce qui a été fait de bien jusqu'à présent. Au contraire, c'est le moment où nous devons être unis, apprenant même de ces mauvais jours. La saison est longue, nous aurons l'occasion de faire amende honorable ".

De son côté, Marco Melandri a commenté ainsi les insultes et la claque qu'il a reçues de Biaggi dans les stands samedi : "Ce sont des choses qui ne devraient pas arriver dans le sport moto. Je voudrais tourner la page et aller à Assen avec la tête claire. Je ne me suis jamais bien entendu avec Max, nous sommes simplement trop différents l'un de l'autre. Je pourrais cependant avoir une bonne relation avec Checa."

Concernant cet épisode, Biaggi a commenté : "Je n'aurais pas dû le faire, mais nous pilotes sommes aussi des humains."

Photo : Biaggi, un certain regard.